©2016 VICE Media LLC

    The VICE Channels

      Une baston entre néonazis et antiracistes dans une forêt suédoise

      December 24, 2013

      Le Mouvement de résistance suédoise (SMR) est – si vous ne l'avez pas encore deviné – un groupe néonazi ultra-violent. Dernièrement, ils ont dépensé beaucoup de temps et d'énergie dans la propagation de leurs idées à Kärrtorp, une banlieue de Stockholm. Pour ce faire, ils ont utilisé des méthodes éprouvées : peindre des swastikas sur à peu près tous les murs se présentant à eux et casser la gueule à des gens ne correspondant pas à leur vision tordue du monde.

      Dimanche dernier, environ 200 personnes exaspérées par les actions violentes du SMR se sont rassemblées sur la place principale de Kärrtorp. Ils ont manifesté pacifiquement contre le racisme et le néonazisme. Étant donné la hausse du nombre d'actes racistes recensés en Suède, participer à cette manifestation était un acte assez courageux.

      Quinze minutes après le début de ce rassemblement, un groupe d’une trentaine de néonazis a rappliqué, équipé de fumigènes. Malheureusement, la police avait sous-estimé l'importance de l'une des plus violentes organisations d'extrême droite en Suède. Ainsi, seulement dix officiers se trouvaient mobilisés pour l'encadrement de l'événement pacifique. Sans surprise, il n’a pas fallu longtemps avant que les choses dégénèrent. 

      Les hostilités ont commencé dans une grêle de bouteilles jetées par les néonazis, tandis que la police tentait désespérément de garder les deux groupes éloignés. Au bout d'une demi-heure, le champ de bataille s’est déplacé, passant du centre de Kärrtorp aux bois voisins. Les chants et les projectiles ont changé. On est passé des jets de bouteilles et des « Pas de nazis dans nos rues ! » aux plus champêtres jets de bâtons et pierres et aux « Pas de nazis dans nos forêts ! »

      Au bout d'un moment, des policiers sont arrivés en renfort, surpassant le nombre de nazis. Le bilan total de ce qui peut-être considéré comme la baston la plus médiévale de l'histoire de Kärrtorp fait état de 28 arrestations et 4 blessés.

      Suivez Hampus sur Twitter : @hampus2000

      Thèmes: Svenska motståndsrörelsen, Kärrtorp, Mouvement de résistance suédoise, neonazis

      Commentaires