Vols simultanés de documents chez deux procureures de l’enquête Objection

Il semble que quelqu’un tente soit de mettre un frein à des procédures judiciaires, soit de retrouver une taupe.

|
sept. 13 2018, 8:44pm

Le 5 septembre dernier, deux cambriolages sont survenus chez deux procureures de l’enquête anti-crime organisé baptisée Objection. Les (ou le?) cambrioleurs ne seraient repartis qu’avec des documents policiers et judiciaires liés à l’enquête. D’après la police, le vol de ces documents ne compromet pas les procédures. Une thèse avancée veut que le but des malfaiteurs soit de démasquer des taupes policières dans leur organisation.

Le premier vol par effraction a été commis à Longueuil. Seule une mallette contenant les documents a été volée, malgré les autres objets de valeur avec lesquels le ou les malfaiteurs auraient pu repartir. Le deuxième dossier a été volé à Montréal dans la résidence de la procureure du Bureau de la grande criminalité et des affaires spéciales du Directeur des poursuites criminelles et pénales. Comme dans le premier cas, rien d’autre n’aurait disparu, selon La Presse.

Les services de police de Montréal et de Longueuil travaillent de concert pour élucider ces vols qui leur semblent fort probablement liés. Étant donné la nature des documents volés et l’ampleur de l’enquête, la Division des crimes majeurs de la Sûreté du Québec interviendra également.

Toujours selon La Presse, les documents contiendraient « des versions non caviardées de documents divulgués à la défense et divers documents numérisés » de l’enquête Objection, une vaste opération anti-crime organisé – la plus grande de la dernière décennie. Elle a entre autres permis l’arrestation de 80 personnes, dont des membres des Hells Angels.

Pour plus d'articles comme celui-ci, inscrivez-vous à notre infolettre.

Certains croient que ces vols pourraient être un moyen pour des organisations criminelles de repérer à l’aide de documents confidentiels des taupes dans leurs rangs, rapporte le Journal de Montréal. Des groupes de motards ont déjà commis des vols dans ce but dans le passé. Les procureurs ont donc été priés d’éviter de transporter des documents confidentiels avec eux ou de les apporter à leur domicile.

Bien qu’il soit possible qu’il n’y ait aucun rapport avec ces vols, la police enquête tout de même sur un incident étrange qu’a rapporté un autre procureur de l’opération Objection. La voiture de ce dernier était garée près du palais de justice de Joliette et a été coincée entre deux autres voitures, de manière à ce qu’il ne puisse pas quitter les lieux. C’est survenu le même soir que les deux cambriolages chez les procureures.

Billy Eff est sur internet ici et .

Plus de VICE
Chaînes de VICE