FYI.

This story is over 5 years old.

Crime

Le marché aux armes libanais

VICE News est allé à Beyrouth et Tripoli pour mesurer l'ampleur nouvelle du trafic d'armes dans un Liban instable.
19.6.14

Alors que la sécurité au Liban ne cesse de se dégrader, le trafic illégal d'armes prend de plus en plus d'ampleur. En raison de la frontière poreuse du pays avec la Syrie et de quinze ans de guerre civile à la fin du siècle dernier, il est désormais possible pour tout Libanais de se procurer une arme de poing, une Kalachnikov ou un lance-grenades. VICE News s'est rendu à Beyrouth et Tripoli, les deux plus grandes villes du pays, afin d'enquêter sur ce trafic.

Publicité