Le weed coûte plus cher maintenant que c’est légal

Quelle surprise…

|
10 janvier 2019, 10:41pm

Photo par Chase Fade via Unsplash

Alors qu’approche à grands pas la marque des trois mois de la légalisation du cannabis au Canada, de nouvelles données de Statistique Canada montrent, sans surprise, que le prix moyen du weed par gramme au pays a augmenté de 17,4 %. « Avant la légalisation, le prix moyen non pondéré par gramme de cannabis en 2018 était de 6,83 $ » alors qu’il est maintenant « fixé à 8,02 $ », indique-t-on dans le rapport.

On y lit aussi que le prix moyen du cannabis légal est supérieur à celui du cannabis acheté illégalement, soit 9,70 $ pour le premier par rapport à 6,51 $ pour le second.

La baisse de prix était une des solutions proposées par la plupart des revendeurs de cannabis, lorsqu’on leur a demandé quel était leur plan pour garder leur part de marché après la légalisation. De plus, les ruptures de stock à travers le pays ont causé beaucoup de frustrations chez les consommateurs, et beaucoup sont simplement retournés voir leur revendeur habituel d'avant la légalisation.

Bien entendu, personne ne s’attendait vraiment à ce que le marché noir du weed ne disparaisse du jour au lendemain, mais le but premier de la légalisation était de mettre des bâtons dans les roues des revendeurs illégaux. Plusieurs lois punitives ont aussi été adoptées pour contrer le marché noir, mais, comme révèle le rapport de Statistique Canada, « la quantité moyenne achetée auprès de fournisseurs illégaux a atteint 17,2 g, soit plus du double de la quantité de cannabis acheté au moyen de méthodes légales. »

Pour plus d'articles comme celui-ci, inscrivez-vous à notre infolettre.

Par contre, ces données se basent seulement sur un échantillon de 385 personnes, donc il faut prendre ces conclusions avec un grain de sel, car elles ne sont peut-être pas exactement représentatives de la réalité. Mais, peu importe le prix, les revendeurs illégaux continuent d’en sortir gagnants, une situation qui ne changera pas tant que les gouvernements ne reverront pas leur approvisionnement en cannabis.

Billy Eff est sur internet ici et .