Publicité
Motherboard

Pepe la grenouille est interdite d'App Store

Apple semble avoir décidé de rejeter toutes les applications qui mentionnent la grenouille devenue symbole de haine.

par Jason Koebler et Louise Matsakis
12 Juin 2017, 8:18am

Si vous collectionnez les pepes, arrêtez de les chercher sur 4chan : les spécimens les plus rares se trouvent désormais du côté de l'App Store. Apple considère en effet la célèbre grenouille comme un "contenu répréhensible", une position qui a mené au rejet d'une application appelée Pepe Scream.

"Votre application contient des images et des références à Pepe the Frog, qui est considéré comme un contenu répréhensible, écrit une membre du comité de contrôle des applications d'Apple dans un mail adressé à Spirit Realm Games, le développeur de Pepe Scream. Il serait judicieux de supprimer certaines références et de revoir les images de votre création".

Feels bad, man.

Une capture d'écran du message d'Apple concernant Pepe Scream obtenue par Motherboard

Un certain MrSnrhms a partagé une capture d'écran de l'échange sur r/The_Donald, la sous-catégorie de Reddit qui s'adresse aux supporters de Donald Trump. Motherboard a pu vérifier l'authenticité de ces images quand MrSnrhms, qui occupe un poste de développeur au sein de Spirit Realm Games, lui a donné accès au compte iOS de l'équipe. Elles montraient qu'Apple avait bel et bien rejeté l'application parce qu'elle contenait des images de Pepe, un mème devenu symbole de l'alt-right au cours de l'élection présidentielle américaine de 2016.

Motherboard a pu télécharger une version test du jeu. A la manière de Flappy Bird, Pepe Scream demande aux joueurs de faire progresser une tête de Pepe dans un parcours d'obstacles défilant. Mais cette fois, pas question de tapoter l'écran : pour faire voler la grenouille, le joueur doit crier dans son micro. L'application a été approuvée par le Google Play Store et est toujours disponible sur Android. Google n'a pas donné suite à notre demande de commentaire.

"Pourquoi avons-nous fait un jeu basé sur Pepe ? Nous avons vu des images qui le montraient en train de crier "REEEEEE" et quelque chose a fait "clic", explique l'un des développeurs de Spirit Realm Games dans un échange d'email avec Motherboard. On s'est dit que c'était une idée bête et marrante, on voulait juste montrer le jeu à nos amis, rien de plus. Alors on l'a codé, juste pour rire".

Une capture d'écran de Pepe Scream obtenue par Motherboard

Pepe Scream a été rejeté par l'App Store au motif qu'il viole la section 1.1 de ses conditions d'utilisation, qui stipulent que les applications ne peuvent pas comporter de "contenu offensant, indélicat, visant à dégoûter ou d'un mauvais goût exceptionnel". Quand Spirit Realm Games a fait appel de la décision, Apple a rétorqué que son véto était dû à la présence de Pepe.

Bien que Spirit Realm Games assure n'avoir mis "que des version inoffensives de Pepe dans l'application, comme le Pepe à lunettes de réalité virtuelle, le Pepe à lunettes de soleil ou le Pepe d'or", son application fait manifestement du pied aux habitués de r/The_Donald et leurs amis. Son ancienne description dans l'App Store contient un poème qui laisse peu de place au doute concernant le public visé :

Sur r/The_Donald, MrSnrhms a affirmé que le jeu "combinait des éléments de cacapostage et de hurlements autistiques" ("shitposting with autistic screeching") et qu'Apple était "rempli de cocus" ("full of cucks"). Toutes ces expressions sont caractéristiques de l'alt-right numérique. Le joueur est même chargé de collecter des "tendies", un mème sorti des profondeurs de 4chan et adopté à bras ouverts par r/The_Donald.

Nous avons contacté Apple à deux reprises afin d'obtenir un commentaire, sans succès. L'entreprise est connue pour avoir refusé de commenter la politique de l'Apple Store à de nombreuses reprises dans le passé.

Apple peut refouler les applications qui ne lui conviennent pas, c'est son droit le plus strict. D'ailleurs, la firme de Cupertino semble avoir décidé de rejeter systématiquement tout ce qui contient un Pepe. Son App Store ne contient aucun produit dont le titre mentionne la grenouille. Même les packs de stickers pour iMessage ont l'air d'avoir été passés au peigne fin.

Pendant ce temps, Google Play Store propose une large sélection d'applications liées à l'affreux batracien : Pepe Snap, Rare Pepe Clicker, Flappy Pepe, Pepe Button et bien d'autres. Du côté d'iOS, il faut creuser profondément pour trouver la grenouille. Au cours de nos recherches, nous n'avons découvert des Pepe que dans le pack d'autocollants iMessage That Feel et l'application photographique Instameme.

Nous avons contacté plusieurs développeurs d'applications Android contenant des Pepe pour leur demander s'ils avaient tenté de lancer leur création sur l'App Store. Trois d'entre eux ont répondu, à chaque fois par la négative.

"Apple met une plus grosse barrière à l'entrée avec ses frais de publication et son processus de contrôle fatigant", explique Jonathan Robins, le développeur de Pepe Snap. "Grâce à ça, ils ont un catalogue de meilleur qualité. Google coûte moins cher et il lui arrive de publier les applications presque instantanément, un peu comme s'ils ne prenaient même pas la peine de les contrôler. Enfin, je pense qu'ils les contrôlent, mais clairement pas avec la même rigueur qu'Apple".

Robins affirme qu'il a développé son application bien avant que Pepe ne soit associé à l'alt-right. Mais quand le mème inoffensif est devenu un symbole brandi par les suprémacistes blancs, il a pris ses distances avec sa création.

"C'est un peu triste de voir ce qu'est devenu Pepe, se désole-t-il. Les images qu'il porte, sa signification. Mais après tout, les mèmes fonctionnent comme ça. Ils changent constamment, ils se transforment en quelque chose de nouveau. J'ai dû faire disparaître ce projet de mon CV, mais je ne rougis pas quand je pense aux 150 000 téléchargements qu'il a récoltés. J'ai même prévu de lui ajouter du nouveau contenu".

Apple a peut-être décidé de refouler Pepe Scream et consorts à l'entrée au motif que le mème est souvent considéré comme un symbole haineux. L'Anti-Defamation League (ADL), une ONG de lutte contre la discrimination, affirme que Pepe porte un message de haine - au moins dans certaines circonstances.

Capture d'écran du gameplay de Pepe Scream obtenue par Motherboard

"Pepe the Frog a été et continue d'être utilisé dans des contextes majoritairement non-discriminatoires, peut-on lire dans la Hate Symbols Database de l'ADL. Il est important d'évaluer ce mème selon son contexte d'utilisation".

Le processus de validation opaque de l'App Store laisse souvent les créateurs de contenu dans le brouillard. "Je pense que c'est assez malsain pour l'écosystème des développeurs de ne pas dire clairement ce qui est autorisé et interdit, affirme un développeur de Spirit Realm Games. Nous ignorions évidemment que Pepe the Frog n'était pas le bienvenu chez Apple".

L'histoire de Metadata+, une application qui répertorie les articles consacrés aux frappes de drones américaines, montre bien à quel point l'App Store peut être capricieux. Apple a rejeté Metadata+ une quinzaine de fois avant de l'approuver puis de la supprimer aussitôt, le tout sans jamais s'expliquer après de son développeur Josh Begley.

Au final, les voies de l'App Store restent impénétrables. Certaines applications continueront à être rejetées, d'autre à recevoir leur billet. Les exemples de choix absurdes ne manquent pas : Adult Naughty Sounds et Burp and Fart Piano, deux applications qui compilent des sons du meilleur goût, ont passé l'examen d'entrée sans encombre.

Chacune des deux millions d'applications disponibles sur l'App Store a dû se prêter au petit jeu d'Apple. Un plus grand nombre encore a été rejeté, pour une myriade de raisons différentes.

Quant à Pepe Scream, il a un avenir sur l'App Store… Quand il se sera débarrassé de Pepe.

"Comme nous avons déjà payé la licence de développement, nous allons sans doute remplacer Pepe par un personnage moins controversé aux yeux d'Apple", a indiqué Spirit Realm Games.