Publicité
Art de vivre

10 questions à un monteur de films porno

« Ce que je fais en porn est pas mal plus beau que 90 % des séries québécoises à la télé. »

par Hugo Mudie
03 octobre 2017, 3:08pm

Image: Lia Kantrowitz

Tout le monde check de la porn. Mais un peu comme c'est le cas avec de la saucisse, on aime bien en consommer, mais on préfère ne pas savoir comment elle est faite.

Quand j'ai appris que l'ami de mon ami était monteur de porn, j'avais 1000 questions à lui poser. Francis a travaillé sur des vidéoclips et des séries web en plus de la pornographie. Il est plutôt réservé, mais ne semble pas non plus intimidé ou gêné de sa job. Il est même assez fier de la qualité visuelle de ses productions: « Ce que je fais en porn est pas mal plus beau que 90 % des séries québécoises à la télé. Le problème, c'est le contenu. Les acteurs ne sont pas bons et les histoires ne sont pas intéressantes. »

Il a bien voulu répondre à mes questions au sujet de sa job de monteur de films de cul.

VICE : Depuis combien de temps montes-tu de la porn?
Francis : J'ai monté de la porn pendant trois ans en sortant de l'université. Ensuite, j'ai été monteur de pubs et d'une émission de pêche, mais je suis revenu à la porn depuis environ un an. Donc en tout et partout, j'ai quatre ans d'expérience comme monteur de porno.

Combien gagnes-tu?
J'ai plusieurs jobs, je tourne aussi un des publicités, des vidéoclips, des mariages, entre autres, mais je gagne 55 000 $ par année pour monter de la porn.

Quand les gens te demandent ce que tu fais dans la vie, tu réponds quoi?
Que je suis réalisateur-monteur. J'ai réalisé quelques trucs intéressants, entre autres une web-série qui a été en nomination aux Gémeaux. Et je suis en train de finir le montage d'un nouveau court-métrage que j'ai tourné à la fin de l'hiver dernier.

Quand j'étais monteur pour un show de pêche, c'était vraiment beaucoup de travail et ce n'était pas payant. Maintenant, je suis heureux - ma job est facile et je peux me concentrer sur mes projets personnels. En plus, j'ai des voyages tout inclus quelques fois par années pour aller faire le party avec le reste de l'équipe à Barcelone.

Je dis souvent aux inconnus que je suis monteur à plein temps pour une compagnie de post-production en marketing, mais je n'hésite pas à parler de mon vrai travail à mes amis.

Est-ce que ton travail affecte ta vie sexuelle?
À force de regarder des corps nus 40 heures par semaine, tu te rends compte que les corps se ressemblent pas mal tous. Au début, j'étais un petit peu moins excité à la vue d'une belle paire de fesses parce-que tous les culs finissaient par se ressembler. Mais sur le plan sexuel avec ma conjointe, rien n'avait changé. En fait, on baisait plus que jamais.

Aujourd'hui, je ne sais pas si c'est à cause de la maturité ou bien parce que je monte quelque chose d'un peu plus intéressant, mais je ne suis plus affecté par ce que je monte. Que ce soit des grosses queues ou des gros poissons, ça me fait à peu près le même effet.

Est-ce que ça t'arrive de te branler au travail?
Je ne me masturbe pas en regardant le contenu que je monte. C'est trop clean, ça ne m'excite pas vraiment. J'ai mieux le style plus rough et amateur.

Combien de films estimes-tu avoir montés?
J'ai fait environ trois ans à ma première job en porn, à un rythme de dix films par mois, donc plus ou moins 360 films. Et là, ça fait presque un an que je suis à ma nouvelle job, où j'ai monté à peu près 80 films. Au total, ça donne pas loin de 450 films.

Les réalisateurs de porn portent combien d'attention au montage? S'en sacrent-ils?
La plupart des réalisateurs avec qui j'ai travaillé s'en sacrent. Je n'avais pratiquement aucun contact avec eux vu qu'ils tournent tous à Los Angeles. Par contre, le réalisateur avec qui je travaille présentement a une vision précise. Il veut tout contrôler, de la musique à la correction couleur. Ça marche bien pour lui - il gagne environ 14 AVN (les Oscars de la porn) par année.

Quelle est la vidéo la plus bizarre que tu as montée?
En ce moment, je ne monte pas vraiment de vidéos bizarres, c'est assez conventionnel. Mais à mon ancienne job, la vidéo la plus bizarre et la plus désagréable à monter était avec une grand-mère. La madame en question avait subi des centaines de chirurgies qui avait complètement déformé son corps et son visage. Pauvre Johnny Sins, qui devait continuer à bander durant des heures avec elle! Je sais bien que des médicaments peuvent aider les pénis à rester en érection, peu importe la situation, mais il y a des limites.

Y a-t-il d'autres scènes qui t'ont particulièrement marqué?
Oui, à mon ancienne job durant une scène d'anal, il y a quelque chose qui a mal tourné, et pendant que le couple baisait dans la cuisine, le plancher s'est retrouvé recouvert de diarrhée. C'était assez dégueulasse.

Y a-t-il une vidéo de laquelle tu es particulièrement fier?
Encore à mon ancienne job, pour Brazzers, la scène Ultimate Sin [lien NSFW, évidemment] avec Skin Diamond et Johnny Sins. Skin Diamond a enregistré une chanson et j'ai monté un genre de vidéoclip qui joue pendant les cinq premières minutes avant le sexe.

En le regardant aujourd'hui, je me rends compte que j'aurais pu faire une meilleure job, que mes « cuts » ne suivent pas le beat, mais c'était l'fun à monter.

Tagged:
Porno
sexe
10 Questions
monteur