Toutes les photo sont de @gabalex

Ce qui reste de l’hippodrome de Montréal à la veille de sa démolition

Christian Naud

J’ai décidé d’immortaliser les derniers moments de ce qui était le populaire Blue Bonnets de Montréal.

Toutes les photo sont de @gabalex

Tandis que la démolition du site de l’ancien hippodrome de Montréal, Blue Bonnets, est imminente, j'ai exploré les vestiges de ce qui était jadis un joyau de l'industrie des courses de chevaux. Neuf ans après sa fermeture, le site est clôturé en prévision des travaux. Une opération se tiendra le 25 avril prochain afin de s’assurer que personne n’occupe toujours les lieux. Ainsi, La Presse rapportait récemment qu’un groupe formé de policiers, d’infirmières et d’intervenants sociaux s’y rendra afin de rencontrer les potentiels squatteurs qui pourraient se trouver toujours sur les lieux. Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) assurera une surveillance constante pendant les opérations.

Je suis Gabalex, un photographe passionné qui visite des lieux abandonnés à la recherche de moments à capturer en images afin de figer l’histoire dans l’objectif de ma caméra. Pour avoir les meilleures photos possible, j'essaie de visiter les lieux avant qu'ils ne soient saccagés par les vandales. Mais, cette fois-ci, je suis passé trop tard, l'endroit est en décrépitude et couvert de graffitis. Lors de ma visite, j’ai pu constater le piètre état des lieux, la tristesse qui en émanait. Le son des gouttes d’eau provenant des infiltrations et rebondissant sur le sol résonnait lugubrement dans mes oreilles.

C'est en 1872 que le premier hippodrome de Montréal voit le jour sur une terre agricole de l’ancienne ville de Saint-Pierre. Mais la construction d'une voie de chemin de fer qui va traverser le site presque en son centre force la relocalisation de l'hippodrome sur le boulevard Décarie. Il ouvrira le 4 juin 1907. En 1958, on y construit de nouvelles installations, qui deviendront le bâtiment principal, pouvant accueillir 12 000 personnes. Blue Bonnets devient un incontournable dans le monde des courses de chevaux.

Puis, en 1990, l’hippodrome commence à connaître des difficultés financières. En 2008, il se place sous la protection des tribunaux, et l'année suivante il cesse ses activités. En octobre 2009, Blue Bonnets rend son dernier souffle et est depuis à l'abandon. La démolition devrait se terminer en novembre prochain.

L'hippodrome abandonné Blue Bonnets
Un escalier figé dans le temps
Les vandales sont malheureusement passés avant moi
On constate les importantes infiltrations d'eau
Que se soit avec un simple casse-croûte ou bien un buffet plus raffiné, on y trouvait son compte dans les différentes aires de services de l'hippodrome
Une des salles servant aux divers médias qui commentaient les courses
Les infiltrations d'eau offrent parfois des scènes surréalistes
On peut presque entendre les gens encourager leur cheval préféré
Les jeux sont faits
Aucune lueur d'espoir d’un retour des gens sur ces sièges
Il y a encore des cassettes VHS ou des DVD des courses enregistrées qui traînent sur place
Plus de VICE
Chaînes de VICE