Au-dessus d’Athènes, trône un nouveau centre culturel

Malgré la crise économique, la Grèce s’est dotée d’un superbe centre culturel privé, le Stavros Niarchos Foundation Cultural Center, signé Renzo Piano.

|
04 Août 2016, 6:05am

Stavros Niarchos Foundation Cultural Center. Athens, Greece. Courtesy of Yiorgis Yerolymbos / SNF

L’an dernier, la Grèce s’est tapé deux élections, un naufrage puis un sauvetage financier, les migrants que l’Europe refuse et une instabilité économique toujours plus profonde. Puis, le Brexit en a rajouté encore une couche, accentuant le climat d’incertitude sur les capacités de l’Union européenne. Malgré toute cette poisse, la Grèce essaie tant bien que mal de donner de la place à ses arts et à sa culture. Preuve s’il en est avec un musée flambant neuf, le Stavros Niarchos Foundation Cultural Center (SNFCC).

La fondation Stavros Niarchos Foundation (SNF) — du nom d’un des magnats grecs du transport maritime — est une organisation philanthropique tournée vers les arts, la culture et la santé, offrant des bourses à des associations fragiles. Ces vingt dernières années, elle a distribué 1,6 milliards d’euros à des organisations non-lucratives dans 111 pays du monde. Son plus beau cadeau — d’une valeur de 550 millions d’euros — a peut-être été d’offrir à la Grèce un écrin pour sa culture.

L’idée du SNFCC est venue en 2006 afin d’ouvrir un espace pour l’éducation et la culture grecques. En 2008, la SNF s’est adjoint les services du très renommé architecte Renzo Piano pour créer trois espaces : l’Opéra national, la Bibliothèque nationale et le parc Stavros Niarchos. Piano décrit ainsi son projet : « Nous ne célébrons pas le pouvoir. Nous ne célébrons pas l’argent. Nous célébrons l’idée que le pays doit souffler. L’idée était de prendre le territoire — Athènes — et de le soulever. » Le centre a été achevé en juin 2016.

Le co-président de SNF, Andreas Dracopolous, estime pour sa part que «  Nous le devons à nos ancêtres, nous le devons à nos enfants, de garder vivante la flamme de notre civilisation… c’est une obligation de contribuer à un meilleur futur. »

Pour en savoir plus sur le Stavros Niarchos Foundation Cultural Center, à Athènes, cliquez ici.