Publicité
sexe

Voici la porno que les femmes ont regardée en 2018

Nouvelle année, même fantasmes lesbiens.

par Justine de l'Église
07 janvier 2019, 9:50pm

Photo par Victoria Heath via Unsplash

Peut-être sommes-nous toutes un peu lesbiennes, et l’ignorons encore. La question se pose – peut-être un peu – quand on regarde la plus récente rétrospective annuelle du géant Pornhub.

Pendant que le monde entier se tortille la tortilla en solitaire, le monstre de la porno aime bien observer et compiler. Et il y a une tendance qui supplante toutes les autres : quand elles se bichonnent la biche en naviguant sur les internets, les femmes regardent des femmes.

Au sommet du palmarès de 2018, dans les « termes les plus recherchés » comme dans les « catégories les plus vues » par mesdames, c’est « lesbienne » qui vole la vedette. Et de loin. « Lesbienne en ciseaux » et « Trip à trois lesbiennes » occupent quant à elles la 8e et la 13e position.

pornhub

La popularité de la dame auprès des dames ne date pas d’hier. L’an passé, VICE relevait pareille tendance. En fait, on remarque que les lesbiennes sont reines des intérêts pornographiques depuis que Pornhub s’attarde à analyser ce que les femmes préfèrent, en 2014.

Depuis, deux explications ont été avancées par la psychologue spécialisée en thérapie sexuelle et directrice du Pornhub Sexual Wellness Center, Laurie Betito. Elle souligne que la porno lesbienne permet aux femmes « de voir des actes qu’elles aiment recevoir – ce qui explique pourquoi “lécher la chatte” est aussi populaire ». En effet, il s’agit d’un terme très prisé par les dames en quête de plaisir charnel : l’an dernier, le « léchage de chatte » était 281 % plus demandé chez les femmes que chez les hommes.

En 2016, la psychologue pointait vers une autre piste, en constatant que « lesbienne », « lesbiennes en ciseaux », « lesbienne séduit une hétéro » et « trip à trois lesbiennes » étaient parmi les termes de recherche les plus populaires de l’année. « En regardant ces statistiques, on pourrait penser que les femmes bicurieuses se tournent vers Pornhub pour l’apprentissage, les idées, la confirmation et l’inclusion », avançait-elle.

2018 en kinks

La porno asiatique a toujours (ou, en tous cas, depuis 2014) suscité l'intérêt de la demoiselle, mais 2018 est l’année où les recherches de celle-ci ont été les plus fréquentes. « Japonais », « hentai » et « coréen » étaient respectivement les 2e, 3e et 5e termes les plus cherchés. Le trip à trois est également parmi les termes les plus populaires, en 4e place.

L’analyse de Pornhub souligne une certaine particularité dans les préférences des femmes. Elles sont deux fois plus susceptibles que les hommes de regarder des gangbangs et de la double pénétration, mais aussi deux fois plus enclines à regarder des vidéos romantiques. D’après la psychologue Laurie Betito, « les femmes cherchent plus de scénarios dans leur porno. Dans leurs fantasmes, des femmes veulent être prises de court. C’est intéressant, parce que, dans la réalité, les femmes sont plus fortes, et “en contrôle” de leur sexualité, tandis que dans leurs fantasmes, certaines d’entre elles retournent aux rôles de genre plus traditionnels. »

Pour plus d'articles comme celui-ci, inscrivez-vous à notre infolettre.

Ainsi, pour 2019, je nous souhaite à toutes et à toutes d’explorer nos fantasmes, quels qu’ils soient. Et peut-être même d’en essayer de nouveaux, vu que ça fait cinq ans qu’on se titille la bille sur les mêmes affaires – en même temps, est-ce une mauvaise chose? Je souhaite de belles aventures sur l'île de Lesbos à celle qui le désirent, virtuellement ou non.