Nouvelles

Encore un rapport qui dit que les jeunes canadiens ont des problèmes d’argent

Par contre, les plus jeunes de la génération Y sont ceux qui ont la plus faible dette moyenne (qui ne comprend pas l'hypothèque).
26 août 2016, 2:14pm
Cartes de dettes. Source : Sean MacEntee

Un nouveau rapport montre que la génération Y, en particulier en Alberta, s'endette plus que jamais et a du mal à payer ses factures.

Surprenant, je sais.

Le rapport de l'agence de surveillance du crédit Equifax Canada montre que le taux de défaillance de la génération Y (18-25 ans) a bondi en un an de 11,7 % pour atteindre... 1,8 %. Ce qui ne semble pas terrible, mais c'est le pire parmi tous les groupes d'âge et devrait vous valoir un autre sermon intitulé Les jeunes sont paresseux et dépensent trop à la prochaine réunion de famille.

Par contre, les plus jeunes de la génération Y sont ceux qui ont la plus faible dette moyenne (qui ne comprend pas l'hypothèque), à 8203 $. La dette des plus vieux Y (26-35 ans) est deux fois plus élevée, à 16 841 $. Le groupe 46-55 ans est celui qui a la dette moyenne la plus élevée à 32 243 $, sûrement parce qu'ils doivent tout payer pour les Y (diront-ils).

Cependant, quand on divise les données par ville et par province, on trouve des résultats intéressants : en particulier, l'Alberta sera bientôt vraiment dans la merde.

Le taux de défaillances dans la plupart des grandes villes du pays est plus bas par rapport à l'an dernier, avec quelques remarquables exceptions : St. John's à Terre-Neuve (hausse de 21,2%), Calgary (hausse de 32,2 %) et Edmonton (hausse de 39 %). Qu'ont ses villes en commun? Beaucoup de leurs citoyens travaillent (ou travaillaient) dans l'industrie du pétrole, surtout les sables bitumineux.

Selon le rapport, ces trois villes ont les plus hauts taux d'endettement moyens.

Et justement cette semaine, on apprenait que le déficit de l'Alberta avait bondi de 500 millions pour atteindre 10,9 milliards, tandis qu'on prévoit que son économie va s'affaiblir de 2,7 %.

Donc, ça ne peut qu'empirer. Qu'est-ce qu'on va s'amuser demain!

Suivez Josh Visser sur Twitter.