Hé les gars, arrêtez avec votre doigtage frénétique et inutile

Agiter un doigt n'importe comment n'est pas le meilleur moyen pour faire plaisir à une personne possédant un clitoris. Arrêtez d'utiliser vos doigts comme substituts temporaires de votre bite, et lisez plutôt ceci.

|
déc. 6 2018, 6:06pm

Photo publiée avec l'aimable autorisation de l'auteure

L'article original a été publié sur VICE États-Unis.

Alors qu’elle assistait à un mariage, mon amie a repéré un type plutôt pas mal qu'elle s'est empressée de draguer. Quelques verres de vin et conversations inutiles plus tard, les deux inconnus étaient en train de rigoler en gigotant les mains sous la table nappée de blanc. « Il m'a mis un doigt, m'a-t-elle dit plus tard. Je l'ai à peine senti. Je l'ai forcé à arrêter. Un doigt! En plus, il ne m'a jamais suivie sur Insta. »

Toute personne pourvue d'un vagin peut évidemment ressentir les choses différemment, mais personnellement, un seul doigt ne me fait absolument rien, et c'est pareil pour beaucoup de personnes à qui j'ai parlé afin d'écrire cet article. En fait, le consensus semble être le suivant : sans stimulation clitoridienne et/ou sans l'usage de plusieurs doigts, se faire doigter est une pure perte de temps. C'est juste un truc que les hommes hétérosexuels font pour se sentir utiles. Soyons clair : l'action est phénoménale lorsque pénétration et stimulation clitoridienne sont parfaitement équilibrées. Une femme queer m'a d'ailleurs dit : « Ces deux éléments s'appuient l'un sur l'autre. À elle seule, la stimulation du clitoris peut s'avérer longue et ennuyeuse. Mais toute pénétration sans prise en compte du clitoris est nulle. » Elle rajoute qu'elle ne parlerait jamais de cet acte comme d'un « doigtage », mais qu'il s'agit pour elle d'une réelle baise.

« Me faire mettre un doigt ne me fera jamais atteindre l'orgasme, ni sentir vraiment quoi que ce soit en fait », a ajouté mon amie en définissant l'acte de doigtage comme des doigts qui entrent et qui sortent. « Avec quelque chose de substantiel comme un pénis, c'est vraiment incroyable quand il y a une stimulation du clitoris, mais un doigt isolé dans le vagin, c'est comme ... un doigt dans le nez ? Mais même ça, ça doit procurer une sensation plus forte. » (Ça me rappelle d'ailleurs le trempage, l'acte sexuel présumé mormon qui me passionne depuis des années, dans lequel les adolescents qui souhaitent préserver leur pureté ont trouvé un moyen de s'approcher autant que possible de l'acte sexuel sans franchir la ligne arbitraire du mouvement de va-et-vient : le jeune homme insère son pénis dans la jeune femme et le laisser « tremper » là, les deux personnes restant immobiles.)

« L'acte en lui-même possède le potentiel pour être génial, mais il ne le sera jamais parce que les hommes sont nuls »

Pour une autre femme, le doigtage sans stimulation clitoridienne alors qu'on est adulte équivaut à un acte sexuel à faible impact. « J'adore la stimulation externe, mais quand vous avez déjà eu des relations sexuelles dans votre vie, je ne comprend vraiment pas l'intérêt de se faire doigter » déclare-t-elle. « À ce stade, je préférerais simplement me faire pénétrer par une bite. Je suppose que c'est bien pour les adolescents qui apprennent à faire des trucs cochons, mais ça n'apporte plus rien une fois qu'on est adulte. »

De mes discussions avec des couples où aucun pénis n'est impliqué, j'ai compris que le doigtage ressemble davantage à une forme d'art délicat coordonné à une stimulation orale ou à celle d'un objet. Ça ne constitue jamais un préliminaire ni même une fin en soi. Peut-être que les personnes sans pénis ont raison de choisir le sexe sans pénis, laissant leurs doigts s’engager complètement dans des mouvements différents, alors qu’il semblerait que les hommes hétéros utilisent souvent les leurs comme substituts temporaires de leur bite.

Pour plus d’articles comme celui-ci, inscrivez-vous à notre infolettre.

Alors, quand est-ce que se faire doigter est agréable? Parce que ça peut être bon, en particulier dans les situations où le sexe vaginal n'est pas possible. J'ai parlé à des sexothérapeutes, à des amies et à quelques mecs (ceux que je voulais aborder depuis un moment sans savoir comment) à propos de leurs trucs et astuces pour rendre le doigtage agréable. J'ai également testé certains produits qui promettent de rehausser l'expérience, y compris un dispositif vibrant que vous enfilez sur vos doigts. En fait, se faire doigter peut être plus agréable que de se fourrer un doigt dans le nez. Voici comment faire.

Ne tentez en aucun cas d'oublier le clitoris

Si vous pensez que le doigtage consiste uniquement à faire rentrer et sortir votre doigt, vous ne devriez même pas être autorisé à avoir des mains. De toute évidence, il existe un équilibre délicat à trouver entre insertion et stimulation clitoridienne. Bien trop souvent, le clitoris est oublié car le propriétaire de la main essaie simplement d'imiter le mouvement que ferait un pénis, ignorant presque l'un des centres de plaisir féminin les plus importants.

« C'est fou le nombre de types qui pensent que le but est simplement de fourrer leurs doigts à l'intérieur de vous », me raconte une femme. « L'acte en lui-même possède le potentiel pour être génial, mais il ne le sera jamais parce que les hommes sont nuls. »

Il existe des moyens de ne pas être nul. Évidemment, engagez-vous d'office avec le clitoris, mais soyez délicat. « Essayez d’éviter d’aller directement sur le clitoris dès la première caresse », déclare Fine. « Ça peut vite être inconfortable. Assurez-vous que votre partenaire est un peu excitée, d'abord. » Fine suggère d'essayer d'instaurer « un état d'esprit érotique » avant tout doigtage. « Commencez par des effleurements, des petits jeux ! Soyez à la hauteur. Touchez votre partenaire par-dessus ses sous-vêtements jusqu'à ce qu'elle bouge ses hanches pour en avoir plus. »

Un homme hétéro avec qui j'ai parlé - et qui estime avoir une note de « 4,2 étoiles sur Sex Yelp » - a également affirmé que les musiciens, en particulier les batteurs et les bassistes, étaient les meilleurs pour cette activité. « Si vous désirez des pros du doigtage, sachez que les batteurs jouissent de l'indépendance des membres et que les bassistes ont le rythme des deux doigts », a-t-il déclaré.

Transformez votre main en semi-cyborg

Lors de la Sex Expo à Brooklyn, je suis tombée sur un produit appelé Fin, de la société de sex-toys Dame Products. Le jouet vibrant en forme d'anneau s'attache confortablement aux doigts, ce qui vous permet, à vous ou à votre partenaire, de contrôler ce qui se passe dans et autour de votre vagin, éliminant ainsi cette envie inopinée de tapoter n'importe où sans réfléchir.

« Les partenaires veulent se sentir engagés lors de l'utilisation d'un jouet et les propriétaires de vulves aiment parfois pouvoir le déplacer elles-mêmes avec leurs mains », a déclaré Alexandra Fine, fondatrice et directrice générale de Dame Products. « On trouvait que les options existantes pour les vibrateurs pour doigt n'étaient pas satisfaisantes. On a donc effectué une tonne de recherches et nous avons finalement mis au point un vibrateur pour doigt conçu pour être un prolongement de la main : augmenter le toucher de manière transparente et intuitive. »

Je me suis, pardonnez-moi l'expression, manipulée avec le produit, et le résultat était incroyable : avec un contrôle total, je pouvais faire des va-et-vient entre stimulation externe et interne, et je disposais de trois vitesses de vibration. Dès maintenant, celui qui voudra poser ses mains sur moi devra obligatoirement porter ce truc.

Par pitié, réchauffez vos doigts

Lors d'un moment érotique, personne n'a envie d'être surpris par un doigt (ou pire, un groupe de doigts) glacial. Au contraire, ce contact devrait plutôt surprendre et ravir. Par conséquent, il est absolument interdit de décongeler des poitrines de poulet ou de saisir une bière bien fraîche juste avant d'aller insérer vos doigts dans le corps chaud de votre bien-aimée.

« Vos doigts doivent être à température ambiante ou légèrement plus chauds, sauf si votre partenaire est à fond dans le délire des glaçons et vous le demande » m'explique Fine. Ça va aider votre partenaire à se sentir plus à l'aise et aussi éviter un choc thermique. Oh, et coupez-vous les ongles, sinon vous pourriez griffer votre partenaire par accident. »

Pour l'amour de dieu, utilisez du lubrifiant

Vous qui lisez ceci, sachez que vous devriez utiliser dix fois plus de lubrifiant que ce que vous ne le faites actuellement. L'ajout d'un peu d'humidité est l'un des moyens les plus efficaces et les moins contraignants pour faire en sorte que la masturbation, le sexe et les préliminaires soient plus agréables. Oh, et si vous arrivez à mettre la main dessus, améliorez encore l'expérience avec du lubrifiant à la weed.

En parlant de lubrification, un homme avec qui j'ai discuté m'a aussi dit qu'il combinait le doigtage et le cunnilingus. S'il vous plait, laissez-moi vivre dans un monde où c'est la norme.

Plus de VICE
Chaînes de VICE