Sports

Benoît Paire exclu de l'équipe de France pour « manquements aux règles de vie »

De toute façon, il avait perdu son match du 2e tour face à Fognini.
10 août 2016, 10:43am

Le sport français ne sait rien faire de mieux que d'orchestrer à la perfection ses polémiques. Mardi soir, ce fut encore un chef d'œuvre de lavage de linge sale en public, et en direct. On récapitule : Benoît Paire joue son match du deuxième tour face à Fabio Fognini. Une rencontre qu'il semble avoir en main puisqu'il sert à 5-3 pour le match dans le troisième set. Dans le même temps, Laurent Luyat, le Bob Woodward de France Télévisions, annonce avoir un scoop en exclu à propos du tennisman français, qu'il ne révélera pas tout de suite, semblant attendre l'autorisation de la FFT.

Un teasing qui conduit pas mal de personnes à formuler des hypothèses farfelues : Benoît Paire pisserait-il violet ? Serait-il responsable de la blessure à l'orteil de Jo-Wilfried Tsonga ? Pendant ce temps-là, Paire laisse remarquablement filer son match face à Fognini. Cette opposition entre deux styles similaires de branleurs magnifiques tourne même au sublime, quand, sur une balle de match de l'Italien, Paire semble avoir perdu. Seulement, la balle était juste un peu trop longue et ne touche pas la ligne de fond de court après vérification grâce au Hawk-Eye. Les deux joueurs, qui étaient venus au filet, se décident donc, sans grand entrain, à finir ce tie-break qui sera remporté par Fognini (4-6, 6-4, 7-6 (7/5)).

Finalement, le chevalier blanc du tennis français Arnaud Di Pasquale, directeur technique national, annonce en direct sur France 2 l'exclusion de Benoît Paire de l'équipe de France quelques minutes plus tard. Une décision qui importe peu au final, puisque le Français vient de se faire éliminer.

« Benoît a été recadré il y a trois jours mais ça lui est passé par-dessus la jambe. S'il n'est pas capable de mettre entre parenthèses sa petite vie habituelle pendant dix jours... On ne l'a pas beaucoup vu au village olympique, déclare Di Pasquale. Il est venu aux Jeux en traînant les pieds, je crois qu'il aurait mieux fait de ne pas venir. C'est un manque de respect. On s'est eu longuement au téléphone hier soir. Je ne suis pas sûr qu'il comprenne. Mais ce n'est pas le problème. Il m'a mené en bateau. »

Apparemment, Paire, qui avait déjà déclaré qu'il n'avait pas trop d'intérêt pour ce tournoi olympique, aurait un peu déserté le village pour aller se promener à Rio, probablement pour rejoindre sa compagne Shy'm, elle aussi présente au Brésil.

Bref, une polémique bien appuyée par la FFT, qui aurait pu faire cela de manière plus honorable, par un simple communiqué de presse par exemple, plutôt que d'aller clouer au pilori un de ses joueurs en direct à la télévision. Très bon moment aussi : l'interview du président de la Fédé Jean Gachassin par Canal+, l'oreille collée à son portable, et qui ne semble au courant de rien.

Paire a réagi à la sanction sur RMC un peu plus tard dans la soirée : « Je suis content de partir. J'ai un œil différent maintenant sur ce qu'il se passe aux Jeux olympiques. Les Jeux olympiques, ce n'est pas comme on le croit. La Fédé, ils sont inexistants. Moi, je suis content d'avoir la personne que je veux, qui me soutient. C'était le plus important pour moi. Le reste, je m'en fous. »

Le jeu désormais, c'est de retrouver les photos de Benoît Paire avec la sélection française de tennis, où il a l'air de complètement s'emmerder :

le jeu des photo avec paire c'est incroyable pas une ou tu le sens heureux pic.twitter.com/tam9tVNQbD
— philippe (@philousports) 9 août 2016

Il était pas bien là, Benoît Paire, à vivre au plus près du groupe France ? pic.twitter.com/T1FxtF6C7h
— Adrien Chantegrelet (@Adrientp) 9 août 2016