Crime

L’État islamique revendique la fusillade de la discothèque d’Orlando

La fusillade s’est produite à Pulse Orlando, une boîte de nuit gay très connue. Le bilan a été porté à 50 morts.
12 juin 2016, 12:40pm
Photo via AP

De nombreuses personnes sont mortes et d'autres ont été blessées tôt ce dimanche matin (heure locale) à Orlando, Floride (États-Unis).


Mise à jour à 21h15 (heure française) : L'EI revendique la fusillade

Une agence de presse officielle de l'organisation terroriste État islamique a déclaré en fin de journée (heure française), que le suspect de la tuerie était un « combattant de l'État islamique » et que le groupe était responsable de l'attaque.

Amaq news agency claims Orlando attacker was affiliated with the Islamic State — Loveday Morris (@LovedayM)12 juin 2016

Plus tôt dans la journée on apprenait que les autorités avaient identifié le suspect du massacre qui a fait au moins 50 morts et plus de 50 blessés dans une boîte de nuit gay d'Orlando tôt ce dimanche matin. Cet homme de 29 ans aurait appelé le numéro d'urgence 911 juste avant l'attaque. Dans cet appel, il aurait prêté allégeance à l'EI, d'après NBC News qui cite un responsable anonyme des forces de l'ordre.

Pour le moment, rien dans l'enquête ne vient établir avec clarté le lien entre le groupe terroriste et le suspect.


Mise à jour à 17h00, heure française : Le bilan porté à 50 morts

• Un nouveau bilan donné par la ville d'Orlando fait état de 50 morts et plus de 50 blessés.

• Il s'agit de la fusillade la plus grave de l'histoire des États-Unis.

• Des responsables des forces de l'ordre ont identifié un suspect. Il s'agirait d'Omaar Mateen, citoyen américain d'origine afghane. Il est né en 1986 aux États-Unis, résidant à Port St. Lucie.

• Le tireur a utilisé un fusil d'assaut de type AR-15 et un pistolet durant l'attaque.


Un porte-parole du FBI a annoncé en conférence de presse qu'une enquête pour acte de terrorisme était ouverte.

La fusillade s'est produite à Pulse Orlando, une boîte de nuit gay très connue. Vers 2h00 du matin, le club a publié un message sur Facebook disant : « Que tout le monde sorte de Pulse et continue de courir. » Quatre heures plus tard, vers 6h00 du matin, une mise à jour a été publiée : « Dès que nous aurons plus d'informations nous mettrons tout le monde au courant. Nous vous demandons d'avoir une pensée pour les victimes dans vos prières, au moment où nous réagissons à cet événement tragique. Merci pour vos pensées et votre amour. »

Toujours sur Twitter, la police a expliqué que le bruit important entendu plus tôt dans le petit matin de ce dimanche, avait été produit par une « explosion contrôlée » près du club. Des témoignages avaient fait état d'une prise d'otage à l'intérieur du club et d'échanges de coups de feu très nourris que l'on peut entendre sur une vidéo :

Gunfire exchanged at — Nic Hornstein (@nichornstein)June 12, 2016

Sur les réseaux sociaux, des témoins ont montré des équipes de secours en train de prendre en charge des personnes touchées.

Walking to ORMC now. I'm ok. Friend got shot. I've never seen so much blood and mayhem or been so scared ever. — John PA (@lakecitymedman)June 12, 2016

L'agence de presse Associated Press a cité des clubbers qui expliquaient que la fusillade avait commencé vers 2h00 du matin. Ils décrivent des dizaines de coups de feu, et de nombreuses personnes qui s'enfuient par l'arrière du club.

L'un d'eux a raconté à AP que lorsqu'il a entendu les coups de feu, il n'avait qu'une idée en tête, sortir, et quand il y est arrivé : « J'ai vu des personnes sur qui on avait tiré. J'ai vu du sang. J'ai prié pour ne pas me faire tirer dessus. »


Suivez VICE News sur Twitter: @VICENewsfr