Cet article a été publié il y a plus de 5 ans
tech

Je veux accoucher d'un requin

Déchirée d'un côté par le besoin de donner la vie et de l'autre par le sort incertain de ces délicieuses espèces animales en voie de disparition, Ai Hasegawa a eu l'idée de joindre l'utile à l'agréable : elle veut porter un animal en son sein.

par Nikhil Roy
08 Août 2012, 9:55am

Quand elle n'est pas en train de faire des animations pour des émissions d'écologie nippones ou de développer le futur dans des bureaux en verre de l'est de Londres, Ai Hasegawa, une Japonaise de 32 ans, est préoccupée par la même chose que toutes les femmes de son âge : l'implacable battement de son horloge biologique.

Une autre chose qu'elle adore, c'est manger des animaux hyper mignons. Mais sa conscience écologique interdit à cette grande amatrice de viande de dauphin de sacrifier pleinement à son petit plaisir coupable.

Déchirée d'un côté par le besoin de donner la vie et de l'autre par le sort incertain de ces délicieuses espèces animales en voie de disparition, Ai Hasegawa a eu l'idée de joindre l'utile à l'agréable : elle veut porter un animal en son sein. Sceptique, je lui ai demandé s'il y avait une chance que cette idée traverse l'Eurasie de la même façon que les robots qui dansent, les lunettes 3D et autres innovations dispensables qui sortent depuis plus d'un demi-siècle de l’antre de ce pays peuplé de nerds.

VICE : Salut Ai, d'où vous est venue l’idée de mettre au monde des requins ?
Ai Hasegawa : J'ai 32 ans, et c'est le moment pour une femme de songer à donner la vie. Mais faire un bébé n'est pas si simple, on se doit de leur offrir une vie heureuse, on ne peut pas les abandonner. Je trouve qu’« avoir envie d'un bébé » n'est pas une justification suffisante pour en faire un.

C'est déjà un bon début.
On va se retrouver face à une pénurie alimentaire, comment faire pour nourrir de nouveaux humains ? Mais j'ai quand même envie de donner la vie, je ne veux pas jeter 30 ans de règles douloureuses par la fenêtre. Et puis j'ai envie de manger de la bonne nourriture…

Porter un fœtus d'une autre espèce, c'est faisable, techniquement ?
Dans un futur proche, ça le sera. L'utérus offre juste assez d’espace pour y mettre un fœtus. Un gynécologue m'a parlé de techniques permettant de l'élargir. Je pense qu'on peut utiliser notre utérus comme un aquarium/incubateur.

La compatibilité entre le placenta humain et celui du requin ne pose pas problème ?
Le placenta vient du fœtus et non de la mère, ce qui veut dire qu'on n'a pas à modifier l'ADN humain. Il devrait être possible de faire des placentas « dauphumain » ou « reqhumain » en se contentant de modifier l'ADN de l'animal. Je suis encore en train de faire des recherches, mais le requin me semble être la solution la plus réaliste. Puis il correspond à tous mes critères, c'est une espèce en voie de disparition, il vit presque aussi longtemps que l'homme et surtout, c’est délicieux.

Vous pensez que des femmes accepteront de porter des fœtus d'animaux ?
Pour pouvoir porter un fœtus de requin dans son utérus, il faut stopper les règles. Mais les médicaments pour le faire ont des effets secondaires très désagréables. Je pense que le profil idéal serait le suivant : des femmes riches, célibataires et surtout ménopausées.

Quels seraient les avantages de cette opération ?
On n’a plus besoin de nouveaux êtres humains, il y en a déjà trop. C'est surtout une façon d'aider à préserver des espèces en voie de disparition.

Et ça ferait une source de nourriture en plus, si j’ai bien tout suivi.
Exact ! Et le sentiment de culpabilité qu'on peut ressentir en mangeant un animal disparaîtrait. C'est aussi moins cher que d'élever un humain, et il y a moins de responsabilités. Je pense que c'est moins terrifiant que d'adopter un enfant sans être certain de pouvoir l'aimer.

D'après vous, quel serait l'animal le plus dangereux à porter ?
L'éléphant, à cause de sa taille.

OK, et le plus cool ?
Le plus simple serait un chimpanzé, parce que son ADN est très proche du nôtre. Mais ça ne m'intéresse pas parce que je ne mange pas de singe. Personnellement, j'aimerais accoucher d'un dauphin de Maui. Ils sont super mignons et intelligents, on pourrait communiquer ensemble, ça serait facile de les aimer. Je rêve de pouvoir nager avec eux en pleine mer. Puis, j'adore manger du dauphin, mais à chaque fois que j'en vois dans mon assiette, je me sens coupable de manger une espèce en danger.

Ah, je pensais que vous alliez choisir un requin.
J'aime beaucoup les requins, oui, ils sont presque aussi intelligents que les dauphins. Mon requin préféré est le requin zèbre : ils sont gros, paisibles et ils ont des visages trop mignons, ça serait comme avoir un chiot !

Les gens seraient d’accord pour manger des animaux sortant du ventre d'une femme ?
Oui, il y a bien des animaux qui mangent leurs propres bébés. Puis on mange bien du veau, qui sort du ventre de la vache. Et puis on tue des gens aussi, même pas pour les manger, qui sortent du ventre de quelqu'un. Je ne vois pas en quoi ça pose problème.

Vous pensez que ces animaux auront meilleur goût ?
Je pense qu'il faudrait les remettre dans la nature pour qu'ils aient le même goût que ceux qu'on mange actuellement.

Ça se tient. Vous comptez manger le dauphin auquel vous donnerez vie ?
J'aimerais le manger une fois qu'il sera mort. Idéalement, je lui collerai un GPS pour pouvoir le suivre, et une fois qu'il sera sur les étals d’un marché, je l'achèterai pour le manger. Comme ça, je l'accueillerai à nouveau dans mon corps.

Votre plan m'a l'air au point, merci !

Pour plus de poissons :

FAIRE CHIER DES DEALERS EN ESSAYANT DE LES PAYER EN POISSON

LES FÉORIENS ADORENT SAIGNER À BLANC LES BALEINES

LE GUIDE VICE DU CAVIAR