Publicité
WTF

Une chanteuse malaisienne arrêtée pour avoir gardé un ours chez elle

Les autorités ont perquisitionné l'appartement de Zarith Sofia Yasin après que des résidents locaux eurent filmé l'ours rugissant par la fenêtre.

par Gavin Butler
13 June 2019, 12:47pm

Zarith Sofia Yasin et un Ours Malasis. Image via YouTube/Rockers Malaya (L) and Wikipedia (R)

La semaine dernière, une chanteuse malaisienne a été arrêtée pour avoir gardé un animal sauvage chez elle. Il s’est avéré que cet animal était un ours malais, mais Zarith Sofia Yasin, âgée de 27 ans et ancienne concurrente d'une émission de télé réalité, Rockanova, a insisté sur le fait qu’elle pensait que c’était un chien.

« Il faisait nuit quand j'ai trouvé l'ourson affaibli au bord de la route, et je pensais que c'était un chien! », a déclaré Zarith au journal malais Kosmo, en expliquant plus tard à The Star qu'elle avait trouvé l'animal presque deux semaines plus tôt et l’avait ramassé dans l’espoir de le sauver et le soigner. « Je sais bien qu'on ne peut pas élever un ours, il ne peut pas être gardé comme animal de compagnie », a-t-elle déclaré. « Je voulais simplement le sauver, je n'avais aucune intention de l'exploiter. »

Le 7 juin, le ministère de la Faune et des Parcs nationaux de la Péninsule de Malaisie (Perhilitan pour faire court) a fait irruption dans la copropriété de Zarith à Desa Pandan, Kuala Lumpur, suite à l'appel d'un résident local. Quelqu'un aurait effectivement repéré l'ours en train de sortir la tête par la fenêtre ouverte, semblant « appeler à l'aide ». Incident filmé et uploadé sur Facebook :

Zarith a donc été arrêtée puisqu'elle était soupçonnée de garder un animal en voie de disparition dans son appartement, tandis que dessous la vidéo, certains l'accusaient de l'avoir emprisonné avec l'intention de le vendre illégalement. Deux jours après son arrestation, la chanteuse déshonorée s'est avancée pour raconter son histoire et clarifier ses intentions concernant Bruno (oui, c'est le nom de l'ours).

Comme Zarith le prétend, son but était bien de garder l'ours jusqu'à ce qu'il reprenne des forces et qu'elle puisse le remettre à un zoo. « Je ne l'avais pas mis en cage parce que je ne voulais pas qu'il reste là trop longtemps - et ça aurait été encore plus cruel », a-t-elle ajouté, en tentant d'expliquer pourquoi l'animal vagabondait dans son appartement et faire taire les allégations selon lesquelles elle espérait vendre Bruno.

« J'ai un business à gérer la journée et le soir, je chante ... quand aurais-je le temps de vendre des animaux ? Ce n'est pas comme ça que je gagne ma vie. Des animaux comme ceux-là ne sont pas à vendre. »

Zarith a ajouté qu'elle avait bien pris soin de Bruno et l'avait bien nourri, suggérant que « si Bruno pouvait parler, il dirait sûrement que la nourriture que je lui ai donnée était délicieuse. Il mangeait du chocolat ! »

Bruno serait âgé de cinq à sept mois et était en bonne santé lorsqu'il a été saisi par les autorités. Il a depuis été envoyé dans un centre de sauvetage de la faune. Le Star a rapporté que les autorités n’avaient pas encore décidé si l’ours devait retourner dans la nature, compte tenu de son jeune âge.

Zarith, quant à elle, se dit prête à faire face aux conséquences juridiques de ses actes.

Ne ratez plus jamais rien : inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire et suivez VICE Belgique sur Instagram.

Cet article a été publié sur VICE ASIA.