On a demandé à des gens si l'infidélité est devenue banale

« Je regardais "Mad Men", et il y a tellement de tromperies dans cette série que c'est en quelque sorte devenu acceptable à mes yeux. »

|
déc. 4 2018, 3:54pm

DR

Est-ce que tromper, c’est vraiment mal ? C'est comme si nous avions passé le siècle dernier à effectuer une série de changements sociaux progressifs qui sapent le caractère sacré de la monogamie. En 2018, la plupart des gens se sentent libres de critiquer et de défier les normes bibliques, et pourtant, l’infidélité reste en quelque sorte taboue.

En même temps, la définition de l’infidélité varie selon les cultures, les données démographiques et même les situations. La masturbation est-elle une infidélité si vous pensez à quelqu'un d'autre ? Qu'en est-il du flirt ? Des sextos ? Et si vous êtes bourré ? Drogué ? Ou si vous avez payé pour cela ? Ou si vous ne connaissez pas son nom ?

Nous nous sommes rendus dans les rues de Melbourne, en Australie, pour demander aux gens si l’infidélité est devenue socialement acceptable.

Amber, 26 ans, réalisatrice

Amber
Amber, 26 ans.

VICE : Salut, Amber. L’infidélité est-elle plus acceptable aujourd’hui ?
Amber : Elle est plus tolérée qu’autrefois, c’est sûr, mais elle n’en reste pas plus acceptable pour autant.

Pourquoi ça ?
Avec les réseaux sociaux, la polygamie est devenue plus courante, ce qui n’est pas une mauvaise chose en soi. Les gens sont devenus plus égoïstes. Je pense que l'intérêt croissant pour l'astrologie encourage également les gens à entrer en contact avec eux-mêmes et avec leur énergie. Par conséquent, il est plus acceptable d’avoir besoin de plusieurs personnes pour répondre à ses besoins.

Que penses-tu personnellement de cet égoïsme ?
Je suis partagée. Je n’ai jamais trompé personne, donc je ne peux pas parler par expérience personnelle. Si l’infidélité est motivée par la malhonnêteté, ce n’est pas bien. En revanche, je suis tout à fait pour les relations libres !

Kelsey, 26 ans, auteure

Kelsey
Kelsey, 26 ans.

VICE : Salut, Kelsey. L’infidélité est-elle devenue plus acceptable, selon toi ?
Kelsey : Elle est plus acceptée. Après, tout dépend de la situation.

Comment ça ?
C’est devenu plus acceptable parce que nous sommes beaucoup plus exposés. C’est comme ce hashtag #relationshipgoals… les gens pensent toujours que l’herbe est plus verte ailleurs. Même si vous êtes dans une relation satisfaisante, c’est comme si vous cherchiez toujours d’autres opportunités. Quelque chose de plus.

Qu’en penses-tu personnellement ?
Je ne veux pas dire que je cautionne l’infidélité, mais en tant que personne qui a déjà été trompée et qui a déjà trompé, j’ai le sentiment que cela diffère selon les circonstances. J'ai rencontré un mec et découvert qu'il voyait une autre fille. Nous avons réglé le problème et nous nous sommes remis ensemble, mais j'ai ensuite découvert qu'il me trompait encore. Ensuite, j'ai commencé à le tromper. Pour une raison quelconque, j’arrivais à comprendre les processus mentaux qui le poussaient à faire ça, tout en sachant qu’il m’aimait.

Comment as-tu découvert qu’il te trompait ? Il te l’a dit ?
Non, il ne m'a jamais rien dit. Mais ensuite, c'est devenu en quelque sorte un plaisir pour moi de le faire aussi.

Donc, tu n’as pas commencé à le tromper pour la simple raison qu’il te trompait ?
Non, je n'ai jamais eu besoin de prouver quoi que ce soit.

Y a-t-il quelque chose qui a déclenché cette envie de le tromper ?
C’est une bonne question. Je regardais Mad Men, et il y a tellement de tromperies dans cette série… J’ai l’impression que d’avoir regardé ça a en quelque sorte rendu l’infidélité acceptable à mes yeux – d'une manière très étrange, un peu romantique.

Philip, 26 ans, étudiant en droit et politique

Philip
Philip, 26 ans.

VICE : Salut, Philip. Est-ce que tromper, c’est OK ?
Philip : J’ai eu un énorme débat à ce sujet récemment. Je pense que les couples sont plus ouverts que jamais à communiquer sur la nature de leur relation. Je pense que nous avons atteint un stade où les relations sont plus nuancées qu’auparavant.

Que se passe-t-il quand les gens trompent aujourd’hui, par rapport à il y a cinq ans ?
Je pense que cela permet d’avoir une discussion ouverte, de savoir si vous pouvez passer outre. C’est une évolution récente.

Penses-tu que cette évolution soit positive ?
Oui, il faut trouver l’arrangement qui apporte la plus grande joie au couple. Si vous pouvez gérer ça ensemble, alors c’est cool.

Tu disais avoir eu un débat sur l’infidélité récemment. De quoi était-il question ?
Il s'agissait de deux amis à moi qui étaient en couple. Leur relation s’est récemment détériorée parce qu’il la trompait régulièrement avec une autre fille. Je me suis demandé si le fait qu'il la trompe depuis si longtemps était une raison suffisante pour le renier en tant qu'ami. Ils étaient ensemble depuis très longtemps. Je pensais qu'ils finiraient par se marier. Du coup, je me suis demandé si tromper était une chose intrinsèquement mauvaise.

Et alors ?
De toute évidence, leur relation touchait à sa fin, même si je ne l’avais pas remarqué. Mais c’est dommage d’avoir terminé sur une infidélité. Il est très facile de porter un jugement de l’extérieur, mais vous ne connaissez jamais les véritables difficultés des relations des autres. Je pense qu’il est important d’entendre les deux versions.

Donc, tu es toujours ami avec les deux ?
Oui, et c’est tant mieux.

Holly, 22 ans, étudiante en santé publique

Holly
Holly, 22 ans.

VICE : Salut, Holly. Est-ce que tromper, c’est acceptable ?
Holly : Je ne sais pas. Cela arrive certainement plus souvent, ou alors nous en parlons plus qu’avant.

Penses-tu que c’est plus répandu aujourd’hui ?
Oui, chez les jeunes. Tout arrive plus tard dans nos vies ; nous prenons notre temps avant de prendre de grandes décisions et nous sommes moins portés sur l’engagement. Je me concentre beaucoup plus sur ma carrière que sur l’amour en ce moment.

Quel est ton avis sur le sujet ?
Je pense que « tromper » est un mot effrayant. Cela dépend de votre relation. Si c’est une relation monogame et que vous avez verbalement accepté de ne pas être avec quelqu'un d’autre, alors oui, tromper est une mauvaise chose, parce que c’est malhonnête.

Comment réagirais-tu si quelqu’un te trompait ?
J'ai déjà été trompée de nombreuses fois ! Et j'ai agi comme si tout allait bien. J’avais l’impression de ne pas avoir le choix. Peut-être parce que je suis une fille et que c’est un peu ce qu’on nous a appris à faire, ou parce que je n’avais pas assez confiance en moi pour en parler… Je ne sais pas trop. Je suis restée, même après avoir été trompée, et même si ça n’a pas duré.

Réagirais-tu différemment aujourd’hui ?
Je suis très égoïste en ce moment. Je n’ai pas envie d’une relation monogame. Je suis toujours dans l’exploration de moi-même et des autres, alors je sais que je ne peux pas m'engager.

Ciaran, 28 ans, chef d'entreprise

Ciaran
Ciaran, 28 ans

VICE : Salut, Ciaran. Penses-tu que l’infidélité soit plus tolérée qu’avant ?
Ciaran : Je pense qu’aujourd’hui, la définition d’« infidélité » a évolué. Ce qui n’était pas considéré comme de l’infidélité dans le passé en est aujourd’hui. Par exemple, aimer une photo sexy sur Instagram, ou envoyer un texto à un ex.

OK, je te repose la question. Penses-tu que tromper soit devenu acceptable ?
C’est une conversation plus acceptable maintenant. Les conséquences sociales sont toujours présentes – la manière dont les autres réagissent à vos choix – et pour cette raison, je pense que le tabou qui entoure l’infidélité est toujours d'actualité.

As-tu vécu quelque chose qui t’a amené à t’interroger sur le sens de l’infidélité ?
C’est arrivé autour de moi, en tout cas. Je peux accepter et en parler. Je pense que les gens ont besoin de soutien amical, peu importe qui ils voient ou comment ça s'est passé.

Mizuki, 20 ans, barman

Mizuki
Mizuki, 20 ans

VICE : Salut, Mizuki. Est-ce que tromper, cest OK ?
Mizuki : Non. Peut-être. Tout dépend si vous êtes honnête à ce sujet.

Est-ce plus rare au Japon, où tu vis, selon toi ?
Non, je pense que cela arrive plus souvent ! Les gens ne se marient pas avant d’être beaucoup plus âgés au Japon. Cela devient un gros problème dans notre pays. Il y a tellement plus de personnes âgées que de jeunes ! Les femmes sont de plus en plus nombreuses à travailler en entreprise et se rendent compte qu’elles n’ont pas besoin d’un homme pour gagner leur vie.

As-tu déjà été trompé ?
Non, pas que je sache. Un de mes amis a trompé sa petite amie il y a quelques mois. Leur couple allait mal depuis un moment. Ils ont commencé à s’intéresser à d’autres personnes, mais ils n’en ont pas parlé entre eux. J'ai essayé de convaincre mon ami de rompre avec elle avant de tomber amoureux de quelqu'un d'autre. Mais ça lui manque, de se sentir aimé ! Je peux comprendre.

Penses-tu que tromper est acceptable dans ce cas ?
Hum. Je ne pense pas que ce soit la meilleure solution. Les gens sont plus ouverts aujourd’hui, ils ne vous jugent plus autant qu’avant. Si vous voulez rompre, rompez. Si vous aimez la personne avec qui vous êtes, vous pouvez en discuter et éventuellement partir sur une relation libre. Nous sommes jeunes, nous ne devrions pas nous inquiéter de rester avec une seule et même personne pour toujours.

VICE Belgique est aussi sur Twitter, Instagram, Facebook et sur Flipboard.

Cet article a été initialement publié sur VICE AU.

Plus de VICE
Chaînes de VICE