Le Pourquoi Du Moment

Pourquoi les nuages sont-ils noirs ?

Non, tous les nuages noirs ne sont pas porteurs de pluie. On est en 2016, les mecs.

par Sébastien Chavigner
08 Mars 2016, 2:36pm

Image : Enrico Lapponi/Flickr.

Avec la série "Le Pourquoi du moment", Motherboard répond aux questions les plus posées à Google en 2015. Aujourd'hui, on se demande pour quelle raison certains nuages ont une tête à figurer sur une pochette d'album black metal alors que d'autres finissent sur des disques de ska festif.

Les nuages ont beaucoup en commun avec les êtres humains. Outre qu'ils sont, comme nous, essentiellement constitués d'eau (rappelons que le corps humain est composé à 65% d'eau, à quoi il faut ajouter 20% d'organes divers et 15% d'angoisse), ils présentent une incroyable diversité de morphologies et de couleurs. Altocumulus, cirrostratus et autres cumulonimbus se succèdent ainsi dans le ciel, tantôt annonciateurs d'une pluie imminente, tantôt prétextes à une envolée lyrique gênante d'un aspirant hypokhâgneux romantique qui en profitera pour namedropper Caspar David Friedrich auprès d'une future conquête. Et tous ces nuages n'ont pas la même couleur : si certains sont presque translucides, d'autres sont au contraire d'un noir profond et impénétrable, donnant parfois au ciel des allures de pub Benetton, les pulls douteux en moins. Sauf que contrairement aux êtres humains, les nuages, eux, n'ont pas de mélanine (l'hormone responsable de la pigmentation de la peau) susceptible d'expliquer leurs variations de couleur. Pourquoi, alors, certains nuages sont-ils noirs, et d'autres pas ?

Troupeau de nuages en route vers le festival d'Aurillac.

Les nuages sont exclusivement constitués de fines gouttelettes d'eau (ou de petits cristaux de glace, s'il fait particulièrement froid) issues de l'évaporation de l'eau des mers, des rivières et de la sueur des joggeurs et autres profs d'EPS sous l'effet de la chaleur du Soleil. À mesure qu'elle s'élève dans le ciel, cette eau évaporée se condense quand elle rencontre une couche d'air froid, et le gaz se transforme alors en minuscules gouttelettes d'eau qui, une fois agglomérées, constituent un nuage. Et ces gouttelettes reflètent parfaitement la lumière du soleil, qui est une lumière dite « blanche », c'est-à-dire un mélange des couleurs de l'arc-en-ciel, qui composent le spectre de la lumière visible. C'est ce qui explique que les nuages paraissent généralement blancs pour l'œil humain.

En moyenne, on trouve 500 gouttelettes dans un cm3 de nuage. Sauf que c'est une moyenne, qui par principe ne signifie pas que tous les nuages contiennent la même quantité d'eau, et de fait, tous ne sont pas aussi épais. Certains nuages sont nettement plus denses que d'autres. Or, plus un nuage est dense (plus il contient d'eau, donc), et moins la lumière émise par le Soleil passe à travers, ce qui explique qu'il nous apparaisse plus sombre et nous plonge dans un profond désespoir. Sans l'eau, il n'y aurait donc non seulement pas de vie, mais pas non plus d'albums de black metal ou d'emo dépressif.

Autrement dit, la coïncidence généralement observée entre la présence de nuages noirs et la pluie a une explication relativement logique : plus les nuages contiennent de gouttelettes d'eau, et plus ils sont noirs, mais plus ils ont aussi de chances que ces gouttelettes se mêlent et grossissent jusqu'à devenir trop lourdes pour rester en suspension ; ce qui engendre la pluie. Laquelle alimente à son tour les océans, les rivières et la sueur des profs d'EPS, qui boivent de l'eau de source en regardant leurs élèves choir lamentablement d'un cheval d'arçon. La vie est un éternel recommencement.

Mais ce n'est pas l'unique raison pour laquelle un nuage peut être noir, ou tout du moins foncé. Il peut aussi, comme vous et moi, se trouver à l'ombre d'un ou plusieurs autres nuages, qui bloquent alors une partie de la lumière émise par le Soleil. C'est pourquoi plus il y a de nuages, plus ils sont sombres. Mais cela explique aussi que tous les nuages sombres ne soient pas des nuages de pluie. Croire le contraire, c'est ce qu'on appelle de la discrimination. Et on est en 2016, les mecs.