FYI.

This story is over 5 years old.

Crime

Des snipers tuent des policiers pendant une manifestation contre les violences policières à Dallas

Selon le dernier bilan, 5 policiers ont été tués lors de cette manifestation contre les violences policières.
8.7.16
Photo de LM Otero/AP

Une manifestation organisée ce jeudi soir à Dallas pour protester contre les violences policières — suite à la mort de deux hommes noirs cette semaine — a tourné au chaos, après que des snipers ont tiré sur des policiers. On compte ce vendredi matin 5 policiers décédés et 6 blessés.

Le chef de la police David Brown a indiqué que 11 officiers de policiers ont été touchés par balle par au moins deux « snipers » perchés « en hauteur » dans le centre-ville de Dallas. Brown a indiqué que les officiers ont été pris dans une sorte de « guet-apens ».

Publicité

Une suspecte a été appréhendée tard dans la soirée de jeudi après un échange de coups de feu avec des policiers du SWAT. Lors d'une conférence de presse tenue à minuit trente (heure locale), Brown a précisé que les autorités négociaient toujours avec un suspect retranché dans un garage à El Centro College dans le centre-ville. Brown a ajouté que ce suspect tirait encore vers la police et a assuré qu'il y avait « des bombes partout ». Trois autres individus ont été arrêtés et sont actuellement interrogés.

Pour Brown, il y avait plusieurs tireurs qui étaient « disposés à différents endroits dans le centre-ville ». Les suspects interrogés par la police ne coopèrent pas selon Brown. Les enquêteurs essayent encore de comprendre quel est le motif de leur geste.

« Nous attendons que les suspects craquent et qu'ils nous expliquent ce qu'ils font, » a indiqué le chef de la police.

Plus tôt, la police a fait savoir qu'un de ses officiers a vu un homme jeter un sac camouflage dans une Mercedes et quitter à vive allure la zone de l'attaque. Le véhicule a été intercepté sur l'Interstate 35 et ses deux occupants sont interrogés par la police.

Update: — Dallas Police Depart (@DallasPD)July 8, 2016

La police a aussi diffusé la photo d'une « personne d'intérêt, » un homme portant un tee-shirt camouflage et portant un fusil.

This is one of our suspects. Please help us find him! — Dallas Police Depart (@DallasPD)July 8, 2016

Publicité

C'est l'un des suspects. Aidez-nous à le trouver !

Après la publication de la photo du suspect, le militant Cory Hughes a indiqué à la chaîne de télévision locale CBS que le suspect était son petit frère, qui participait à la manifestation. Au Texas, il est possible de porter une arme pendant les manifestations. Hughes a indiqué que son frère a donné son fusil à la police juste après les premiers coups de feu. Une vidéo semble confirmer cette possibilité.

Facebook video of DPD's original person of interest, handing over his weapon to authorities Via facebook live videohttps://t.co/hDmeV6T4sz
— Mike Leslie (@MikeLeslieWFAA) July 8, 2016

Sur Twitter, Hughes a indiqué qu'il était au poste de police avec son petit frère, qui n'a « rien à voir avec tout ça » selon lui.

— Cory L. Hughes (@CoryLHughes)July 8, 2016

Les premiers coups de feu ont retenti à 8-20 heures 45 (heure locale). Des vidéos filmées sur place montrent une foule paniquée qui cherche à fuir.

Video from a protestor as the shooting began. Jesus. Disturbing content. #Dallas #DallasPoliceShooting pic.twitter.com/yhPTI9KC2g
— Andy Cole (@AndyCole84) July 8, 2016

Dans une autre vidéo, on entend des dizaines de coups de feu. Les officiers de police peinent à trouver les tireurs et se mettent à couvert derrière une voiture.

my lord. RT @tariqnasheed: Here is some footage of the shooting in #Dallas tonight pic.twitter.com/AZDThtpaFW
— Pablo (@iTWEET_FromMarz) July 8, 2016

Publicité

Le Dallas Morning News a publié une carte sur laquelle on peut voir le tracé de la manifestation et le lieu des coups de feu.

Cette attaque survient alors qu'une vague de manifestation a cours dans tout le pays suite à la mort de deux hommes noirs, tués par la police. Ce mercredi, Philando Castile a été tué par la police alors qu'il était dans sa voiture avec sa petite amie et sa fille à St. Paul dans le Minnesota. La veille, la police de Baton Rouge en Louisiane a tiré sur Alton Sterling alors que deux officiers le maintenaient à terre. Plusieurs vidéos de ces drames ont été publiées sur Internet.

L'article sera remis à jour régulièrement.


Suivez VICE News sur Twitter : @vicenewsFR

_Likez la page de VICE News sur Facebook : VICE News FR_