Conor McGregor avait prédit ses victoires futures et son avenir financier

“Mystic Mac” semble avoir des talents de prophète si l'on se base sur ses prédictions de 2014.
16.11.16

Il y a plus de deux ans, en juin 2014, bien avant de renverser le monde du MMA, Conor McGregor était un simple poids plume inconnu avec des rêves, des espoirs et un genou en vrac. Dix mois plus tôt, lors de l'UFC Fight Night 26 à Boston, Massachusetts, le jeune Irlandais s'était déchiré le ligament croisé antérieur durant une victoire par décision unanime sur Max Holloway. Les médecins lui avaient dit qu'il ne recombattrait pas pendant près d'un an. C'est la même blessure qui avait mis sur le flanc la superstar de l'UFC de l'époque, Georges St-Pierre, trois ans plus tôt. McGregor commença alors à dire à qui voulait l'entendre qu'il allait se remettre d'aplomb plus rapidement que GSP. Et il le fit. C'est le début de l'ère McGregor.

4 juin 2014. Le genou de Conor McGregor est guéri et il est revenu à l'entraînement. L'adversaire qu'il devait affronter pour son comeback le 19 juillet, Cole Miller, s'est retiré la veille à cause d'une blessure et a été remplacé par le Brésilien Diego Brandao. McGregor, après près d'un an passé en dehors de la cage, est un peu chamboulé par la nouvelle. Avec aussi beaucoup de temps à perdre très probablement, il fait ce que tout mec hyper ambitieux dans son genre aurait fait : il est allé sur Twitter et a rêvé d'un jour où il serait maître du monde.

Aujourd'hui, fin 2016, trois ans environ après cette rupture du ligament croisé et cette inactivité forcée, Conor McGregor est le premier champion à posséder deux ceintures dans l'histoire de l'UFC. En gagnant face à Eddie Alvarez à l'UFC 205 samedi dernier, il a réalisé l'impossible et validé les rêves d'un gamin de 25 ans.

C'était déjà une prophétie assez incroyable, mais McGregor est allé plus loin dans son tweet : il avait prédit qu'il allait avoir des parts dans l'organisation. Ce n'est pas encore fait, mais McGregor a demandé après son combat contre Alvarez une renégociation de son contrat pour y inclure des parts de capitaux dans l'UFC. C'est une demande qui arrive à un moment idéal pour lui : l'UFC a récemment appelé un petit groupe de célébrités à investir dans sa compagnie, et un document des dirigeants de l'organisation a fuité, avec des chiffres indiquant l'impact énorme de McGregor sur le succès de l'organisation.

Les fans de McGregor ont pour habitude d'appeler le combattant "Mystic Mac" depuis des années, en l'honneur de sa capacité, comme d'autres mégastars sportives telles que Babe Ruth ou Mohamed Ali, à annoncer ses succès. Mais là, c'est carrément des attributs de prophète.