Publicité
Santé

Vous voulez une bouche pleine de champignons? Continuez à vapoter

Avec ou sans nicotine, la vapeur de votre cigarette électronique aide à la prolifération d’infections buccales.

par Billy Eff
31 janvier 2019, 8:17pm

Photo par Sergei Konkov\TASS via Getty Images

Lorsqu’elles sont arrivées sur le marché, les cigarettes électroniques étaient censées révolutionner la vie des fumeurs. On pouvait désormais s’adonner au tabagisme sans trop devoir s’inquiéter de la présence de produits chimiques, tout en choisissant la saveur qu’on voulait.

Quelques années plus tard, alors que la folie des Juul bat son plein, on sait maintenant qu’on se trompait, et que ces tiges électroniques ont aussi leurs désavantages.

Mais si vous aviez vraiment besoin d’une nouvelle raison de rester loin des vapoteuses, de nouvelles recherches de l’Université Laval devraient aider à vous convaincre. L’équipe du Dr Mahmoud Rouabhia, professeur à la Faculté de médecine dentaire de l'Université Laval, a constaté que la vapeur de cigarette électronique favorise la prolifération d’infections fongiques buccales.

Pour en arriver là, l’équipe du Dr Rouabhia a mis en contact des champignons et des levures buccales communément présents dans la bouche avec de la vapeur de vapoteuses, et a noté qu’après exposition à la vapeur avec nicotine, les levures croissaient deux fois plus. Pour la vapeur sans nicotine, c’était 50 % de plus.

Les saveurs de vapoteuses peuvent être en partie responsables, vu les sucres qu’elles contiennent. Les levures ont besoin de sucre, ou de glucides, pour proliférer. « Ces levures et bactéries sont en attente des conditions idéales pour se développer, expliquait le chercheur à Radio-Canada. On réalise que cette levure-là tire avantage de cette vapeur et se multiplie. »

Pour plus d'articles comme celui-ci, inscrivez-vous à notre infolettre.

Parmi les infections les plus fréquentes que peut causer la vapeur de cigarette électronique, il y a le muguet buccal, une infection à levures causée par un champignon. Ses symptômes sont entre autres des plaques blanchâtres dans la bouche et autour des lèvres, et des fissures buccales parfois douloureuses.

Ce n’est pas la première étude du chercheur sur les liens entre la santé buccale et le vapotage. Il a entre autres remarqué des effets négatifs du vapotage sur la santé des gencives, comme le rapporte aussi Radio-Canada. Bien qu’il insiste sur l’importance de comprendre que le vapotage est très nocif pour la santé physique et buccale, il concède que « la cigarette électronique est moins dommageable que la cigarette standard. Ça, c’est clair. »

Billy Eff est sur internet ici et .