Publicité
sexe

Mauvaise nouvelle : le pénis rétrécit avec l’âge

Et d'autres vérités sur la taille des bites que vous voudrez peut-être connaître – ou non.

par Grant Stoddard; traduit par Sandra Proutry-Skrzypek
29 October 2018, 3:38pm

Est-ce la taille qui compte ? Ou y accorde-t-on trop d’importance ? Un peu des deux, il semblerait. Les résultats de la recherche énoncés ci-dessous ne sont pas nécessairement contradictoires, mais ils abordent la relation souvent compliquée que les gens entretiennent avec le pénis. Les données erronées au sujet des bites et l'omniprésence du porno ont également contribué à amplifier les inquiétudes quant à la taille. Prenons donc un moment pour analyser (ou dévoiler ?) les nombreuses vérités et semi-vérités sur l'importance de la taille.

En 2015, les pénis mesuraient environ 2,5 cm de moins qu'en 1948.

En réalité, les pénis n’ont probablement pas diminué par rapport à leur sommet d’après la Seconde Guerre mondiale, mais la manière dont les données sur la taille du pénis sont recueillies s’est considérablement améliorée et a poussé la moyenne vers le sol.

Quand Alfred Kinsey a mené la première grande étude sur le sujet, il a demandé aux participants de se mesurer eux-mêmes. Les volontaires comprenaient 3 500 étudiants. Non seulement cet échantillon n’est pas du tout représentatif de la population en général, mais on pourrait également s’attendre à ce que, par accident ou à dessein, certains de ces chiffres aient pu être inexacts. En 1948, Kinsey est parvenu à une longueur moyenne en érection de 15,77 cm et une circonférence moyenne de 12,31 cm.

Depuis Kinsey, un échantillon plus représentatif de pénis a été mesuré professionnellement – vraisemblablement par des urologues taciturnes brandissant des règles froides en métal sous un éclairage de néons impitoyable. Ces conditions peuvent-elles expliquer le fait que la nouvelle longueur moyenne d’un pénis en érection est descendue à 13,10 cm, et la circonférence moyenne en érection à 11,66 cm ? En réalité, il est plus probable que des échantillons plus grands et plus diversifiés démographiquement aient été utilisés.

L'anxiété liée à la taille du pénis n'est pas corrélée à la taille réelle

Une étude de 2013 menée par le chercheur David Veale a démontré que même les hommes situés dans la moyenne ou au-dessus de la moyenne exprimaient des sentiments d'insuffisance vis-à-vis de leur membre. « La plupart des hommes qui viennent me voir avec des inquiétudes quant à la taille de leur pénis sont pourtant dans la moyenne, voire supérieurs à la moyenne », confirme James Elist, urologue à Beverly Hills. Veale et son équipe ont constaté que l’anxiété pénienne était la plus forte parmi les hommes homosexuels, bisexuels et âgés. Selon la théorie, la prévalence de la honte du pénis chez les hommes homosexuels et bisexuels peut être attribuée à de plus nombreuses occasions de comparer cette partie du corps, tandis que chez les hommes plus âgés, cette anxiété peut être attribuée au fait que…

Le pénis rétrécit avec le temps

Il se peut que, à mesure que vous vieillissez, votre pénis et vos testicules deviennent légèrement plus petits. « Si le pénis d’un homme en érection mesure 15 cm de long lorsqu'il a trente ans, il peut descendre à 12 cm lorsqu’il atteint ses 60 ou 70 ans », déclare Irwin Goldstein, urologue à Philadelphie. La faute à l'accumulation de dépôts graisseux dans les artères, ce qui réduit le débit sanguin vers le pénis. Selon Goldstein, cela peut provoquer le flétrissement des cellules musculaires dans les tubes spongieux du tissu érectile.

Mais ce n’est pas tout : avec le temps, les cicatrices causées par des petites blessures répétées sur votre pénis lors des relations sexuelles ou des pratiques sportives peuvent entraîner une accumulation du tissu cicatriciel. L'accumulation se produit dans la gaine auparavant souple qui entoure les tissus érectiles spongieux du pénis et peut réduire la taille de l'ensemble et limiter la taille des érections. J'ai récemment écrit quelque chose sur les divers moyens de garder votre queue jeune et en bonne santé. Ici.

Les gays ont soi-disant un plus gros pénis

Une étude de 1999 publiée dans la revue Archives of Sexual Behavior a révélé que les pénis en érection des homosexuels ont tendance à être trois fois plus longs que ceux de leurs homologues hétérosexuels. Fait intéressant : 51 ans après l’étude de Kinsey, les chercheurs ont accepté les mesures auto déclarées.

Oui, il existe une manière correcte de mesurer un pénis

En fait, j’ai écrit tout un article sur la façon d’effectuer une « lecture à l’horizontale » de la « longueur érigée ». Le voici.

Les femmes préfèrent les gros pénis

La vérité toute nue a été révélée dans cette étude. Des chercheurs de l'Université de Californie et de l'Université du Nouveau-Mexique ont proposé à des femmes 33 modèles de pénis en 3D de tailles différentes, en plastique bleu rigide et inodore. Ensuite, ils ont demandé aux 75 participantes de l’étude, âgées de 18 à 65 ans, de choisir le modèle représentant le pénis souhaité chez un partenaire à long terme. La réponse moyenne était de 16 cm de long et de 12,2 cm de circonférence. Fait intéressant, pour un coup d’un soir, le pénis en plastique moyen choisi par les femmes était légèrement plus grand : 16,3 cm de long et 12,7 cm de circonférence.

Concernant cette divergence à court terme/long terme, les auteurs de l'étude ont émis l'hypothèse suivante : « [Les femmes] pourraient préférer un pénis plus grand pour les rapports sexuels à court terme, de sorte que la sensation physique accrue compense le lien psychologique réduit ».

Et eux d’ajouter qu’un pénis plus gros n’est pas toujours la meilleure option à long terme car « les rapports vaginaux provoquent des déchirures de la muqueuse vaginale. Les femmes peuvent donc préférer, chez un partenaire à long terme, un pénis plus petit et moins susceptible de bousculer leur physiologie. »

Le pénis peut être allongé sans intervention chirurgicale

Si vous voulez un pénis plus long et que vous pouvez vivre avec le fait que votre pénis soit tiré comme une corde plusieurs heures par jour, vous avez de la chance. Vous pouvez utiliser la « méthode de traction », dans laquelle un extenseur pénien étire le pénis. Au fil du temps, il a été démontré que le pénis s'allongeait. Une étude italienne a révélé que cette méthode quelque peu médiévale entraînait une augmentation moyenne de 2,3 cm de longueur au repos, et de 1,7 cm en érection.

Ou avec intervention chirurgicale

Le Penuma, un implant pénien conçu par l’urologue susmentionné James Elist, peut augmenter la circonférence du pénis du patient de plus de 5 cm. Du moins, c’était l’intention. Ce à quoi Elist ne s’attendait pas, lorsqu’il a commencé à implanter des Penuma en 2004, c’est que l’implant favorisait l’incontinence. Elist ne garantit pas un gain de longueur, mais indique que la plupart des bénéficiaires du Penuma ont observé un gain de circonférence. J'ai écrit à ce sujet aussi.

La fellation rend le pénis plus gros

Si vous voulez un pénis plus long sans passer par la case chirurgie, vous serez peut-être intéressé par cette étude publiée dans le Journal of Sexual Medicine qui a révélé que lors d'une fellation, les hommes rapportaient des pénis plus gros que lors d'autres méthodes d'excitation. Debby Herbenick, chercheuse en sexualité, directrice de l'étude et coauteure du très sous-estimé Great in Bed (paru en 2012 et coécrit par moi-même), a déclaré à Live Science que : « Nous ne savons pas si cela signifie que les hommes sont davantage excités lorsqu’ils reçoivent une fellation et qu'ils ont donc une plus grande érection, ou que les hommes qui ont un plus grand pénis reçoivent davantage de fellations. »

Les pénis dans le porno ne sont pas la norme...

Le gros pénis est omniprésent dans le porno. De fait, le porno a complètement déformé notre perception de ce qui est « normal », en particulier celle des hommes hétérosexuels qui voient rarement une érection IRL en dehors de la leur. Les stars du porno sont un groupe privilégié. Leurs proportions plus grandes que la moyenne et leur capacité à maintenir des érections devant une équipe de production en font un groupe vraiment extraordinaire. Oubliez l’obsession de Theodore Roosevelt pour les gros bâtons et méditez plutôt là-dessus : « La comparaison est une voleuse de joie. »

... et peuvent entraîner une dysmorphie corporelle

Selon une étude de 2005, la plupart des hommes qui recherchent un traitement contre le « micropénis » (le pénis mesure environ 4 cm au repos et 7 cm en érection) se situent en réalité dans la moyenne. Dans l’étude réalisée sur 92 hommes ayant recherché un traitement contre le micropénis, les chercheurs ont découvert qu’aucun d’entre eux n’était qualifié pour le syndrome. Lorsque les chercheurs ont examiné plus de 50 études couvrant une période de 60 ans, ils ont constaté que 85 % des femmes étaient satisfaites de la taille du pénis de leur partenaire alors que seulement 55 % des hommes se sentaient bien à propos de leur pénis.

Ne ratez plus jamais rien : inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire et suivez VICE Belgique sur Instagram.

Cet article a été initialement publié sur VICE US.

Tagged:
penis
Santé