Les changements climatiques sont deux fois plus rapides au Canada