FYI.

This story is over 5 years old.

LE NUMÉRO C'EST UN PEU CHELOU, NON ?

Désolé, votre chien vient d'être décapité

La règle d’or des gens qui gardent les chiens des autres est la suivante : ne laisse jamais les chiens que tu gardes se faire déchiqueter par les autres chiens que tu gardes.
25.6.12

Illustration : Kara Crabb

La règle d’or des gens qui gardent les chiens des autres est la suivante : ne laisse jamais les chiens que tu gardes se faire déchiqueter par les autres chiens que tu gardes. Montreal Dogs, un centre de gardiennage pour chiens, a fait l’objet de plaintes car plusieurs des chiens dont ils s’occupaient ont été décapités ces derniers mois. En février, Chestnut, un petit cocker, a été mutilé pendant les vacances de sa propriétaire. Plus tard le même mois, Stanley le shih tzu s’est fait décapiter et partiellement dévorer par des chiens plus gros que lui. Au lieu de prendre la responsabilité de ces atrocités, les gardiens ont préféré mentir aux propriétaires de ces pauvres toutous. Les responsables de Montreal Dogs, Mina et Cesare Carbone, ont d’abord essayé de s’en sortir grâce à des excuses de type « Désolé, ils se sont enfuis » mais quelques semaines plus tard, la vérité a éclaté après qu’un service de protection des animaux a mené sa propre enquête (à la demande de la famille de Stanley). Par la suite, les propriétaires des chiens ont contacté la Société montréalaise pour la prévention de la cruauté envers les animaux afin d’attirer leur attention sur les morts suspectes de ces animaux. Il est apparu que Chestnut et Stanley étaient montés au Paradis (qui accueille tous les chiens sans exception) à cause de la négligence de leurs gardiens temporaires. Susan Briggs, fondatrice de Crystal Canine, une entreprise de consulting pour les business animaliers, nous a dit : « Les gens qui s’occupent des chiens pensent qu’il s’agit d’un travail marrant mais ils ne comprennent pas que c’est très différent de gérer un grand groupe de chiens qui ne se connaissent pas. » Elle a renchéri : « Je possède un centre de gardiennage pour animaux et nous faisons aussi des erreurs. Les chiens jouent à se mordre donc, même si on les surveille, ils peuvent se blesser. C’est difficile d’être honnête mais il faut savoir admettre ses fautes. Parler au propriétaire, en toute sincérité. Ce n’est pas toujours de la négligence – les chiens sont imprévisibles ; ce sont des animaux. La sécurité coûte cher. Méfiez-vous des centres de gardiennage bon marché. » Que pouvons-nous tirer de tout cela ? Premièrement, votre réputation de gardien pour chiens importe plus que quelques toutous décapités. Deuxièmement, il est évident que les chiens morts – tout comme le lait renversé – sont « des choses qui arrivent ». Dans ce cas, pourquoi ne pas capitaliser sur les propriétaires de chien éplorés ? Avec des services de détective privé pour chiens égarés, de crémation, de vente d’urnes, de cercueils, de pierres tombales… Je pense qu’on est tous d’accord pour dire que Montreal Dogs a loupé pas mal d’occasions de « grossir ».