Les trucs de chez Jano

FYI.

This story is over 5 years old.

LE NUMÉRO BIEN SOUS TOUT RAPPORTS

Les trucs de chez Jano

C’est par l’intermédiaire de mon père qui lisait Métal Hurlant que j’ai découvert Jean Leguay, alias Jano, l’auteur de la meilleure BD française de tous les temps : Kebra.
22 décembre 2012, 9:00am

photos : Nicolas Poilât

C’est par l’intermédiaire de mon père qui lisait Métal Hurlant que j’ai découvert Jean Leguay, alias Jano, l’auteur de la meilleure BD française de tous les temps : Kebra. Entre 1978 et 1985, il a dessiné avec son pote Tramber les aventures de ce personnage à tête de rat et de sa bande de loubards de banlieue. Ce mec est le pionnier de la BD punk en France et en seulement quelques albums, il a réussi à matérialiser, condenser et magnifi er tous les trucs auxquels on s’intéresse : des mecs poisseux qui parlent en argot, des bars où l’on n’a pas de blé et toujours les mêmes embrouilles merdiques.

Je me suis rendu chez lui au mois de juillet pour le rencontrer dans son pavillon de la banlieue sud, où il se consacre à plusieurs projets comme la préparation d’un long métrage d’animation sur la vie de Robert Johnson ou le tome 2 des aventures de Gazoline, dont le premier tome lui a valu le grand prix du festival d’Angoulême en 1990.

Au moment d’appuyer sur la sonnette, j’ai ressenti un gros coup de pression. Même si j’avais soigneusement repassé une chemise propre, sorti mon blazer des grandes occasions et imprimé mes questions sur une feuille A4,  je dois avouer que j’étais complètement terrorisé à l’idée de rencontrer l’un de mes héros d’enfance.

Stressé à en crever, j’ai quand même eu le temps de parler avec Jano de la France des années 1970 et 1980, de son amour pour Tintin et de sa haine des « romans graphiques ». Pendant ce temps, notre photo editor prenait des photos de l’intérieur de sa baraque. On a retrouvé des cassettes audio, un vieux sauna artisanal, des briquets Zippo et un milliard d’autres trucs sur lesquels il a pu rajouter le personnage qu’il aime le plus au monde : son rat.

Notre documentaire VICE Meets : Jano sortira bientôt sur VICE.com