Ceux qu'il ne faudra plus filmer ni photographier

Bientôt, vous pourrez aller en prison pour avoir diffusé des vidéos de policiers. Dès lors, comment continuer à travailler sur les violences policières ?

Publicité
Loading! Loading! 
Publicité