Netflix va lancer une série basée sur "The Witcher"

Castez Bruce Campbell, svp.
18.5.17

Netflix va développer une nouvelle série anglophone basée sur la Saga du Sorceleur d'Andrew Sapkowski, elle-même adaptée en jeu vidéo dans la célèbre trilogie The Witcher de CD Projekt RED.

« La série racontera l'histoire d'une famille non conventionnelle qui se réunit pour lutter pour la vérité dans un monde dangereux », ont déclaré Sean Daniel et Jason Brown, producteurs exécutifs, dans un communiqué de la société de production polonaise Platige Image. « Les personnages sont originaux, drôles et surprenants. Ils nous tarde de les incarner à l'écran grâce à Netflix, spécialiste de l'innovation narrative. »

Publicité

Geralt de Riv, le protagoniste de la série de romans et de jeux vidéo, est une sorte de Batman polonais médiéval accro au sexe. Il va de ville en ville, débarrassant les braves citoyens des êtres démoniaques qui encombrent leur espace vital, grâce à sa grosse épée et sa ceinture à potions magiques. Et puis il baise, il baise, il baise.

En vérité, ce résumé n'est pas tout à fait honnête et la série The Witcher est vraiment excellente. Netflix, s'il te plait, n'essaie pas de nous pondre un second Game of Thrones. Ce dont on a besoin, c'est d'un nouvelle série kitsch de talent, du grotesque intelligent, d'un nouveau Xena la guerrière drôle et malin, d'un festival de tropes slaves, de chorégraphies de combat jouissives et de dialogues proposant différents niveaux de lecture et une certaine profondeur morale.

Le casting sera déterminant, surtout en ce qui concerne le personnage de Geralt. Et là on le dit tout net, on veut Bruce Campbell formé auprès de Doug Cockle, ou rien.

Ne nous emballons pas trop vite néanmoins, et rappelons-nous que ce n'est pas parce que Netflix a l'intention de produire une nouvelle série que nous la verrons un jour à l'écran (vous vous rappelez quand Netflix voulait faire une série Zelda ?). Il ne nous reste plus qu'à croiser les doigts en fantasmant sur un sorceleur en chair et en os.