Sports

Des médecins britanniques partent en guerre contre les plaquages

Les professionnels de la santé militent pour l'introduction du "touch rugby" à l'école qu'ils estiment moins dangereux.
02 mars 2016, 12:49pm

Le rugby est un sport pratiqué dans certaines écoles, aussi bien en France que dans les pays anglo-saxons. Mais ça ne plaît pas à tout le monde, quand bien même ce sport véhicule des valeurs de solidarité, de don de soi et permet de mieux connaître son corps.

Outre-Manche, près de 70 médecins et autres experts médicaux souhaitent interdire les plaquages lors des matches de rugby dans les écoles et le font savoir dans une lettre ouverte adressée au gouvernement britannique ce mercredi.

« La majorité des blessures se produit lors d'un contact ou d'une collision, à l'image d'un plaquage ou d'une mêlée, indiquent-ils dans cette lettre_._ Les professionnels de santé s'alarment du fait qu'elles peuvent avoir des « des conséquences à court terme pour les enfants, voire tout au long de leur vie ».

Du coup, ils demandent aux décideurs de remplacer le rugby avec plaquages par du "touch rugby", plus connu en France sous le nom de "Toucher". Plus besoin de faire tomber l'adversaire pour le neutraliser mais seulement de le toucher. Les puristes du ballon ovale vous diront que c'est pourri mais d'autres vous diront que ça permet de mieux comprendre les subtilités du rugby, de mieux adapter ses courses en fonction des espaces. De mieux comprendre le jeu en somme, et de ne pas tout miser sur l'affrontement physique.

Bon ça peut être une bonne solution pour battre les grosses nations de l'hémisphère Sud, et en particulier la Nouvelle-Zélande, qui font pratiquer le "touch rugby" dans leurs écoles. Et on voit ce que ça donne quand ces joueurs deviennent des rugbymen professionnels.