Publicité
Tech by VICE

L’Australie va remplacer le contrôle de passeports par la reconnaissance faciale

Le système sera utilisé à l’Aéroport de Canberra dès le mois de juillet.

par Madison Margolin
25 Janvier 2017, 8:00am

Canberra Airport. Image : Michael Coghlan/Flickr

Vous n'arrivez pas à mettre la main sur votre passeport ? En Australie, ce ne sera bientôt plus un problème. Le pays a prévu de remplacer le fastidieux contrôle des passeports par un système de reconnaissance faciale automatique.

Selon le Sydney Morning Herald, le Département australien de l'immigration et de la protection des frontières souhaite adopter des systèmes d'identification biométriques permettant de reconnaître un visage ou des empreintes digitales, dans le cadre du programme Seamless Traveler Initiative. Ce programme vise à automatiser et à rationaliser le contrôle des frontières, suivant l'exemple de l'aéroport de Washington. Le nouveau système permettra entre autres d'identifier rapidement les personnes inscrites sur des listes « sensibles » à l'arrivée dans les aéroports.

Les systèmes de reconnaissance de visage peinent à analyser les visages des personnes non-blanches.

Bien que les agents de frontière ne disposent pas encore de cette technologie, ils peuvent déjà s'appuyer sur les données disponibles pour préparer le système : informations contenues sur les billets, historique des déplacements aériens, casier judiciaire de l'individu, etc. À terme, le système sera en mesure de déterminer automatiquement quels passagers présentent un risque pour l'Australie, selon John Coyne, chef de la sécurité aux frontières de l'Institut australien de réglementation stratégique.

Hélas, la reconnaissance de visage n'est pas une technologie exempte de biais. Sur le papier, on peut penser qu'elle se contentera d'accélérer la procédure de contrôle d'identité dans les aéroports, mais en réalité, le système est loin d'être au point. Les systèmes de reconnaissance de visage peinent à analyser les visages des personnes non-blanches et possèdent un taux d'échec important.

Les autorités australiennes n'ont pas encore déterminé quel logiciel serait utilisé pour analyser les visages et les empreintes digitales, mais un premier test sera organisé à l'aéroport de Canberra en juillet. L'objectif est d'adopter le système d'ici 2020 afin de vérifier l'identité de 90% des voyageurs de manière fiable.

Néanmoins, les Australiens auront toujours besoin de leurs passeports quand ils voyageront à l'étranger, et les étrangers séjournant en Australie devront également transporter le leur.