Tout ce qu'il s'est passé dans le grand cirque du rap en novembre

30 jours durant lesquels on a appris qu'on pouvait être signé en major sans avoir un seul refrain, que Morsay fait la chasse aux dictateurs et qu'il suffit d'un survêtement Philipp Plein pour déclencher la troisième guerre mondiale.
11 décembre 2017, 10:09am

01/11

Démarrage en fanfare avec B.o.B (celui qui veut prouver que la Terre est plate) qui a une nouvelle théorie : l'esclavage des Noirs n'a jamais existé. Ses arguments : il n'a jamais vu de bateau d'esclave et en plus la traite est censée avoir duré 400 ans alors que les USA n'existent que depuis 250 ans. C'est le premier jour mais on sait déjà que personne ne fera mieux.

Le Bondy Blog sort une interview de Casey et c'est toujours bon à prendre. La rappeuse lâche quelques thèmes de son album à venir et avoue que « Liberté, égalité, fraternité » est une punchline qui claque, mais pas grand-chose de plus.

Si vous ne connaissez pas la rappeuse Lola Monroe, sachez vous devriez.

Les deux frangins de The Hoodies tapent un freestyle très réjouissant, même s'il est touours un peu mesquin de rappeler qu'un américain de 12 ans pose mieux que plus de la moitié des rappeurs français.

Westside Gunn sort le cinquième volet de sa série de mixtapes Hitler Wears Hermes et une fois de plus la cover ne déçoit pas.

02/11

Après « Millionné » le mois dernier, Kekra continue la promo - encore plus minimaliste que d’habitude - de Vréel 3 avec le clip de « Poches Pleines ».

50 Cent signe The Hoodies, on dira ce qu'on voudra mais le mec est rapide.

03/11

Une bien belle journée avec pas mal de sorties toutes très différentes : MC Solaar fait plaisir à ses fans vieux avec Géopoétique ; Kaaris déçoit ses fans hardcores avec Dozo ; Davodka ménage ses fans chiants avec Accusé de réflexion ; et Doums part à la recherche de ses fans avec son premier solo, Pilote.

Sultan balance un clip sombre et rappe à moitié bourré, ce qui constitue un bien bel hommage au premier album de Salif mais également à Rohff puisqu'il tourne la moitié du clip avec une pelle dans les mains.

Apparemment dans la version anglophone de Spotify, la bio de Sadek commence par « described as France’s answer to Fat Joe », ce qui est globalement le portrait le plus involontairement insultant qu’il était possible de dresser.

Freez n’a rien à voir avec Freeze Corleone, et c’est assez triste de devoir encore le préciser puisqu’il s’agit en réalité d’un vrai ancien de l’underground français. Son dernier morceau s’appelle « Blues du Nord », et contrairement à ce que le titre laisse croire, ça n’a rien à voir avec une déprime post-relation incestueuse.

DJ Pone, l’un des hommes forts de la Fonky Family lutte depuis quelques années contre la maladie de Charcot, une maladie particulièrement grave qui entraîne une paralysie progressive. Il témoigne aujourd’hui pour La Croix, et parle notamment de son acceptation de cette épreuve qui « le rend meilleur ».

04/11

Booba annonce Trône le 15 décembre, jour de l’anniversaire de Rohff, qui répond immédiatement en annonçant à son tour « Détrôné » pour le même jour. C'est divertissant mais il faut vraiment aimer le comique de répétition pour apprécier.

05/11

Rohff, qui avait été condamné le mois dernier à 5 ans de prison ferme pour l’affaire de la boutique Unkut, fait appel. Grâce à l’effet suspensif, et à moins d’une autre connerie entre temps (ça reste Rohff), il est assuré d’être libre pendant les deux prochaines années, avant un nouveau procès qu'on lui souhaite plus à son avantage.

Doums publie un clip dans lequel il incarne un personnage de jeu vidéo en 2D, un concept vieux comme le monde mais qui va cartonner ce mois-ci dans le rap français.

06/11

Damso remplit L'Olympia et invite plein de monde sur scène, notamment Vald, qui en profite pour annoncer la date de sortie de son prochain album : le 2 février 2018.

Des internautes mal-intentionnés se foutent de la gueule d’Hamza puisqu’il score 6000 ventes en 1ère semaine pour la mixtape 1994, dont 5000 en équivalents streaming, alors que Damso, dans le même temps, score lui aussi 6000 ventes avec Ipséité, mais en 28ème semaine d’exploitation. On notera la sobriété des fans d'Orelsan qui ne se moquent de personne alors que leur artiste tape 43 000 ventes en deuxième semaine avec La fête est finie.

De son côté, Kennedy publie le clip « J’ai la Sauce », titre qui va s’avérer particulièrement ironique dans les jours qui suivent.

07/11

Kaaris explique dans Planète Rap que certains rappeurs fuient quand ils le voient car se faire photographier avec lui pourrait ruiner leur relation avec le Duc - et donc leur carrière, leur vie, leur santé, leur descendance et leur héritage. On pourrait crier à la paranoïa, mais en fait non.

08/11

Meek Mill enfermé pour avoir enfreint les règles de sa liberté conditionnelle : une baston dans un aéroport en mars et une infraction pour conduite dangereuse en août. C’est pas grand chose, mais ça suffit pour prendre cher, en fonction de ce que la juge aura mangé à midi.

Beaucoup plus peace, Doc Gynéco veut trouver la paix intérieure, ce qui, quelque part, est la vocation première de tous les gynécologues.

Rohff ferait bien de la trouver aussi, mais au lieu de ça il s’adresse au rap français, qu’il personnalise dans un long message sans queue ni tête. Le point d’orgue est atteint avec l’affirmation « "Soldat" brillerait dans n'importe quelle playlist à 1000 % », ce qui n’arrivera que dans un monde où Rohff aura sa propre web-radio. Une fois de plus ce genre de communiqué rappelle ces épisodes des Looney Tunes où Taz est censé se calmer mais est rattrapé par sa nature et se transforme en mini tornade qui emporte tout sur son passage.

09/11

Apparemment la juge avait mangé un truc pas frais, du coup Meek Mill écope de 2 à 4 ans de prison alors que le procureur ne demandait pas de ferme du tout. De nombreux rappeurs expriment leur soutien et l’avocat du condamné explique que la juge est une folle furieuse qui a « donné des conseils de management » à son client et « exigé qu’il mentionne son nom dans un morceau ». Donc là ça devient grandiose.

Conséquence logique des évènements des jours précédents, Booba s’interroge sur la santé psychologique de ses concurrents. Malheureusement, plus personne ne se pose de questions sur celle de Despo.

Lacrim publie « 17 Novembre » un 9 Novembre, mais après tout, c’est très loin d’être la chose la plus incohérente du mois ou de sa carrière - tant qu'il se fait plaisir, c'est le principal. Parallèlement, il annonce la présence de Paigey Cakey en featuring sur R.I.P.R.O 3, ce qui est clairement un twist. Pour rappel, il s’agit de la rappeuse anglaise qui a accusé Kore, Sch et Lacrim de plagiat pour le titre « Ça va » en mai dernier. Traduction : « oublie tes avocats, viens faire un feat, récupère un peu de SACEM, et tout ira bien dans le meilleur des mondes. »

Pendant ce temps, Le Téléphone Arabe dédicace Cheb Mami « à sa façon. »

10/11

Riff Raff est victime d’un grave accident.

Rohff envisage de se lancer en politique aux Comores après sa carrière dans le rap, et on se dit que 1/ De toute façon ça pourra pas être pire que les gens déjà en place 2 / Au moins y’aura moyen de se marrer, et 3 / Avec un peu de chance il profitera de l’immunité politique pour tabasser Macron.

Eminem lâche un nouveau son avec Beyonce, et c’est toujours aussi désespérément chiant.

A la 16e minute de cette interview, Jok’Air explique pourquoi le chanteur Vianney est plus ou moins un raciste de merde, ça date du 3 octobre mais ça nous fait plaisir.

Après Orelsan le mois dernier, c'est Damso qui freestyle sur France Inter ce mois-ci. Encore un petit effort et on aura bientôt droit à Alkpote.

Tant qu’à faire, on espère également qu’il finira par entrer dans Le Cercle, mais en attendant on compose avec Demi Portion, Azuul Smith, et d’autres mecs qu’on connaissait pas dans l’épisode 8.

Quelques projets moins médiatisés et plus ou moins intéressants : Chilla, le XV et la MMZ qui accompagne la sortie de l’album N’DA d’un chouette clip du morceau « Orion », qui pour le coup marque une évolution réussie dans leur maîtrise du registre qui a rendu célèbre le rap des Tarterêts ces dernières années. Cette fois pas de vadrouille à l’autre bout du monde, mais une balade dans les quartiers chics de Paris entrecoupée de plans plutôt chiadés. Et surtout, il y’a un tigre, et ça c’est classe. Ceux qui ne suivent pas le groupe depuis le début se demandent peut-être ce que le félin fout ici, c’est donc l’occasion de rappeler que Moha nous avait prévenu (« Dans mon salon je veux un tigre » il y a deux ans). D’ailleurs il avait profité d’un autre clip en Thaïlande pour en caresser un dans le plus grand des calmes. Donc clairement, ne serait-ce que pour le voir se balader en ville avec son animal favori en laisse, on leur souhaite un maximum de ventes.

Kennedy fait son come-back médiatique, avec une interview pour une webradio à la ligne éditoriale totalement indépendante. Puis finalement non. La vie est pleine de surprises.

Reprise de « Zoo » de Kaaris par One Foot, trio qui mélange acoustique et électro (en gros). Ça peut faire peur dit comme ça mais, contre toute attente, c’est sympa.

Cam’ron clippe un des meilleurs moments de sa mixtape The Program.

11/11

En ce jour d'armistice, La Fouine et Rohff s’envoient de beaux messages de paix.

Joe Lucazz n'est pas encore tout à fait de retour officiellement, mais des braves gars ont pris le temps de compiler ses apparitions plus ou moins récentes.

12/11

Moha La Squale signe chez Warner avec un buzz de 3 semaines et sans avoir jamais fait un seul refrain, c'est ce qu'on appelle dans le jargon « la mettre profond à tout le monde » et on le félicite chaleureusement pour ce braquage éclair.

Isha et Billy Joe sont deux mecs cools aux univers complètement opposés. Pourtant le premier envoie « Définition d’un OG », le second « Redneck Soldier » : 2 titres au concept similaire, mais transposés dans 2 dimensions parallèles.

13/11

Heureusement que Morsay est là.

MC Solaar réalise 26 758 ventes en première semaine avec Géopoétique, ce qui est un superbe score, mais qui se révèle en fait complètement incroyable quand on sait que 23 844 de ces ventes sont réelles, dont plus de 20 000 en physique. Sont fortiches ces vieux quand même.

Pendant ce temps, Chris Brown raconte le jour où il a tabassé Rihanna. On y apprend notamment qu’il a, selon lui, mis un seul « vrai coup » à la chanteuse. Ce qui signifierait qu’il a réussi à lui laisser une demi-douzaine de marques au visage juste avec une droite ; le mec est peut-être pas super galant mais il a de l’avenir dans le MMA.

Les Inrocks font écouter du rap français à RZA, qui entend « Zumba » quand on lui parle de Booba, comme quoi, in lapsus veritas.

Journée du White Privilege : Eminem est sacré meilleur rappeur de l’année aux EMA avec très exactement un seul morceau à son actif en 2017, pendant que Nekfeu est sélectionné pour les prochains Césars. Cela dit pour Nekfeu, on parle de cinéma français, ça relativise pas mal.

14/11

Heureusement que Nicki Minaj est là.

XXXTentacion se fait monter en l’air par les Migos et leur équipe, mais il continue de vouloir transmettre l’amour sur terre. Dans tous les sens du terme, parce qu’il envoie aussi une salve de messages indiquant son attirance pour Cardi B, la chérie d'Offset.

Booba aka « NTM, Solaar, IAM, c’est de l’antiquité » et Rohff aka « si j’ai moyen d’afficher l’autre je fonce sans réfléchir » se disputent afin de savoir lequel des deux a le plus le droit de complimenter MC Solaar. Niveau dignité, on dépasse la Fosse des Mariannes.

En plein concert, Fianso annonce son prochain album pour le 18 janvier 2018. Annoncer des albums en plein concert : est-ce en train de devenir une mode ? C’est la question la plus inintéressante du mois.

Lacrim prouve qu’un survet Philipp Plein suffit à déclencher l’ouverture de la grande foire aux mongols en 2017.

15/11

Booba et La Fouine continuent à se lancer des crottes de nez au visage, ce qui risque de compromettre leur passage en CE2 l’année prochaine.

Travis Scott est un sacré pompeur mais il compense en se donnant à fond sur scène. Aujourd’hui, son travail a été récompensé et Travis s’est donc transformé en meme.

16/11

Eve explique qu'elle est pas super jouasse de voir Nicki Minaj faire ce qu'elle-même faisait dès la fin des 90's, à savoir prendre des poses suggestives en petite tenue. Parce que les jeunes filles sont influençables et blablabla. Remets-toi à rapper Eve, sérieux.

Lil Peep décède d’une overdose, et on salue tous les braves qui ont fait semblant de très bien connaître sa musique alors que jusqu’à la veille ils ne soupçonnaient même pas son existence. Cela a également fait ressurgir un tweet de 2016 où le rappeur expliquait que les gens qui boivent régulièrement des sodas ne devraient pas lui faire la morale sur ses addictions parce qu’ils crèveraient avant lui. C’est raté.

Drake stoppe un showcase pour menacer un bâtard un peu trop tactile avec les spectatrices, dans le plus pur esprit #BalanceTonPorc, ce qui le place defacto en concurrence directe avec Chilla.

XXXTentacion s’excuse auprès des Migos, qui ne seraient finalement pas responsables de son agression. Et c'est bien dommage parce qu’un combat drogués contre dépressif c’est précisément ce dont le monde a besoin en ce moment.

17/11

Eminem explique qu'il est très déçu que Trump ne s'intéresse pas à lui, ce qui en dit long sur le degré d'ennui de la vie de ce mec.

Sortie de R.I.P.R.O 3, qui conclut donc une trilogie digne de la Planète des Singes : premier épisode frais et efficace, deuxième qui évite le naufrage sans pour autant casser la baraque ; troisième fade et sans saveur, qui remplit sa mission sur le plan du box-office.

À une semaine de la date annoncée, Joke repousse la sortie de son album Ultraviolet, en postant uniquement un « 2018 » sans la moindre précision - l’équivalent du « problème technique » de la SNCF.

Remy continue à préparer le terrain avec « Comme à l’ancienne », en featuring avec Mac Tyer, ça révolutionne rien mais c’est sympatoche. Tout aussi à l’ancienne, les deux vétérans Al et Dry sont toujours là, avec « Le Prochain Thriller » et « Authentik ».

18/11

Salif n’est pas de retour.

19/11

Rachton de Zbatata arrête le rap et se consacre à la religion. Sa chaîne Youtube change donc de nom et devient « I Love Allah », mais son contenu reste en ligne, ce qui donne des trucs assez cocasses :

Moha La Squale chante « Rémi sans famille », qui, on le précise, n'est pas un clash contre Remy de Def Jam.

Même Drake lâche un « free Meek Mill » en plein concert, donc là tu sais que le mec ne méritait vraiment pas la taule.

Sneazzy tombe sur une raciste dans la rue, garde son calme, la filme, et réalise donc sans s’en rendre compte le meilleur clip de sa carrière.

20/11

Riski balance « Tercian », on est content de savoir qu’il est toujours artistiquement en vie. Seulement deux titres pour lui en 2017, ce qui amène deux réflexions : 1/ Privilégier la qualité à la quantité, c’est bien, mais là on crève carrément de faim, et 2/ Démerdez-vous comme vous voulez, mais on veut un album en 2018.

Si vous êtes téméraires, vous pouvez aussi tenter de l’inviter dans Le Cercle, qui fête déjà son neuvième épisode.

Post Malone donne une interview à un média polonais, il se relâche et c’est la boulette. Il explique qu’en ce moment, si tu cherches de la profondeur, il ne faut pas écouter de rap, parce que c’est surtout des mecs qui racontent des grosses conneries pour s’amuser. Ses propos sont relayés par des médias US, et là, à peu près tout le monde interprète ses propos comme un mépris pour la musique. Vu qu’il est blanc, certains parlent même d’ingratitude pour une culture qui n’est pas la sienne mais qui le fait vivre… C’est un peu la polémique Black M à Verdun, mais à l’envers. Bref, un sacré merdier.

21/11

21 Savage écrit une réponse assez bien argumentée aux rappeurs « à l’ancienne » qui méprisent la nouvelle génération en leur rappelant en gros que lui et ses potes ne font que rapper leur réalité actuelle et que le lean des jeunes c’est pas mieux que le crack des aînés mais c’est pas pire non plus, alors hein, bon.

Jul le sang de la veine envoie le clip de « Mauvaise Journée » et rien que pour le moment où un vieux chante le playback du rappeur ça vaut le coup. Damso, l’artiste belge le plus vendeur depuis le retrait médiatique de Stromae, est choisi pour composer l’hymne de l’équipe nationale du Plat Pays pour la Coupe du Monde 2018. On a donc droit à une bonne grosse polémique des familles avec les habituelles accusations de misogynie, de sexisme, etc. Au moins, on se rend compte qu’il y a aussi des cons dans les autres pays, ce qui est franchement rassurant. Quoique, c’est la Belgique, ça relativise pas mal.

22/11

C'est Noël avant l'heure chez Aelpeacha qui fait péter des inédits et du remix de derrière les fagots. On y retrouve pêle-mêle Papillon, Driver, MSJ et d'autres qui sont pas connus mais qui sont bons quand même.

La zumba a de beaux jours devant elle.

L’un des deux rédacteurs de cet article tombe sur un synopsis qu’il ne comprend toujours pas à l'heure actuelle.

PNL remplit Bercy deux soirs consécutifs en pleine semaine pour conclure sa tournée, du coup les détracteurs arrêteront peut-être de les emmerder avec les accusations d’achats de streams - spoiler : non, ça ne s’arrêtera pas. Petit regret sur le côté « fermé » du show : les deux frangins ne pouvaient pas intégrer des featurings à leur passage, où tout était millimétré. Cependant ils ont compensé en ramenant un maximum de compères en première partie, sauf que là, c’est le côté groupie du public le problème : ils n’avaient d’yeux que pour PNL et n’ont même pas compris que F430, S-Pion, N’Dirty Deh et les autres sont précisément « les mecs qui sont en feat sur tous les albums ». Au final seuls DTF et la MMZ ont pu tirer leur épingle du jeu et faire crier/danser/bouger la fosse malgré les gradins qui boudaient. Mention spéciale pour Moha et Lazer qui ont, magie du direct, appris seulement le jour même qu’ils jouaient le soir (et on parle de Bercy, 20 000 spectateurs, pas d’un showcase pépère) : niveau capacité d’adaptation et sang-froid faut y aller, chapeau. Un regret cependant : ils n’ont pas ramené de tigre (mais d’un autre côté, PNL n’avaient pas leur singe non plus).

Trois mecs posent en peignoir dans ce qui ressemble au making-of d’une vidéo « interracial amateur gangbang masked robber with two friends. »

23/11

Kekra balance un nouveau clip dont le concept ressemble fortement à celui que Doums a publié deux semaines plus tôt, on l’accuse donc vite de plagiat, mais ça laisserait supposer 1/ Qu'il est possible d’écrire et réaliser un tel clip en moins de deux semaines, 2/ Que Kekra regarde ce que fait Doums, 3/ Que tout ce beau monde a plagié PNL, qui a diffusé le même genre de vidéo pendant toute sa tournée sur des écrans géants, et 4/ Que Doums, Kekra et PNL ont tous pompé les dizaines d’artistes qui ont déjà réalisé des clips du même genre.

Kekra sort par ailleurs Vréel 3, et là vous me direz : le 23 novembre est un jeudi, alors que les albums sortent le vendredi. Oui ma bonne dame, mais Kekra n’aime rien faire comme les autres.

Booba annonce un concert à l’U-Arena le 13 octobre 2018. Ce sera le 1er rappeur français à remplir cette salle de 40 000 places. mais ça fait toujours moins que le Vélodrome de Soprano et c’est là qu’on voit que faire du rap gentil, ça paie : si tu choppes le marché des mômes, ils seront forcés d’être accompagnés de leurs parents, et bim, les places se vendent encore mieux. Par contre c’est également l’astuce des boys bands et ça c’est moins glorieux.

Quand Orelsan rappe qu'il n'est pas du tout à l'aise en plateau télé, ça inclut également les plateaux suisses.

24/11

Mase sort du sol pour clasher Cam'ron en racontant tous les pires dossiers du monde qu'il a sur son ex-meilleur pote, dont un audacieux « You fucked your sister. »

Pas de blockbuster aujourd’hui, mais une foultitude de plus petites sorties dans plein de styles différents : Pejmaxx, KPoint, Ichon, Dadju, Slim Lessio, Lucio Bukowski et Sopico.

Sch lâche un gros freestyle, mais son couvre-chef donne l’impression qu’il porte une 2e paire de lunettes et ça c’est mal.

Cinq mois après la sortie de « Special », Siboy balance enfin un nouveau clip.

Jay-Z continue à croire en Tidal et relance donc sans le vouloir le débat sur l’acharnement thérapeutique.

La Guirri Mafia n’en a rien à foutre de l’avis de Sadek sur Philippe Plein.

25/11

Cam’ron répond à son tour à Mase en sortant tous les pires dossiers du monde qu’il a sur son ex-meilleur pote, dont un audacieux « I aint gotta a sister, the only sister I fucked was yours ».

Sadek s’incruste sur la promo de Gomorra. Aucun rapport, mais Chilla balance son porc. Ce qui ne suffit malheureusement pas à en faire de facto la concurrente de Drake.

26/11

Moha La Squale célèbre déjà sa réussite, ok c’est un peu tôt étant donné qu’il n’a encore rien sorti, mais ne gâchons pas le plaisir d’un petit jeune si enthousiaste.

Cam’ron et Mase se réconcilient, et battent donc le record du beef le plus court de l’Histoire.

27/11

Alkpote annonce Les Marches de l’Empereur saison 3 pour le 4 décembre, et Wild Sketch tease l’extraordinaire bande dessinée Les incroyables aventures de John Hash .

Butter Bullets envoie enfin un nouvel extrait clippé de l’album Air Mès et Hermax : « Désapé comme Jamais ». Alors que normalement ça devrait s’écrire « dessapé », sinon ça se prononce « dézapé », et ça c’est extrêmement grave. Puisqu’on est dans la catégorie rappeur blanc en manque de vitamine D, on y reste : Eminem annonce officiellement la sortie de son prochain album pour le 15 décembre, comme quoi même les américains veulent faire chier Rohff.

28/11

Le nouvel album de Booba leake en qualité dégueu via Whatsapp, ce qui n’empêche ni Rohff de l’écouter au beau milieu de la nuit juste pour dire « bof bof rien de spectaculaire » ni les ratpis les plus certifiés d’affirmer que c’est sans doute une stratégie de génie où tout est prévu par leur rappeur préféré.

Mais l’info de la journée, c’est le retour d’Alpha 5.20, qui rappe sous son véritable nom, Ousmane Badara. Juste un son de 7 minutes sans refrain, dont 4 minutes de monologue sur un sujet qui lui tient à coeur, on sent que le mec avait juste des trucs à dire et qu’il a préféré entrer en cabine plutôt que de nous infliger une nouvelle interview de 40 minutes avec Sinox.

Pendant ce temps, Billy Joe rappe en salopette.

29/11

Après Alpha 5.20 la veille, c’est Joe Lucazz qui donne signe de vie, avec un titre franchement pas dégueu, qui annonce la sortie très prochaine de No Name 2.0 -mais ne nous emballons pas, on parle quand même de Joe Lucazz, un mec pas vraiment réputé pour sa ponctualité, d’autant que le disque sort chez Neochrome, un label en liquidation judiciaire.

La Fouine fait semblant d’avoir écrit un nouveau morceau alors qu’il s’agit probablement d’une chute de studio de La Fouine VS Laouni en 2011.

30/11

Kaaris, Kalash Criminel et Fianso sont dans un avion. Ça ressemble au début d'une blague nulle mais c'est pire que ça.

Yérim Sar & Genono sont sur Twitter.