Le PQ se dissocie du militant qui a circulé avec une affiche critiquant La Presse

Le Parti québécois va demander au militant de retirer le logo du parti de sa voiture.

|
août 10 2018, 5:07pm

Crédit photo: Alexandre Fatta

Une voiture décorée d’un logo du Parti québécois (PQ), de drapeaux du Québec et d’un message critiquant La Presse a été aperçue en train de sillonner les rues de Montréal, jeudi après-midi.

Sur les réseaux sociaux, quelques photos de la voiture circulent. C’est le cinéaste et caricaturiste politique Alexandre Fatta qui a aperçu la voiture jeudi vers 13 heures, circulant vers l’ouest sur le boulevard Maisonneuve, entre les rues Montcalm et Beaudry.

Sur une affiche installée sur le toit du véhicule, on peut lire dans les deux langues et en gros caractères ce message au sujet de La Presse : « Est-ce un organe de désinformation et propagande libéral ? »

Sur ses portières sont affichés des messages soutenant la campagne électorale du PQ : « Le seul parti qui travaille pour l’avenir des Québécois » et « Vous faites partie de la solution pour 2018! »

VICE a contacté le PQ, qui affirme ne pas connaître le militant à qui appartient la voiture. « Nous apprenons son existence », a assuré l’attachée de presse de l’aile parlementaire, Valérie Chamula. « Nous nous dissocions de cet individu qui s’est approprié notre image. »

Le parti n’était pas encore entré en contact avec le conducteur au moment de répondre à nos questions, mais a indiqué qu’il allait lui demander de retirer le logo du véhicule.

Un militant à tendance islamophobe

Il semble que le propriétaire de la voiture soit actif sur une page Facebook utilisant le pseudonyme Bo Bois. VICE a tenté de le contacter, mais il n’a pas répondu à notre message.

Sur cette page sont publiées plusieurs images de la voiture en question. « Aujourd’hui je suis aller [sic] dénoncer La Presse de la crisss [sic] de marde! » peut-on lire en haut d’une des publications.

« Et c’est parti direction pas trop loin de La Presse (-; », lit-on plus bas.

Si on se fie à ces publications, ça ne semble pas être la première fois que le militant utilise sa voiture pour passer des messages. Il l’aurait fait le 30 juillet dernier, avec une affiche critiquant Justin Trudeau.

Source : capture d'écran, Facebook

On peut voir sur la page que l'utilisateur dénonce les fake news des médias traditionnels. Il a partagé du contenu associé à la droite identitaire québécoise, dont celui de la Fédération des Québécois de souche et du blogueur Stu Pitt, de même que des publications à tendance islamophobe.

Source : capture d'écran, Facebook
Source : capture d'écran, Facebook

VICE a demandé au PQ si le soutien public de ce militant pouvait nuire à leur image.

« Je pense que les gens sont capables de faire la distinction entre notre formation politique et les actions d’un individu qui agit seul. Nous condamnons fermement le racisme, le sexisme, l’homophobie et les autres formes d’intolérance », a répondu l’attachée de presse Valérie Chamula.

Justine de l'Église est sur Twitter .

Plus de VICE
Chaînes de VICE