Le guide VICE pour ne pas être célibataire cet hiver

Quelques astuces pour passer la pire saison de l'année avec quelqu'un, au chaud.

|
nov. 8 2018, 9:58am

Les feuilles revêtent leur parure orange et commencent à se détacher des arbres. Le froid envahit déjà votre corps alors que vous vous apprêtez à partir travailler. Quelque chose a changé – mais vous ne sauriez dire quoi. Ce changement se présente aux alentours du mois d'octobre, lorsque les températures commencent à baisser et qu'à peu près tous vos amis célibataires se mettent en quête d'un partenaire pour ne pas passer l'hiver seuls, la tête emmitouflée dans l'une de ces immondes écharpes tubes.

Les anglophones ont donné un nom à cette envie subite de se mettre en couple : le « cuffing ». D'après le site Urban Dictionary, il s'agit du moment « où les gens qui préfèrent habituellement rester célibataires ou multiplier les conquêtes affichent le besoin irrépressible de se mettre en couple ». En d'autres termes, à quoi bon sortir quand il fait froid et que la nuit tombe à 17 heures, quand on peut rester tranquillement au chaud tout en échangeant ses fluides corporels avec un être qui nous est cher ?

À en croire le site Hello Giggles, la saison du cuffing s'étend du mois de novembre au mois de mars – mais d'un point de vue culturel, elle commence à la période où Starbucks intègre des Pumpkin Spice Latte à son menu. Il ne s'agit pas d'une nouvelle tendance chez les jeunes, mais bien d'une évolution historique. Alors que les jours raccourcissaient, le bois et la nourriture venaient à manquer – ainsi, l'être humain s'est trouvé contraint de chercher un partenaire pour : a) être en contact avec un corps chaud b) procréer afin que ses progénitures puissent ensuite prendre soin de lui. Voici un guide pratique afin d'appréhender la saison hivernale avec la même énergie sexuelle et le même enthousiasme saisonnier que le Père Noël et ses elfes.

TOUT LE MONDE CHERCHE QUELQU'UN POUR L'HIVER
La quête d'un partenaire pour l'hiver n'a rien à voir avec la nature de votre sexualité, que vous soyez un chasseur ou une proie, actif ou inactif, émotif ou insensible. La saison du cuffing consiste simplement à jeter de la merde sur un mur histoire de voir si ça peut coller. La merde en question se résumera à de piètres messages envoyés à deux heures du matin, et le mur représente l'intégralité de vos amis sur les réseaux sociaux. Nous nous abaissons à cette pratique afin de ne pas voir nos organes génitaux se congeler, alors oubliez cette définition proposée sur UrbanDic :

« C'est un acte abject et je ne conseille à personne de le faire – plus particulièrement à cette période de l'année, quand les émotions sont décuplées et que vous prenez le risque de vous faire crever les pneus de votre voiture (en ce qui concerne les hommes) ».

De toute évidence, le cuffing a plutôt mal tourné pour certaines personnes. Il était grand temps de vous présenter ce guide pour ne pas que vous fassiez les mêmes erreurs.

VOUS DEVIENDREZ MIELLEUX
Le cuffing pousse les hommes à envoyer des photos d'animaux mignons, à être plus gentils et plus bavards. Ils se comportent comme si vous étiez en couple en vous prêtant leur veste ou en vous apportant du café. Inévitablement, vous penserez « Merde, c'est très étrange, ce type intègre des smileys dans ses messages alors qu'il m'envoyait des photos de sa bite en gros plan l'année dernière, et il n'utilise pas l'onomatopée ''awwwww'' de manière ironique ». Voici le monde qui vous attend. Les hommes aussi cherchent à passer l'hiver au chaud, aucun doute là-dessus.

Possible que le désespoir vous pousse à faire des choses assez gênantes, comme commander un Uber à onze heures du soir pour retrouver votre potentiel partenaire – après lui avoir envoyé un selfie lascif accompagné de la légende « Je suis en bas de chez toi ».

LES EX
Votre ex sera toujours disponible pour ce genre de relation temporaire, même s'il avait oublié votre existence au cours de ces six derniers mois. Il sait comment vous procurer un orgasme en un rien de temps, et connaît parfaitement vos besoins en termes de sexe oral et de nourriture. Vous connaissez ses mauvaises habitudes, alors vous pouvez lui demander de faire des efforts là-dessus. Il n'y a pas de honte à avoir : les ex sont un excellent moyen de rester au chaud pendant l'hiver, quoiqu'un peu facile.

L'HEURE DU CHOIX EST ARRIVÉE
Aux alentours du 30 novembre, vous aurez un choix très important à faire. Avec quel individu de votre liste (réduite) allez-vous vous forcer à vivre pendant quatre mois ? Le gars qui n'arrête pas de vous parler dès que vous postez un selfie, mais ne sait toujours pas prononcer votre nom de famille correctement ? Cette vieille connaissance de la fac avec qui vous entretenez une amitié platonique depuis dix ans ? Ou le gars qui lira votre article sur VICE et constatera à quel point vous êtes pathétiquement seule ? Dans tous les cas, vous ne pouvez pas savoir à l'avance dans quel pétrin vous mettez les pieds. Essayez d'évaluer au mieux vos options et de faire le bon choix.

le-guide-vice-pour-ne-pas-etre-celibataire-cet-hiver-body-image-1479143742

Photo : Ben Bentley

BAISER PARTOUT, TOUT LE TEMPS
D'après vous, pourquoi y a-t-il autant de bébés qui viennent au monde entre les mois d'août et octobre ? À cause de la saison du cuffing, pardi. Votre productivité au boulot va considérablement s'amoindrir, allant jusqu'à embrasser les abîmes, car vos journées ne seront qu'un festin de sexe et de photos de vos seins prises dans la salle de bains. Vous testerez toutes les positions, plus ou moins confortables, répertoriées dans Cosmopolitan. Vous baiserez souvent – tout le temps, et vous recommencerez, jusqu'à choper une candidose. Et puis vous recommencerez encore une fois, juste pour voir.

L'ANGOISSE PRÉ-NOËL
Le problème du cuffing, c'est qu'il faut parfois énormément de temps avant d'être contaminé par cette maladie mortelle et répandue que l'on appelle sentiments. Mais la période de Noël est un véritable champ de mines, alors ne vous embêtez pas. Achetez-vous un bel ensemble de lingerie et faites mine de l'avoir acheté pour votre partenaire. Sinon, l'un de vous deux finira par développer des sentiments et se retrouvera à acheter des billets pour un concert qui n'aura pas lieu avant cinq mois.

LE MOMENT OÙ VOUS RÉALISEREZ QUE LA PERSONNE IGNORAIT TOUT DU CONCEPT MÊME DU CUFFING – ET REDESCENDRA SUBITEMENT SUR TERRE, LE CŒUR BRISÉ ET L'EGO MIS À MAL
Quoi ! ? Vous ne connaissiez pas le cuffing ? Vous ignoriez tout de cette pratique des jeunes d'aujourd'hui et de sa dure réalité ? Vous redescendrez aussi vite que votre partenaire cherchera de nouveaux matches Tinder. C'est brutal. C'est la saison hivernale.

ÊTES-VOUS VRAIMENT FAIT POUR LE CUFFING ?
Savez-vous dans quelle merde vous vous embarquez lorsque vous ne baisez pas et commencez à jouer avec l'ego d'une autre personne ? La question peut paraître idiote dans une société où les gens sont incapables de rester seul plus d'une heure. Pourtant, il faudrait reconsidérer la question – essayez de vous retrouver avec vous-même. Diversifiez vos intérêts en apprenant une nouvelle langue, faites des travaux manuels ou qu'importe, essayez de nouvelles méthodes de masturbation. Vous ressortirez victorieux de cette longue saison hivernale, la tête haute, alors que tous les autres devront lutter contre des drames émotionnels et des infections urinaires.

LA LIBÉRATION
Le printemps arrive ! Enfin ! Les moutons bêlent, les bourgeois éclosent, vous reprenez petit à petit goût à la vie ! La conclusion idéale à cette saison de cuffing est une séparation tacite entre deux êtres qui reprennent leurs chemins respectifs, le cœur léger, en sautillant.

LA DÉCEPTION
Mais. Il y a un énorme mais. Vos tentatives pour trouver un partenaire de cuffing se révéleront peut-être vaines. Cette année encore, vous n'aurez pas réussi à trouver de partenaire – comme les années précédentes, d'ailleurs. Vous passerez l'hiver seul, et peut-être même l'intégralité de votre vie d'adulte. Vous esquissez un sourire à la lecture de cet article, mais ça fait six mois que vous n'avez pas baisé. Parfois, vous en êtes à vous demander si vous savez encore comment ça marche, puis vous entamez une recherche Google sur le sujet, avant de rire nerveusement. L'horreur de votre vie est parfois glaçante – particulièrement lorsque vous réalisez qu'il est une heure du matin et que vous êtes toujours en train de vous masturber sans relâche.

Puis vous vous rendez compte que cette période était déjà nulle l'année dernière, et qu'elle le sera probablement celle d'après. Mon dieu, est-ce vraiment notre mode de vie ? Vivons-nous qu'au travers de cycles régis par le sexe ? Se mettre en couple puis baiser, encore et encore ? Alors vous vous masturbez, encore une fois.

VICE Belgique est aussi sur Twitter, Instagram, Facebook et sur Flipboard.

Cet article a été initialement publié sur VICE UK.

Plus de VICE
Chaînes de VICE