Publicité
Psychologie

Comment cesser d’être obsédé par ce que fait son ex

On peut bloquer son ex, supprimer son propre compte Instagram, lancer son téléphone par la fenêtre, mais rien ne réussit mieux que de s’en foutre.

par Leila Ettachfini
04 mars 2019, 10:01pm

L’article original a été publié sur VICE États-Unis.

Avoir une fixation sur la vie de son ex après la rupture est un vice masochiste pas très différent de la roulette russe. Il est fort probable que vous en sortiez humilié ou blessé, et certainement moins stable que vous l’étiez avant de jouer à ce jeu.

Notre inclination à rendre publics les aspects les plus ordinaires de nos vies et l’avènement des applications comme Find My Friends font en sorte qu’il n’a jamais été plus à notre portée ni plus normalisé d’espionner une personne que l’on a aimée, ou du moins avec laquelle on a couché. Et la tentation de voir ce que fait l’ex est compréhensible : ça peut être le fun! Il est possible de se sentir comme un fin limier après avoir découvert que la raison pour laquelle l’ex était en beauté hier soir d’après une photo Instagram (oui, la photo que vous avez vue grâce à votre faux compte), c’est qu’elle allait à un party d’amis de bureau de son oncle. En d’autres mots, pas à une date.


Mais, comme vous le diront les experts ou n’importe qui qui a longtemps fixé le compte Instagram de son ex après la rupture, espionner son ex par l’intermédiaire des médias sociaux est plus souvent néfaste et pathétique qu’agréable. Sauf que, comme c’est si addictif, les nouveaux célibataires de ce monde tentent encore et encore de s’affranchir de ce comportement destructeur, souvent en vain. C’est la raison pour laquelle il existe une pléthore d’articles sur ce sujet, dont des guides de l’étiquette dans les médias sociaux conçus spécialement pour la période qui suit une rupture, ainsi que l’article que vous lisez en ce moment. Et si, plutôt que de simplement bloquer votre ex, vous pouviez entièrement bloquer l’envie de savoir ce qui se passe dans sa vie sans vous?

J’ai demandé à deux psychologues spécialisées dans les relations de couple, Marissa Gomez Schursky et Kate Deibler, comment ne plus vouloir espionner son ex.

Se rappeler les raisons de la rupture

D’après Marissa Gomez Schursky et Kate Deibler, l’espionnage d’ex fait en sorte qu’il est plus difficile de passer à autre chose. Rappelez-vous les raisons de la rupture. Repassez la liste de ces raisons qui expliquent pourquoi vous ne devriez plus être ensemble et rappelez-vous que chaque fois que vous allez voir ce que fait votre ex, vous gardez dans votre vie une personne qui n’est pas la bonne pour vous.

Rappelez-vous aussi que vous êtes humain et qu’il est probable que vous retourniez voir le profil de votre ex alors que vous essayez d’arrêter de le faire. C’est normal.

Trouver des distractions constructives

Le téléphone est la première chose que la majorité des jeunes adultes regardent au réveil et la dernière chose avant de s’endormir. Plutôt que de vous endormir avec le visage de votre ex en tête et de vous réveiller avec lui, essayez de consacrer ces moments à autre chose : écrire, faire des étirements, lire un livre.

Adopter un nouveau passe-temps après une rupture peut sembler cliché, mais si c’est une idée populaire, c’est qu’elle marche. Il est beaucoup plus difficile d’espionner son ex quand on porte des gants de boxe ou que l’on façonne de l’argile. Sans compter que c’est beaucoup plus efficace que de bloquer et débloquer quelqu’un. « Je le recommande parce que c’est du temps et de l’espace où on peut être égocentrique, se donner la priorité », dit Marissa Gomez Schursky. En plus de faire de nouvelles activités, Kate Deibler suggère d’expérimenter de nouvelles façons de prendre soin de soi, de façon à porter son attention sur soi plutôt que sur son ex.

Quelles sont les choses que vous avez toujours voulu essayer, mais pour lesquelles vous n’avez pas eu le temps?

Ranger son téléphone et réfléchir

Kate Deibler recommande de prendre des notes quand vous sentez une forte envie de regarder le profil de votre ex dans les réseaux sociaux. « Une tactique serait de vous demander pourquoi il y a des moments où vous avez plus envie de regarder que d’autres. La plupart des gens sentent l’envie de le faire quand ils se sentent seuls ou tristes », dit-elle. Y a-t-il des moyens de prévenir ces sentiments?

S’occuper en sortant soi-même avec quelqu’un est une méthode, mais souvenez-vous que ces rendez-vous peuvent certainement aider à chasser votre ex de votre esprit, mais qu’il y a un revers. « L’inquiétude, quand on commence à fréquenter, c’est qu’on s’en serve comme distraction pour éviter de vivre ce qu’on a à vivre », dit Marissa Gomez Schursky.

« Pour certaines personnes, il est vrai que la meilleure façon d’oublier une personne est d’en voir une autre. D’autres personnes ont besoin de plus de temps. Aucune voie n’est fondamentalement meilleure que l’autre, dit Kate Deibler. Quand c’est possible, réfléchir à son propre cheminement et aux raisons de ce qu’on ressent peut porter ses fruits. »

Quand vous le pouvez, remplacez le temps passé à vous demander ce que fait votre ex par du temps de réflexion à ce qui vous est arrivé et aux façons dont vous vous sentez par rapport à la rupture, qu’une nouvelle personne entre dans votre vie ou non.

Voir les choses autrement

La nostalgie peut être le plus gros obstacle vous empêchant d’avancer après la fin d’une relation. Espionner son ex et, conséquemment, repenser à des moments que vous avez passés ensemble ne vous aideront pas à passer à autre chose. Kate Deibler recommande de chercher des façons de restructurer et se réapproprier des souvenirs de votre ancienne vie de couple pour vous aider à aller de l’avant, comme « aller aux endroits où vous aviez l’habitude d’aller avec votre ex pour y créer de nouveaux souvenirs avec des amis ou avec vous-mêmes ».

Pour plus d'articles comme celui-ci, inscrivez-vous à notre infolettre.

Les deux psychologies sont d’avis qu’il est facile et dangereux de voir la rupture comme un échec. À la place, considérez-la comme une expérience d’apprentissage et une occasion d’en sortir grandi. Et avoir appris à vous foutre de ce que fait votre ex en fait certainement partie.