Lire: Avec les féministes qui boivent de l’ayahuasca en Amazonie