Publicité
Photographie

Les photos de l’investiture de Trump ont bien été modifiées, selon un rapport

Tout est dans le cadrage.

par Emma Ockerman
07 septembre 2018, 2:24pm

L'article original a été publié sur VICE News.

Les photos officielles de l’investiture de Trump ont été modifiées pour faire paraître la foule plus nombreuse, selon un récent rapport.

Après une intervention de Donald Trump lui-même, quelques jours à peine après son entrée en fonction, un photographe du gouvernement a rogné les photos pour supprimer les espaces vides que la marée humaine n’a pas atteints, selon des documents publics qu’a obtenus The Gardian.

Le président se serait mis en colère en voyant circuler sur Twitter une photo montrant que sa foule était plus petite que celle de Barack Obama. La photo utilisée pour comparer les deux foules avait été publiée par le compte du National Park Service (NPS). Un spécialiste des foules avait estimé que l’investiture de Trump avait attiré environ un tiers du nombre de personnes présentes à l’investiture d’Obama.

La furie de Trump a forcé le personnel du NPS à retourner à la planche à dessin. NPS a reçu un appel de Trump et du porte-parole de la Maison-Blanche, Sean Spicer, exigeant une meilleure représentation de la taille de la foule. On ne sait si les photos originales ont été rendues publiques ni quelles photos ont été modifiées.

Le directeur du NPS, Michael Reynolds, a alors appelé une employée des communications du NPS pour lui dire que Trump voulait des photos de l’investiture différentes. L’employée avait noté qu’il y avait « beaucoup d’espaces vides » sur les photos publiées jusque-là et elle a dit aux enquêteurs de l’inspecteur général qu’elle avait « l’impression que le président Trump voulait des photos qui semblaient montrer que la foule était plus nombreuse ». Elle a « présumé » que les photos devaient être rognées, bien que le directeur ne lui ait pas explicitement demandé de le faire. Elle a communiqué avec un photographe du NPS qui plus tard a dit aux enquêteurs qu’on lui avait demandé « de retourner à son bureau pour modifier quelques photos de plus ».

Il a dit qu’il avait modifié les photos de l’investiture pour les rendre plus symétriques en rognant le ciel et le bas, où la foule s’arrêtait, d’après les documents obtenus par le Guardian. « Il a dit qu’il l’avait fait pour montrer que la foule était plus nombreuse. »

À la toute première conférence de presse suivant l’investiture de Trump, Sean Spicer, devant des photos de l’investiture agrandies, s’était emporté en affirmant que l’événement avait attiré la « plus grande foule jamais vue lors d’une investiture, un point c’est tout », car des journalistes avaient rapporté le contraire.

Tagged:
Donald Trump
vérité
Etats-Unis
sean spicer
investiture