FYI.

This story is over 5 years old.

Seul Lee Fields peut encore vous apprendre à faire l'amour correctement

Qui peut imaginer Mayer Hawtorne au pieu ? Qui gaule pour Maylee Todd ? Qui pointe pour The Stepkids ?
02 juin 2014, 1:45pm

Qui peut imaginer Mayer Hawtorne au pieu ? Qui gaule pour Maylee Todd ? Qui pointe pour The Stepkids ? Qui veut se perdre sous les jupes d'Adele ? Entre les tanlines millimétrées de Rihanna, les quadras déguisés en lycéens (oui, Pharrell c'est de toi qu'on parle), le cameltoe javellisé de Miley, et les endives à l'eau façon Calvin Harris ou John Legend, la pop mainstream n'a clairement plus rien à offrir de sérieux côté sexe. OK, les masos peuvent éventuellement compter sur les coups de talons-aiguille de Solange. Mais pour le reste ? Afin de comprendre par quelles dérives nous sommes entrés dans cette nouvelle ère glacière, nous avons demandé l'avis d'un éminent spécialiste, Lee Fields, légende soul qui vient de fêter ses 64 ans, et dont le nouvel album, Emma Jean, sortira demain. Voici les conseils de Lee à tous les jeunes eunuques qui rêvent de faire l'amour à la foule.

Noisey : Salut, Lee. Est-ce que ça te va si on parle principalement de sexe ?
Lee Fields : Oui, c’est un bon sujet. C'est même LE sujet.

Tu aimes parler d'amour au réveil ?
J'aime en parler tout le temps. L'amour, c'est la clé.

Et de sexe ?
Le sexe est l'un des grands thèmes de nos existences humaines. Personnellement, je suis amoureux de la même femme depuis 45 ans.

Catholique donc marié je suppose ?
Oui, et je ne regrette rien. Je l'épouserais à nouveau si je pouvais revenir en arrière.

Sexuellement, tu es plutôt du matin ?
En vérité, mec, je suis comme tout le monde : il faut que je sois dans le mood. Je ne fais pas l'amour juste pour faire l'amour. Il y a un temps et un endroit pour tout.

Pour les cartésiens et la plupart des catholiques, le corps et l'âme seraient clairement séparés. Pourtant la soul music a toujours été aussi la musique du sexe. Qu'en penses-tu ?

En tant que chanteur de soul, ma musique a du

sex appeal

, mais je n'essaye pas à tout prix d'aborder le sujet. Je parle de la vraie vie. Encore une fois, il y a un temps pour faire l'amour et un autre pour parler de sujets sérieux – même si le sexe est un sujet très sérieux ! Je peux aborder les difficultés de construire une relation solide ou d'exprimer ses sentiments quand celle-ci n'est plus viable. Je chante aussi sur le désir qu'un homme peut éprouver pour une femme, et réciproquement. Mon objectif est de ne pas être catalogué.

Au-delà du sujet des chansons, la soul en tant que telle évoque le sexe par ses rythmes, ses mélodies, ses orchestrations. L'âme et le corps sont liés.
Je pense surtout que le sexe fait vendre. Si tu veux fourguer une voiture, tu mets une fille bien roulée en petite tenue sur le capot. La publicité ne fait pratiquement que ça. Mais je ne pense pas que ce soit la seule chose qui mérite d'être partagée.

Quels artistes trouves-tu excitants actuellement ?
J'apprécie tout un tas de musiciens d'hier et d'aujourd'hui, de Don Covay et Aretha Franklin jusqu'à Rihanna ou Robin Thicke. Je me considère comme un chanteur de soul mais il m'est arrivé de faire dans la pop avec Martin Solveig par exemple. Je suis ouvert à tout pourvu que la musique soit bonne.

Je pense que la pop, le R&B, la soul ont perdu beaucoup de leur sex appeal à force d'hypersexualisation.
Tout à fait d'accord : la musique en vogue aujourd'hui est totalement obnubilée par le sexe. Ça ne me dérange pas si c'est ce que le public demande. Malheureusement, ça commence à être un peu redondant, donc ennuyeux.

Rihanna est un bon exemple : peut-on encore être excitant quand on est à poil en permanence ?
Rihanna peut compter sur un public fidèle qui lui fait gagner énormément d'argent. Si elle pense que ce marketing est en adéquation avec ce qu'elle veut exprimer en tant qu'artiste, je n'ai rien contre. En ce qui me concerne, ma nature me pousse vers la diversification.

Je trouverais logique que les légendes de la soul aient le rôle de profs d'éducation sexuelle. Quels conseils donnerais-tu aux jeunes générations ?
Je leur dirais de rester libres et de réfléchir posément. La vie ne se résume pas à sauter au lit dès que l'occasion se présente. Une mauvaise décision peut conduire à une longue période de souffrance. Soyez libres, soyez heureux, éclatez-vous, mais réfléchissez. Faites usage de votre meilleur jugement. L'arbre ne doit pas cacher la forêt, même si l'arbre est une promesse sexuelle.

Sur Emma Jean, tu reprends une chanson de JJ Cale (« Magnolia »), qui était réputé accro au sexe, entre autres. Tu as rencontré beaucoup d'obsédés de la chose au cours de ta carrière ?
J'ai en effet entendu parler de gens ayant ce problème. Moi, je suis un type normal, je n'ai jamais été porté sur les extrêmes. Ma seule pulsion exubérante, c'est mon amour de la bonne musique. Je ne pense pas au sexe 24 heures sur 24, plutôt aux chansons que j'ai envie de composer.

À tes débuts, on t'a surnommé « Little JB » en référence à James Brown, qui était tout de même un symbole de ce lien entre musique et sexe.
Quand les gens m'ont donné ce surnom, je n'avais pas encore découvert qui je suis. Pour moi, James Brown était une figure incroyablement charismatique. Quand j'ai commencé à me questionner sur ma personnalité, je me sentais proche de lui, avant de réaliser que le monde n'avait pas besoin d'un autre James Brown. Ça m'a pris un certain temps. Aujourd'hui, ce que je fais est entièrement le reflet de mes sentiments personnels.

Quelles sont les paroles les plus sexuellement explicites de ton répertoire ?
Je dirais « Meet Me Tonight », qui parle d'une passion dévorante entre deux personnes. Tu sais quelle en est la source d'inspiration ? L'histoire de David. Un jour, David a aperçu de loin la femme d'un soldat et est tombé sous l'emprise de sa beauté. Il fallait qu'il la possède. Il a donc envoyé le mari se battre en première ligne, celui-ci s'est fait tuer, et David a gagné la femme. Tout est dans la Bible. Quand je lis cette histoire, qu'est-ce que j'en retire ? Que même les êtres humains les plus nobles ont leurs failles.

En 45 ans de carrière et de mariage, tu as du être soumis à de nombreuses tentations, non ?
Bien sûr, et c'est encore le cas maintenant. La tentation existe depuis la nuit des temps et sera toujours là. C'est une manière de tester l'être humain, qui ne concerne pas que le sexe, d'ailleurs. On peut être tenté de trop manger ou de vouloir gagner toujours plus d'argent. Mon précédent album, Faithful Man, racontait l'histoire d'un homme soumis à la tentation. À la fin de la chanson-titre, je répète « Don't you make me do wrong ». Or personne ne peut forcer personne à commettre une faute. Chacun est responsable en tant qu'individu.

Si je me retrouve dans une situation glissante, c'est à cause de mes propres faiblesses. Etre adoré par de nombreuses femmes reste très flatteur, je prends l'attitude de mes fans comme un compliment. Mais la seule femme que j'ai vraiment envie de séduire, c'est la mienne. Plus le temps passe et plus les moments que nous partageons sont précieux. La manière de se toucher, la signification d'un regard, certaines paroles prononcées… Cela va bien au-delà de ce que les mots peuvent décrire. I think it's true love.

Le nouvel album de Lee Fields, Emma Jean_, sortira demain mardi 3 juin, sur Truth & Soul. Il sera en concert ce mercredi à la Maroquinerie, et comme c'est archi-complet, il a déjà annoncé qu'il serait de retour le 4 novembre, au Trabendo cette fois._

Michaël Patin est adoré de nombreuses femmes qui ne pourront malheureusement jamais l'atteindre, car il n'est pas sur Twitter.