Publicité
argent

La science le confirme : l’argent fait effectivement le bonheur

Même la différence entre 8 et 10 millions aurait un effet sur le bonheur des gens riches.

par Billy Eff
20 février 2018, 9:29pm

On se le fait dire depuis notre enfance : « L’argent ne fait pas le bonheur. » Pourtant, le contraire se vérifie facilement : impossible de ne pas être content lorsqu’on trouve un billet de 20 $ dans la rue. De plus, demandez à la plupart des gens ce qui les stresse le plus, et l’argent sera presque certainement dans le top 5. Plusieurs chercheurs se sont penchés sur la question, mais rarement leurs enquêtes ont été menées auprès de millionnaires.

L’an dernier, une équipe de la faculté de marketing de l’université Harvard a mené une étude auprès de 4000 millionnaires dans 17 pays et trouvé que les gens qui possèdent une fortune rapportent être plus heureux que le commun des mortels. L’étude, publiée dans le Personality and Social Psychology Bulletin , nous apprend également que ceux qui ont qui ont acquis leur fortune, plutôt que d’en avoir hérité, ont plus de bonheur.

Comme l’expliquent les auteurs de l’étude, la « relation entre l’argent et le bonheur est étudiée depuis des décennies, et on observe généralement que l’argent est important pour le bien-être, mais avec des rendements décroissants : la différence de bonheur entre une personne qui gagne 50 000 $ et une autre qui gagne 75 000 $ est plus importante que celle entre, par exemple, une personne qui gagne 75 000 $ et une autre qui gagne 100 000 $. » En somme, passé un certain point, on atteint une sorte de plateau du bien-être, où l’argent additionnel fait plaisir, mais n’accroît pas le bonheur.

Les participants devaient répondre à une foule de questions à propos de leur bonheur en général et de leur fortune. Plus de millions de dollars dans le compte en banque accroissent le bonheur, mais pas de manière spectaculaire. Une personne ayant une fortune de dix millions ou plus rapporte être plus heureuse que quelqu’un disposant de deux millions, mais de peu : environ un quart de point de plus, sur une échelle de un à dix.

Pour plus d'articles comme celui-ci, inscrivez-vous à notre infolettre.

Les chercheurs ont aussi tenté de découvrir si la source de la fortune contribuait au bonheur et au bien-être, et ont noté qu’en moyenne, les gens qui ont gagné leur fortune avaient un bonheur plus important que ceux qui en ont hérité ou qui ont épousé une personne riche.

D’après l’équipe de Harvard, la raison principale du bonheur des riches, c’est l’autonomie que leur procure leur fortune, qui les laisse disposer librement du temps et de l’argent.

Mais que se passe-t-il quand on a tellement d’argent que tous nos besoins sont comblés? On fait comment pour trouver de nouveaux moyens de rester heureux?

Si on se fie à l’étude, la solution pourrait être bien simple : s’en départir un peu, comme le font Bill Gates, Warren Buffett et 170 autres personnes richissimes avec The Giving Pledge. Des recherches prouvent que de redonner à la société, que ce soit à travers des dons de charité ou du mécénat, aurait des effets bénéfiques autant sur ceux qui reçoivent l’argent que sur ceux qui la donnent.

Billy Eff est sur internet ici et .