université

McGill abandonne le nom Redmen

Enfin.

par Marie Boule
12 avril 2019, 5:07pm

Photomontage. Photo extraite de l’album de fin d’études de McGill de 1952. 

L’Université McGill vient d’annoncer par voie de communiqué que le nom Redmen sera abandonné. Les équipes sportives masculines de l'Université McGill le portaient depuis plus de 100 ans. Le terme faisait polémique, étant jugé raciste envers les Premières Nations par la communauté étudiante. La pression se faisait de plus en plus forte ces derniers mois pour que l’Université retire ce nom. En novembre 2018, les étudiants avaient voté à 79 % en faveur du changement. La direction de l’université avait alors lancé un groupe de travail chargé d’étudier la question.

« Si McGill n’avait pas adopté l’appellation Redmen en référence aux peuples autochtones, de nos jours, ce terme est chargé d’une connotation péjorative, écrit Suzanne Fortier, la principale de l’université. Et bien que la valeur négative associée à ce nom ne reflète aucunement la conception des nombreuses générations d’athlètes qui ont fièrement défendu les couleurs de l’Université McGill, nous ne pouvons faire fi de ce qu’il signifie aujourd’hui. »

Tomas Jirousek, le commissaire aux affaires autochtones de l'Association étudiante, mène depuis de longs mois la campagne pour faire changer le nom Redmen. « Je suis profondément heureux de cette décision! » a-t-il dit à VICE par téléphone.

« C’est incroyable, je suis au bord des larmes, poursuit l’étudiant. Ç’a été une aventure intense et épuisante, ça fait près de 15 mois qu’on se bat pour ce changement. L’université n’avait pas d’autres choix que de changer ce nom raciste, et je suis heureux que la principale ait écouté la révolte des étudiants. »

Le nouveau nom des équipes sportives masculines de McGill sera annoncé au printemps 2020. D’ici là, les équipes universitaires masculines seront simplement appelées McGill.

Pour plus d'articles comme celui-ci, inscrivez-vous à notre infolettre.

« N’importe quel autre nom ou pas de nom, ce sera toujours mieux qu’un nom raciste, dit Tomas Jirousek. Les équipes sportives féminines portent le nom de Martlets , les équipes masculines pourraient tout à fait adopter aussi ce nom! »

« Je suis moi-même un athlète autochtone, je considère l’équipe d’aviron de McGill comme ma famille et je ne peux pas imaginer ma vie sans eux, poursuit l’étudiant. Désormais, les étudiants autochtones vont se sentir bienvenus à McGill, et ça, c’est un héritage auquel je suis infiniment fier d’avoir pu participer. »

Suivez Marie Boule sur Twitter.