Photo

Tomorrowland au petit matin : photos d'une inquiétante étrangeté

Images presque trop calmes d'un festival gigantesque.

par Rédaction VICE; photos Mathieu Golinvaux
22 July 2019, 11:43am

Le premier week-end de Tomorrowland est derrière nous. La plaine de Boom a accueilli pas moins de 200 000 festivaliers venus de 200 pays différents avec leurs couronnes de fleurs, leurs torses nus, et bien sûr, leurs grands drapeaux sur leurs épaules.

Tomorrowland, c’est strass et paillettes, des dizaines de stages extravagantes, des chutes d’eau, un site gigantesque aux allures de parc d’attraction, et des festivaliers venus du monde entier pour taper du pied devant les plus gros DJs de la scène électro. Bref, c’est la démesure pour certains, l’oppression pour d’autres.

Notre photographe s’est levé de bonne heure pour capturer la quiétude de Tomorrowland quand les festivaliers étaient toujours endormis sur le « glamping ». Pas grand monde sur le site, si ce n’est quelques festivaliers beaucoup trop enthousiastes qui voulaient pouvoir prendre une belle photo de la mainstage, ou qui n’avaient rien pigé à la timetable. Spoiler: il faisait presque aussi calme que lors de ce dj-set solitaire de Steve Aoki.

Vous pouvez retrouver Mathieu sur son Instagram et son site web .

tomorrowland-festival-boom-trap
tomorrowland-festival-boom-map
tomorrowland-festival-boom-drank
tomorrowland-festival-boom-mensen

tomorrowland-festival-boom-mainstage-leeg
tomorrowland-festival-boom-foto-mainstage

tomorrowland-festival-boom-rook-stage

tomorrowland-festival-boom-vuilnisbakken
tomorrowland-festival-boom-liggen-aan-water
tomorrowland-festival-boom-water-waterlelies

tomorrowland-festival-boom-kassa
tomorrowland-festival-boom-mainstage-tap

tomorrowland-festival-boom-opbouw

tomorrowland-festival-boom-festivalganger

tomorrowland-festival-boom-ingang

tomorrowland-festival-boom-hekken
tomorrowland-festival-boom-festivalganger-slaapt
tomorrowland-festival-boom-water-boot

Vendredi soir, un jeune Indien âgé de 27 ans a fait un malaise devant la mainstage et perdu la vie plus tard dans la soirée. Les premières conclusions de la police et du médecin légiste montrent de sérieuses indications d'un décès lié à la drogue. Les secours ont en effet déclaré qu’il y avait de l’xtc quatre fois plus forte que les pilules habituelles sur le site. Il nous paraît donc important de vous rappeler que la consommation de drogues n’est jamais sans risque et que nous vous informons sur la consommation responsable de drogues tout au long de l’été dans notre campagne Split Your Pill.

Ne ratez plus jamais rien : inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire et suivez VICE Belgique sur Instagram.