Culture

Le grand bordel du rap jeu belge : janvier 2020

Quelle belle année musicale vivons-nous déjà.

par Gen Ueda
31 January 2020, 12:28pm

Dans notre série mensuelle « Le grand bordel du rap jeu belge », on passe en revue l'actualité musicale de notre plat pays. Sorties de projet, clips ou faits divers ; tout le nécessaire pour rester au courant des trucs les plus chauds du moment.

Damso est de retour en studio et Krisy continue de nous teaser. Tous très énervés, les Alchimistes et Convok nous ont enfin livré leurs projets respectifs, entourés d’invités de luxe. Mais pour Isha et Swing, ce premier mois de l’année était surtout la bande-annonce du suivant.

1 janvier

2 janvier

Divers·es rappeur·ses ont beau écrire en capitales que 2020 est leur année, on pourrait d’ores et déjà ne retenir que cette sainte photo. Prinzly, Ritchie Santos, Jules Fradet et Damso étaient en studio ; et si on ignore comment évaluer la puissance de ce qu’ils préparent, on sait que quelque chose d’important s’est passé.

Krisy signe déjà le clip le moins cher de l’année et lâche cadeau une surprise que d’aucuns aimeraient considérer comme un avant-goût de son album « Euphoria », annoncé depuis 2017. Pas d’indices cela dit ; comme les meilleures recettes de grand-mères, ce type reste un mystère.

3 janvier

Le rap n’a pas d’odeur et de toute façon, François de Brigode parle avec le nez bouché. Ce n’est pas l’émission au même principe de GQ mais bien le tout nouveau programme de Tarmac, avec le présentateur du JT de la RTBF comme premier invité. Autant dire que le mec n’en rate pas une pour descendre tous les rappeurs qui passent sur sa tablette, de Booba au 77 en passant par Jay-Z. François la Brigade, le tireur d’élite de la télévision publique en cette journée mondiale des orphelins de guerre.

Epaulé par Chuki Beats, Yung Mavu - qui porte merveilleusement le bob Kangol comme à l’époque - vit son histoire de love avec Meyy, rejoue une scène du Titanic et joue avec des feux d’artifices avant de braquer un night shop, tirer sur sa propre copine et crier au désarroi. Mais surtout, il met une journée entière pour vider une bouteille de Jack.

Posé sur un nénuphar à sa taille, le grand Le Motif libère enfin « La brume » avec Meryl, un son attendu depuis leur passage dans Planète Rap en avril dernier. Huit mois, c’est sans doute le temps qu’il aura fallu pour concevoir ces décors en plastoc. De son côté, Blanka sort son freestyle « Merco Benz 1 », ce qui veut logiquement dire qu’il y en aura un deuxième ; bon à savoir.

4 janvier

Pour les flemmard·es du sport et les adeptes des jeux de mots licencieux, Convok dévoile ses hoodies « Basic Fist », du nom de son prochain projet.

Comme tou·tes les millenials de son âge, Jeunelux, 16 ans, se pose des questions prématurées qu’on aimerait conserver loin des esprits de nos ados. Heureusement, le jeune Namurois sait en rire. Et noyer ses doutes dans l’alcool aussi ; ce qui reste un peu plus inquiétant. Sa mixtape est disponible.

5 janvier

Cyph3r sauce la nouvelle année grégorienne avec le même drip que d'habitude et un nouveau clip réalisé par Alex GD. Un son sophistiqué, futuriste et d'aussi mauvaise influence qu'à l'accoutumée : « Tu partais en cours / Je faisais caca sur la school » ; éloignez vos enfants si vous avez fait la bêtise d'en avoir fait. Tapis dans l’ombre, les producteurs Ponko et Prinzly semblent en forme également. Il s’agit ici du premier élément d’une série d’inédits hebdomadaires.

Alphadidas de Nups3e et I2SA ouvrent tout grand leur coeur et prouvent qu’avant d’être des rappeurs durs, ils sont des âmes douces et des esprits réfléchis.

Ce qu’il y a à retenir du mini-docu « JAAR VAN DE DIKZAK » sur Zwangere Guy, réalisé par Ramy Moharam Fouad : regarder Zwangere Guy suer fait suer.

Toujours dans la catégorie fluides corporels, Convok sort son premier « Workout », en attendant la sortie du projet alors que son comparse Phasm lance « INSTAPHASM » : en live sur IG, il créé un morceau de A à Z, de la prod au drop sur Spotify. Ça paye moins que de se dénuder derrière sa webcam, mais ça semble tout aussi excitant.

6 janvier

La rue Neuve, c’est pas beau ; tout comme le Boulevard Adolphe Max. Mais le Passage du Nord lui, reste trop sous-estimé.

« Tu m’appelles “frangin” quand t’as besoin d’aide » quant à elle est bien une expression surestimée, mais visiblement loin d’être obsolète dans le rap.

7 janvier

Calé dans l’appart’, entouré de ses potes locksés, d’alcool, de pochons, Gotti Maras nous envoie un petit air de « Don’t like » comme lui seul peut faire à BX. Ghetto toujours, Broly signe « Charbonner ».

8 janvier

« Je veux te lécher pendant des heures » is le new « suce ma bite salope ».

C’est vraiment le truc le plus fou qu’on ait vu ce mois-ci. Isha prend la parole sur son profil Instagram et se présente à ses abonné·es affublé d’un simple marcel et, néanmoins, d’un bonnet ; ce qui est autant un signe de précipitation que de distinction. D’un air très sérieux, le rappeur nous fait une annonce pour dire que le lendemain, il fera une nouvelle annonce pour redire un truc ; ce qui signifie que le surlendemain, il se passera donc quelque chose. Seigneur.

Damso et Roméo Elvis seront liés à tout jamais ; du moins sur la jambe de ce petit fou qui s’est fait tatouer leurs visages par Mathieu Varga.

Vous vous êtes toujours demandé ce que Naza trimballe dans son petit sac à dos ? Nous non plus, mais KIF Radio tease quand même son interview du rappeur français. Ce qui est sûr, c’est que c’est pas là-dedans que se cache la robe de Boa Joo.

En marge des rappeurs qui parlent d’automatiques, Youssef Swatt’s préfère se la jouer acoustique.

9 janvier

Les Alchimistes s’associent avec JeanJass pour un son pas moins pessimiste que d’habitude en terme de paroles, mais qui se présente toutefois sous une forme inédite, disons plus dansante, ce qui donne un peu moins envie de broyer du noir ou de cogner quelqu’un.

Krisy remet le couvert avec une seconde capsule low-budget - mais pas tant que ça, puisqu’il y porte de jolies Clarks et du Stone Island. C’est plus pretty que l’annoncée nouvelle collaboration entre Adidas et Run DMC, mais moins rue que cette TN en cover d'EP.

Mode encore, Naza n’a en fait rien dévoilé sur le contenu de son sac à dos.

Mode toujours, Daddy Smalls a gratté le peu qui reste dans le budget culture pour faire fabriquer un pull « FUCK BART DE WEVER ».

Isha n’a pas fait d’annonce ; ou alors, on l’a manquée.

Marlon se permet un petit clip à Los Angeles, météorologiquement à l’opposé de Rizla qui veut se réveiller de son mauvais rêve ; à moins que ce ne soit juste un passé sombre à assumer, ce qui reste bien plus compliqué à gérer.

10 janvier

Isha voulait en fait annoncer la sortie prochaine de son projet « La Vie Augmente, Volume 3 ». La vie est surtout « très très belle » selon Damso : sa mère est sortie du coma. « À l'hosto', la daronne s'bat contre la mort, son nouveau challenge » avait-il lâché dans « ParoVie » en juin dernier.

Sinon, Loup Garou Brave Gang sort « 09 » en vidéo - et c’est bien la première fois qu’on aura vu les trois singes de la sagesse dans un clip de rap -, Berry n’est pas trop du genre à sourire dans ses clips et les Ardentes cette année, ça risque d’être bien.

11 janvier

Céline Van Ouytsel est la nouvelle Miss Belgique. Et même si tout le monde s'en fout, c’était apparemment stratégiquement pas le bon jour pour sortir un clip.

12 janvier

Tiers du groupe vilvoordois 2V, Ref Rondo lance le premier des trois freestyles annoncés par la bande. Autres sorties hebdomadaires, Madonna a encore la cote pour Cyph3r tandis qu’à l’approche de la sortie de son projet, Convok a l’air un petit peu énervé quand même...

13 janvier

Chicken fish, ça reste le surnom de flics parmi les plus marrants ; ça vient du coeur, de la part de Diamond et Dino dans « Babylon ».

14 janvier

Lancé dans sa puissance, Swing exprime ses nuances de mauvaises pensées tout en prestance. La prod signée Krisy, le clip est signé Maky Margaridis et Louis Lekien, le mix et le mastering sont assurés par Jules Fradet. Sans parler de l’équipe derrière. Bien entouré, le tiers de l’ODC libère un morceau lourd de sens, soutenus par des backs pré-refrain à faire pâlir Koba La D.

Pas plus joyeux, Glauque est en suspension le temps d’un instant intime partagé avec des mouettes dans la nuit noire de l’hiver. C’est aussi oppressant qu’oxygénant.

Après le pull à l’attention de De Wever, Daddy Smalls nous offre encore une parenthèse mode bien sentie. On cherchera à savoir pourquoi plus tard. Les photos sont de Mous Lamrabat.

15 janvier

Au pied de briques centenaires et sous un beau soleil, on aurait pu se dire que l'air frais de la campagne allait adoucir Ai$$A, mais celui-ci reste toutefois le rappeur dur et hardi qu'on a connu dans le premier épisode de « Sous pression ».

KLD gagne le concours de la plus belle voiture de clip du mois avec sa Citroën 11 BL. Et du braquage le plus foireux également.

16 janvier

Vieilles briques toujours, le Liégeois Kunta quitte la cité et prend un peu de temps pour lui, histoire de se raser au calme dans un château. Dans le 4000 toujours, Fresh fête son anniversaire en nous partageant une petite vidéo sur IGTV. C’est pas l’ambiance de fête, mais merci quand même pour l’aimable attention.

En fait, la caisse de Goldee Money n’est pas mal non plus.

Voiture encore, pour le plaisir des chevaux, AYB revisite « Range Sessie » du rappeur néerlandais Boef avec « Block ».

17 janvier

Après « Cannibales », « #DansLaLoge » et « Antisocial », Les Alchimistes sortent « OSEF », leur quatrième projet. Sur cet opus, les deux Bruxellois ont fait appel à des collaborateurs de luxe : Laylow, Youvdee, Sirap, Jean Jass et Geecko. La sélection est pure et pertinente ; l’exploit est finement exécuté, les cinq ayant su imposer leur identité sans pour autant dénaturer celle si particulière de leurs deux hôtes. Ruskov et Rizno nous livrent leur projet le plus abouti, tout en cris et en douceur. C'est quand le projet commun avec Cyph3r ?

La Belgique regorge de réalisateur·ices de talent. Peu, toutefois, s’exportent. Il faut dire qu’il y a assez de sons de qualité à clipper ici. Ceci dit, en ce vendredi, c’est le nom du Bruxellois Romain Habousha (Tengo John, ICO, Swing, Lord Gasmique, etc.) qu’on voit au générique de « Dans l’espace » de Gambi et Heuss.

Jonkill rappe « Mapessa » deux semaines après « Kichta » de SK20. À chaque mois, sa devise monétaire. De leur côté, les Liégeois d’Indocile sortent leur projet « Ambrosia ». C’était également le premier concert dans l’histoire mondiale de ICO alors que Eddy Ape sort le clip de « Jacket ». Avec un peu d’imagination, il ressemble un peu à Roméo Elvis, non ? Vite fait, de profil.

18 janvier

Damso était présent au défilé Jacquemus à la Défense, à Paris. Ce qu’il fallait en retenir selon Vogue : Laetitia Casta signait son retour sur les podiums après une longue parenthèse de dix ans. Elle était vêtue d'un ensemble décliné dans un camaïeu de beiges, top en maille, jupe, chaussettes et sandales estivales. La couleur star de la saison ? Le beige et toutes ses nuances, assurément.

Vêtu d’un survet’ Nike blanc esquillé de touches fragmentées complémentaires bleu fluo et mauve fluo dont le contraste était soutenu par un jean troué bleu foncé, Blanka sort « Merco Benz 2 ».

19 janvier

Pourquoi s’entourer d’une équipe et d’un budget fou quand on est Senamo ?

David Okit de la Cité Modèle figure dans la vidéo Booska-P des 11 rappeurs à suivre en 2020. Autre jeune Bruxellois de la cité, Black Mozart sort « Bobard II ». Bruxelles encore, Avé signe une ôde à la « Hennessy ».

Sur une prod de Prinzly, Cyph3r continue son drop de son du dimanche, avec « Super Héros » tandis que le 2V Gang de Vilvoorde publie son deuxième freestyle.

Le Liégeois LucVs écrit « Fly » pour sa douce, mais semble finalement beaucoup mieux s’amuser entouré de ses potes, en deuxième partie de vidéo. Idem pour Gatchete qui se délecte toujours autant de pouvoir sautiller avec les siens sur « Charbonner ».

20 janvier

Absolem s’est converti en SCH. On lui souhaite le même aboutissement mais pas les mêmes chicos. Autre Liégeois, Fakir prépare le terrain avant la sortie de son premier album.

Lous, sapée crème, s’enjaille à Paris. 6 euros le sachet de thé Lipton et l’eau chaude, très peu pour nous. Une chose est sûre et confirmée ; Vogue avait raison, le beige est la tendance de la saison.

21 janvier

Depuis Molenbeek, Sky lâche quelques phases histoire de garder la forme en cette journée mondiale du câlin.

Longue vie à Stan.

22 janvier

ICO a le don pour pas mal de choses, comme quand il s’agit de donner nommer sa chanson en référence à la seule phrase du morceau qui n’a pas de rapport avec le sujet. Après « Stéphanie », le Bruxellois continue son chemin vers le plus sérieux sans mettre de côté son ton habituel.

911 dévoile « Urgence II », qui pourrait autant être un hymne aux armes à feu qu’aux briquets.

23 janvier

Cotisons-nous pour acheter à Moka Boka un support de téléphone pour la voiture.

Damso était en live à 20 heures sur Konbini pour enregistrer un son, toujours entouré de Prinzly et Jules Fradet.

24 janvier

Au petit matin, l’équipe de Damso a fait le job ; « Œveillé » est déjà sur les plateformes.

Fin 2016, Convok sortait son dernier projet « Un jour plus vieux » avec du beau monde dessus (Le Seize, L’Hexaler, Stab, Tonino, Ypsos, Demi Portion, etc.). Trois ans et des poussières plus tard, il remet ça sur « Basic Fist », avec du beau monde encore : Phasm, Lord Gasmique, Fakir, Berrykrimi, Venlo ou Roméo Elvis, entre autres. C'est pour tou·tes celleux qui poussent la fonte, et plus si affinités bien sûr.

Autre vétéran, Masta Pi sort un « Freestyle Bruno Mars ».

K1D a une voix (en partie) plus douce que d’habitude pour « Westside ». Comment diable fait-il pour être tout le temps en vacances et charbonner en même temps ?

25 janvier

Prince de l'autodérision, Tawsen est toujours le roi des mèmes et New School rappe toujours où il veut.

26 janvier

En fait, les Ardentes ça va être n’importe quoi, skurt.

Dans « Automatique », Lito se vante de pouvoir repérer directement toute personne n’étant pas originaire de la capitale. Tout ça derrière de sombres verres Versace.

27 janvier

Dernier cadeau dominical du mois de la part de Cyph3r avec « SIX », en la belle présence de ce diable de Hamza.

Sinon, MD aime tellement sa belle qu’il « en oublie de prendre son petit-déj » ; l’amour et ses conséquences désastreuses. 2V sort son troisième et dernier freestyle, avec le jeune loup de la bande. Oxmo Puccino, lui, a réussi à choper Moka Boka pour une petite photo tandis que Booska P rend à nouveau visite à David Okit à la Cité Modèle, cette fois pour un focus perso sur le jeune artiste.

Rare Akuma a eu droit à un genre de tribute qui change pas mal du « playback-selfie en pivotant un peu sur soi-même tout en se passant la main dans les cheveux ».

28 janvier

Tawsen est à la Boule Noire, à Paris. Il qualifiera ce concert comme étant le meilleur de sa vie. C’est son deuxième. À part ça, il a enfin touché le million avec « Safe Salina ».

Il se murmure que Ninho est en studio avec Damso. C’est bien de pouvoir reparler de Damso, tout doucement.

Déterminé comme à l’habitude, Sky sort une nouvelle courte vidéo depuis Molenbeek dans laquelle il évoque notamment ses potes au cimetière ou en prison tout en les conjuguant au présent ; belle attention.

29 janvier

Toujours plus froid, sombre mais soigné, Jessey Jones sort son troisième clip de la saison automne/hiver avec deux minutes bien maîtrisées comme il faut ; assez pour commencer à espérer un projet bientôt.

La tête pleine de doutes, Youssef Swatt's dévoile le premier extrait de son prochain album alors que la réception n’a jamais été aussi unanime.

Après Wawa, Shinko plie le micro de KijkenMag. Par contre, on sait pas trop si quelqu’un fume un pilon hors-champ, ou si ce sont ses lyrics brûlantes qui génèrent une vapeur buccale plutôt importante.

On a aussi chopé une vidéo inédite du 77 qui tape dans la poudre.

30 janvier

Attendu au tournant depuis l’annonce du troisième opus de « La Vie Augmente », Isha balance le troisième extrait du projet, un son au mood indécis tant il peut être aussi triste que joyeux. Le clip est un flou immersif réalisé par Maxime Ellies.

Après « Vide », sorti avant Noël, Frenetik dévoile une suite plus sombre produite par Ozhora Miyagi. Lui qui n’a jamais vraiment fait dans l’egotrip nous rapproche de plus en plus d’un projet qui s’annonce tourmenté. Par contre, alors qu’il affirmait avoir « perdu [son] cœur quelque part dans la ville » il y a de ça quelques mois, il affirme désormais l’avoir perdu « quelque part dans la tess » ; ça se rapproche. Mais pour le bien du rap jeu, espérons qu’il ne le retrouve toutefois pas si vite.

31 janvier

Swing avait fait éruption à la mi-janvier avec « Gris », le voici qu’il clôture le mois avec un nouvel extrait de son prochain projet, un son à faire pleurer les coeurs les plus solides. Sa voix, unie à celle d’Angèle, est d’une telle fragilité que l’écouter autrement qu’en position foetale nous demeurera complexe.

Les espoirs de Laeken nous sortent leur morceau le plus bankable, entre regrets et menaces. Dasko, Kratos et Sixballes semblent être prêts à passer à la vitesse supérieure.

Du froid boueux de l'hiver, Roedel livre « Het Spijt Me », ce qui ne leur empêche pas de vendre des glaces aux mômes.

Après les Galeries Lafayette, Hamza ouvre un nouveau pop-up store ; cette fois le fruit d’une collaboration avec Billionaire Boys Club. C’est jusqu’au 5 février au 53 rue de Namur, à Bruxelles.

Pas le même public (quoique) ; Aly Bass sort « Desperado », un album bien produit mais assez personnel donc tout tristounet. De quoi aborder le premier week-end de février avec un beau spleen, celui post-fêtes, celui qui vous tape dessus alors que vous venez de foutre en l'air vos bonnes résolutions tandis que vous commencez à manger du pain sec en attendant la paie.

Suivez VICE Belgique sur Instagram.

Tagged:
Hip-Hop
Rap
Clip!
Belgique