FYI.

This story is over 5 years old.

Sports

Le procès pour fraude fiscale de Lionel Messi débute ce mardi

Le fisc espagnol exige de lourdes amendes et des peines de prison de deux ans pour la star du Barça et son père Jorge.
31.5.16
Paco Puentes/EPA

Le procès de Lionel Messi pour fraude fiscale doit commencer ce mardi 31 mai. Le quintuple Ballon d'or est attendu à la barre jeudi pour témoigner alors que l'Argentine dispute actuellement la Copa America.

La star de Barcelone comparaît avec son père Jorge. Les deux hommes sont soupçonnés d'avoir détourné 4,16 millions d'euros de taxes, concernant les droits d'image, grâce à la création de sociétés fictives dans deux paradis fiscaux, au Belize et en Uruguay. « Je signe les contrats, mais je ne les regarde pas », a expliqué Leo face à ces accusations.

Publicité

Bien que le père et le fils soient impliqués, le Mirror rapporte que seul Jorge est poursuivi par le fisc espagnol. Mais ce dernier exige de lourdes amendes et des peines de prison de deux ans pour le père et le fils.

Jorge Messi a affirmé que son fils n'était au courant de rien // Marta Perez/EPA

Mais, au regard de plusieurs précédents, il est peu probable que le joueur du FC Barcelone soit inquiété. Son coéquipier en Catalogne, Javier Mascherano, avait été condamné à un an d'emprisonnement après une fraude fiscale de près d'1,5 million d'euros, encore une fois liée aux droits d'image. Mais pour le moment, il n'y a aucun signe qui indique que l'ancien joueur de Liverpool ira un jour dans une cellule après avoir payé une amende colossale.

Neymar doit également faire face à des accusations de fraude au sujet de ses droits d'image du temps où il jouait encore dans son pays natal. Plus tôt cette année, les procureurs brésiliens ont déposé une plainte contre le capitaine du Brésil.

Un autre joueur de foot a fait face à des accusations similaires : Xabi Alonso, lorsqu'il était le coéquipier de Mascherano chez les Reds. En février 2016, un procureur espagnol a demandé l'ouverture d'une enquête au sujet d'une possible fraude fiscale qui aurait eu lieu entre 2009 et 2011. Depuis, rien de nouveau, on n'en sait pas plus.

Le procès des Messi père et fils doit s'achever vendredi.