Publicité
Cannabis

Pourquoi est-ce qu’autant de cannabis canadien se retrouve à Hong Kong?

Plus de 137 kilos de cannabis, majoritairement en provenance du Canada, ont été expédiés par avion à Hong Kong dans les trois derniers mois.

par Lex Celera
01 mai 2019, 3:03pm

Photos : Pixabay

L’article original a été publié sur VICE Asie.

La légalisation du cannabis n’a pas pour seul but la possibilité de fumer un joint en paix. L’idée est aussi de faire beaucoup d’argent dans l’industrie florissante du cannabis.

Elle est si florissante, en fait, qu’on en expédie des cargaisons jusqu’à Hong Kong, où plus de 137 kilos de cannabis ont été saisis par les agents des services douaniers. Le South China Morning Post rapporte que le gouvernement de Hong Kong a confisqué cette quantité colossale, évaluée à quatre millions de dollars, dans les trois derniers mois seulement.

Et il accuse le Canada. Ou, du moins, la décision de légaliser le cannabis.

Les colis saisis contiendraient tout au plus de un à deux kilos de cannabis chacun et seraient destinés à la vente dans le marché local. Le cannabis était emballé sous vide ou dans du papier d’aluminium et placé dans des sacs ressemblant à des sacs de raisins secs ou de fruits séchés. La quantité saisie dans les trois derniers mois, en provenance de Vancouver et de Toronto, atteindrait déjà le total de l’année dernière.

Toutefois, rien ne permet de faire un lien entre le cannabis saisi et des producteurs canadiens autorisés. Donc, le gouvernement canadien ou la légalisation du cannabis pourraient très bien n’avoir rien à voir avec ces cargaisons expédiées aux ports de Hong Kong. On sait seulement qu’il est expédié du Canada. Cependant, une source au sein des autorités locales a déclaré au South China Morning Post que plus de revendeurs s’intéressent au marché du cannabis après avoir entendu parler de la légalisation au Canada.

Pour plus d'articles comme celui-ci, inscrivez-vous à notre infolettre.

Le gouvernement de Hong Kong, pour sa part, ne semble pas en voie de légaliser la consommation de cannabis, que ce soit à des fins récréatives ou médicales. Le cannabis y est toujours considéré comme une drogue dangereuse, et les trafiquants s’exposent à, au minimum, une amende d’environ 17 000 $ CA et 15 ans de prison, et au maximum, une amende de 640 000 $ CA et la prison à perpétuité.

Hong Kong n’est pas le seul gouvernement dans la région à punir sévèrement les contrevenants aux lois sur le cannabis. La Malaisie, l’Indonésie et, plus récemment, les Philippines ont sévi brutalement contre les consommateurs. La Thaïlande reste le seul pays d’Asie à avoir légalisé le cannabis.