Un pédophile s’adresse à ses détracteurs

Todd Nickerson a 43 ans et est attiré par les enfants – mais il n’a jamais assouvi ses fantasmes, et ne compte pas le faire.

|
janv. 11 2017, 4:00am

Todd Nickerson a 43 ans et n'a jamais eu de relation sexuelle.

Ce graphiste a des cheveux blond foncé qui lui tombent jusqu'aux épaules et le front bien dégarni. Il a une prothèse à la place de la main droite et vit seul dans un mobile-home près de Savannah, dans le Tennessee. Pendant très longtemps, il restait seul dans sa chambre, isolé du reste du monde. Todd cachait un lourd secret : il était attiré par les enfants.

Todd est pédophile.

Par définition, cela signifie qu'il est sexuellement attiré par les enfants prépubères (dans son cas, des filles). Néanmoins, Todd m'a confié ne pas être un pédophile actif, et m'assure qu'il n'a jamais – et n'assouvira jamais – ses fantasmes.

« Je dois combattre pas mal de préjugés, des affirmations selon lesquelles nous serions tous destinés à faire du mal », m'a-t-il confié par téléphone. « Je dois toujours dire, ''Non, non. Nous ne sommes pas tous comme ça, nous pouvons garder le contrôle''. Nous ne sommes pas esclaves de nos hormones. »

À cause des nombreux tabous qui l'entourent, il est encore difficile de savoir combien de personnes sont touchés par la pédophilie. Le psychologue clinicien Michael Seto a estimé qu'ils représentaient entre 0,5 et 2 % de la population mondiale. Toutefois, les abus sexuels sur les enfants ne sont pas tous perpétrés par des pédophiles – d'après certaines études, entre 40 et 75 % de ces abus ne le sont pas. En revanche, près de 80 % des personnes en possession de pornographie infantile seraient effectivement des pédophiles.

« Il y a différents types de pédophiles. Certaines personnes ont développé une attirance envers les enfants, mais ne les ont jamais touchés, n'ont jamais téléchargé de pornographie infantile. Ils n'ont jamais enfreint la loi », m'explique James Cantor, psychologue clinicien basé à Toronto et spécialiste du comportement sexuel. Il a par ailleurs mené des études sur la pédophilie pendant 20 ans.

« Ça marche aussi dans l'autre sens. Des personnes ont commis des agressions sexuelles ou des délits sur des mineurs alors qu'ils sont sexuellement attirés par les adultes. » Généralement, on les appelle des « délinquants sexuels par substitution », détaille Cantor, car ils abusent des enfants pour remplacer un potentiel partenaire sexuel adulte.

Le docteur James Cantor est un expert renommé en pédophilie. Image via « Age of Consent »

Cette distinction n'est jamais vraiment débattue car la grande majorité des gens n'ont aucune sympathie pour les pédophiles. Plus récemment, des groupes de « chasseurs de pédophiles » tels que Creep Catchers ont mis un point d'honneur à coller une étiquette de pédophile à toutes les personnes qu'ils humiliaient en ligne.

Selon Ryan Laforge, président de Surrey Creep Catchers, un type qui veut monter à vélo avec un adolescent est aussi pédophile qu'une personne qui demanderait des photos dénudées à un mineur.

« Je n'ai pas le temps de m'arrêter sur les petits détails, j'ai d'autres problèmes beaucoup plus importants », me confie Ryan.

Ryan et d'autres groupes de vigilantes opèrent de la même manière sur internet. Ils créent des profils sur Craiglist et des sites divers en prétendant avoir 18 ans, puis révèlent aux adultes intéressés qu'ils ont en réalité entre 14 et 15 ans. Au fil de la conversation, ils envoient des photos de personnes à l'allure juvénile, toujours avec leur autorisation. En général, ces personnes représentées sont aujourd'hui majeures, mais étaient mineures à l'époque desdites photos – même si on peut difficilement apposer un âge sur un cliché.

Cantor me dit que les vrais pédophiles sont surtout attirés par les enfants de dix ans ou moins, tandis que les hébéphiles sont attirés par les enfants entre 11 et 14 ans.

Les personnes attirées par des enfants à la fin de leur adolescence, vers l'âge de 15-16 ans, sont considérées comme éphébophiles et ne souffriraient pas de maladie mentale. Les techniques utilisées par les groupes d'autodéfense permettent surtout d'arrêter des hébéphiles et des éphébophiles, m'explique Cantor. « Certains d'entre eux pourraient toutefois être considérés comme des pédophiles ». L'association récurrente des médias entre les pédophiles et les agresseurs sexuels aggrave cette confusion.

D'après Todd Nickerson, de nombreux pédophiles n'ont pas du tout l'intention de faire du mal à des enfants. Il lui a fallu un certain temps pour se rendre compte qu'il était lui-même pédophile.

Todd est né sans main droite et affirme avoir été molesté par un ami de la famille à l'âge de sept ans. Selon lui, la combinaison de ces deux facteurs serait à l'origine de sa pédophilie (des études ont montré que les pédophiles avaient tendance à être gauchers.)

« D'un côté, je pense que je me suis beaucoup plus identifié à mon agresseur qu'aux autres hommes de ma famille. Il était très gentil et se montrait toujours très attentionné à mon égard », me dit Todd.

Todd Nickerson a été agressé sexuellement alors qu'il était enfant. Photo publiée avec son aimable autorisation.

Il se rappelle alors de son année de sixième, alors que lui et trois de ses camarades débattaient pour savoir qui étaient les plus belles filles du collège.

« Les autres garçons de mon groupe choisissaient toujours la fille la plus physiquement développée de la classe. Je n'étais pas du tout attiré par elle », dit-il. Je m'intéressais davantage à celle qui n'avait pas encore de formes. »

En général, il n'y a aucune raison de s'inquiéter de ça quand vous avez 12 ans. Sa « grande révélation » a eu lieu à l'âge de 13 ans, dans la maison de ses grands-parents. Il était assis dans le salon lorsque les voisins sont venus leur rendre visite, accompagnés de leur fille de sept ans.

« J'ai levé les yeux et elle était là devant moi, elle me regardait dessiner. À ce moment-là, je me suis bien rendu compte qu'il y avait une différence entre avoir une attirance pour cette petite fille et ma camarade de classe. »

Ensuite, Todd a traversé une longue période de profond déni et de visites à l'Église, où il priait Dieu pour l'aider « à se débarrasser de ses pensées impures. »

« Parfois, j'avais de sérieuses tendances suicidaires. Je me levais et je n'arrivais pas à penser à autre chose. »

Il m'avoue ensuite être tombé amoureux d'une fillette de cinq ans qu'il baby-sittait – la fille d'un couple d'amis de la famille. Il avait 18 ans à l'époque. « Elle enlevait ses vêtements et courrait à travers la maison, dit-il. C'est la seule fois de ma vie où j'ai vraiment été tenté. »

Todd a tout de suite arrêté le baby-sitting et quitté la ville. Ses désirs étaient devenus trop difficiles à ignorer. Il a préféré garder ses distances pour ne pas se duper et penser qu'un enfant pourrait exprimer les mêmes sentiments.

Todd a également essayé d'avoir des relations avec des adultes. À l'âge de 20 ans, il est brièvement sorti avec une femme de six ans son aînée, mais il n'y avait aucune attirance sexuelle. Il est rentré à l'université à l'âge de 25 ans, où il n'a alors eu aucun rencard.

« Quand deux adultes se fréquentent, il y a de nombreux échanges inexplicables et ces signaux non verbaux. Je n'arrive pas vraiment à les lire car je ne suis pas attiré par ces personnes. À l'approche de la remise des diplômes, Todd a commencé à sérieusement paniquer.

« Je me suis rendu compte que même si j'avais accepté ce pan de ma personnalité, j'avais toujours eu en tête l'idée de marier et d'avoir des enfants, m'explique-t-il. Mais à ce moment charnière de ma vie, j'ai compris que ça n'arriverait jamais. »

Todd Nickerson, ici en cinquième, a confié avoir été attiré par les filles les moins développées de sa classe alors qu'il était préadolescent. Photo publiée avec son aimable autorisation.

Il a alors traversé de longues périodes de dépression. Pour ne rien arranger, un de ses cousins a mis la main sur un journal dans lequel il confiait être pédophile. Le reste de sa famille n'allait plus tarder à être au courant.

« Parfois, j'avais de sérieuses tendances suicidaires. Je me levais et je n'arrivais pas à penser à autre chose », avoue-t-il.

Afin de trouver un peu de réconfort, Todd s'est inscrit sur Girlchat en 2005, un forum en ligne pour les pédophiles qui se déclarent « pro-contact ». Ces derniers estiment que les lois sur le consentement devraient être modifiées pour autoriser les relations sexuelles avec les mineurs. Même s'il avoue être mal à l'aise avec cette idée, il a été complètement aspiré par cette communauté.

« À force de m'investir, j'ai fini par me dire : "Ces gens sont comme moi". » En l'espace d'un an, il s'est complètement révélé sur le forum et en est même venu à abandonner son véritable nom.

« J'étais déterminé à me suicider, et persuadé que j'allais mourir dans les prochains mois. Plus rien n'avait d'importance. » C'est devenu une sorte de libération pour lui, et il a même créé une page autobiographique en ligne où il avouait sa pédophilie – il l'a d'ailleurs partagée avec ses parents.

« Ils ne voulaient pas vraiment me répondre », raconte-t-il. Au fil du temps, ils ont presque fini par l'accepter. « Ils savaient que je ne ferai jamais de mal à un enfant. » Aujourd'hui, Todd se trouve rarement en présence d'enfants, sachant que ceux de sa famille ont tous grandi.

À l'université, Todd Nickerson était incapable d'entamer une relation avec un adulte. Photo publiée avec son aimable autorisation.

Néanmoins, peu de temps après, un groupe de vigilantes nommé Perverted Justice – en qui a collaboré avec Dateline pour filmer un épisode de To Catch A Predator – a infiltré Girlchat et est parvenu à dégoter des informations sur Todd. Ils l'ont dénoncé publiquement et ont posté son nom et des photos de lui sur le site Wikisposure. Selon Todd, le groupe a aussi téléphoné à ses voisins et répandu des rumeurs à son sujet. Ils l'ont accusé de détenir de la pornographie infantile et ont distribué des flyers avec son portrait.

Todd a perdu son travail chez Lowe's, et son père s'est aussi fait licencier. « Ils ont littéralement fait de ma vie un enfer », affirme-t-il avant de me faire remarquer que cette humiliation s'est étendue sur plusieurs années. Todd craignait aussi de se faire agresser physiquement, mais ça n'est jamais arrivé. Les policiers ne l'ont jamais accusé de délit non plus.

Cette histoire l'a poussé à quitter Girlchat, et Todd est désormais modérateur sur Virtuous Pedophiles, un petit groupe de soutien à destination des pédophiles qui ne veulent pas blesser les enfants. L'un des organisateurs m'a confié que le groupe réunissait près de 1 845 membres.

Au vu de son expérience, Todd est toujours sur ses gardes, en témoigne selon lui les constantes inquiétudes des autorités quant aux méthodes d'actions parfois violentes et arbitraires des groupes de vigilantes.

« Ils peuvent dire ce qu'ils veulent. Si quelqu'un cherche à rencontrer un mineur, il n'est pas complètement innocent », concède-t-il. Mais ces vigilantes utilisent aussi des appâts dans certains cas, pour forcer les gens. »

Todd Nickerson est désormais ouvert sur son statut de pédophile abstinent. Photo publiée avec son aimable autorisation

Todd pense aussi que la stigmatisation permanente des pédophiles représente un réel danger pour les enfants. « Les vrais pédophiles finissent par se dire qu'ils ne peuvent plus rien faire face à leurs fantasmes. C'est une vraie prophétie autoréalisatrice », explique-t-il. La société nous perçoit déjà comme les pires ordures de ce bas monde. » Cette théorie est aussi soutenue par Cantor, selon qui de nombreux prédateurs sexuels commettent une agression après une longue période d'abstinence.

« Ils savent souvent qu'il se passe quelque chose, qu'ils sont différents. Ils ne veulent pas forcément se soigner, mais en parler entre eux pour se convaincre que ce n'est pas si grave, qu'il y a des exceptions, que plus les enfants sont développés, plus ils comprennent ce qu'il se passe », explique-t-il. Cantor supporte l'idée de prévention face aux abus sexuels perpétrés sur les enfants; mais pense que l'humiliation développée par les groupes de vigilantes est contre-productive.

« Si une personne recherche un partenaire définitivement trop jeune et qu'on lui dit franchement "Regarde ce que tu fais", à mon sens, il s'agit là d'une véritable opportunité pour commencer à réfléchir à sa situation … ''Ai-je envie d'en parler à quelqu'un ? Ai-je envie de prendre des médicaments pour refréner mes désirs sexuels ? Ai-je envie de voir un thérapeute pour m'aider à accepter des sentiments que je ne peux exprimer en public ?" Nous devons trouver d'autres solutions que cette humiliation publique. Ces situations conduisent les pédophiles dans des états suicidaires ou dépressifs, jusqu'à ce que plus personne ne puisse les aider. »

Ryan Laforge assure que Creep Catchers est utile dans l'arrestation de nombreux pédophiles. Il estime qu'il est important d'intervenir pour que les pédophiles n'aient « nulle part où aller ».

Il témoigne un certain respect à Todd – un pédophile abstinent conscient de sa maladie et enclin à en parler aux autres –, mais pour lui, Creep Catchers est indispensable pour lutter contre les pédophiles beaucoup moins consciencieux.

Manisha Krishnan est sur Twitter.

Plus de VICE
Chaînes de VICE