maps

Tous les métros mènent à Rome

Un mec a imaginé une carte des voies romaines à l'époque de l'empire, format RATP.
8.6.17
Alexandr Sasha Trubetskoy

Les cartes de métro sont un exercice graphique particulièrement difficile et il faut souvent plusieurs mois pour en optimiser et simplifier la lecture. Elles permettent en un coup d'œil la compréhension d'espaces aussi complexes que des mégalopoles ultramodernes. Aussi, le graphiste, étudiant en économie, géographe et data-nerd Alexandr Sasha Trubetskoy a récemment décidé d'appliquer ce dispositif au plus grand réseau routier jamais imaginé : celui de l'empire de Rome à son apogée.

Publicité

Des Îles Britanniques au Nord de l'Afrique en passant par le Moyen-Orient et tout le reste de l'Europe, les routes s'étendaient sur des dizaines de milliers de kilomètres et une telle carte aurait permis aux citoyens romains de gagner un temps non négligeable sur leurs voyages. « L'été, il fallait quelque chose comme deux mois de marche pour rejoindre Byzance à partir de Rome », explique Trubetskoy dans son projet d'intentions. « Si vous avez un cheval, vous n'en avez que pour un mois », ajoute-t-il avant de préciser que les voyages en bateau étaient alors beaucoup moins chers et rapides que ceux sur terre. Ce n'est que pour des raisons de simplification qu'il ne les a pas inclus sur son plan.

Alexandr Sasha Trubetskoy

Pour réaliser cette carte, Alexandr s'est basé sur des données récupérées auprès du Pelagios Project, du modèle Stanford's ORBIS ainsi que de l'itinéraire Antonin (une sorte de carte d'autoroute écrite au VIIe siècle). Il précise cependant qu'il a été amené, lors de la conception, à prendre quelques libertés. « C'est absolument impossible d'inclure toutes les voies romaines sur une carte. Je n'ai donc mis que les principales. » Les grandes villes, les ports et les foyers d'activités économiques et religieux sont évidemment prioritaires. Afin de rendre tout cela plus clair, Alexandr s'est autorisé à donner des noms aux voies qui n'en avaient pas encore.

Faire des cartes est un passe-temps pour ce brillant étudiant de l'Université de Chicago qui passe actuellement deux masters en statistiques et en économie. Ce n'est pas la première fois que ses créations attirent l'attention puisqu'il avait auparavant réalisé une carte des villes frontalières posées sur la frontière mexico-américaine ainsi qu'une magnifique carte de la Baie de San Francisco selon Urban Dictionary.

Alexandr Sasha Trubetskoy

Alexandr Sasha Trubetskoy

Alexandr Sasha Trubetskoy

Tout cela est à retrouver sur son site.