FYI.

This story is over 5 years old.

Le grand mystère du cactus hallucinogène de GTA V a enfin été percé

L’un des plus improbables mystères de GTA V, qui implique un cactus hallucinogène, le yéti et Michael J.Fox, vient enfin d’être résolu trois ans après la sortie du jeu.

Dans l'histoire récente des jeux vidéo, le monde virtuel ouvert de GTA est probablement l'une des tentatives les plus abouties de recréer notre monde aussi fidèlement que possible. Des foules entières de personnages non-joueurs (NPC) aux comportements variés, des variations de lumières infinies et des textures si réalistes qu'elles permettent déjà à des artistes de se balader dans le jeu pour jouer les photographes de rue. Depuis sa sortie en 2013, le jeu de Rockstar Games fournit l'un des meilleurs arguments pour alimenter la théorie, chère à Elon Musk, selon laquelle nous vivons probablement dans une simulation informatique. Mieux encore, le fond du jeu fait honneur à sa forme : non seulement GTA V propose une histoire principale complexe, secondée par une kyrielle de quêtes diverses et variées, mais l'univers de San Andreas, inspiré de la Californie, recèle encore des mystères aux accents conspirationnistes et paranormaux que l'immense communauté de fans, malgré tous ses efforts conjugués, ne parvient toujours pas à résoudre. Depuis la semaine dernière, pourtant, la quête de la vérité connaît un nouvel élan : un an après sa découverte, le mystère de Bigfoot a enfin été révélé.

Publicité

Tout commence en octobre 2015. Lors de l'une des mises à jour périodiques opérées par Rockstar Games, les joueurs repèrent l'ajout d'un nouveau trophée, nommé « cryptozoologue ». Celui-ci consiste à dénicher 27 plantes de cactus hallucinogènes (des peyotl) disséminées dans le jeu et les ingérer. Une fois le cactus bouffé, votre trip vous voit incarner durant un temps imparti différentes espèces d'animaux, du chat de gouttière à l'aigle royal, que vous pourrez ensuite réutiliser à loisir en mode Réalisateur. Mais une fois tous les peyotl avalés, au lieu de vous congratuler (et de vous diriger vers la clinique de lavement intestinal la plus proche), voilà ce que le jeu vous disait : « vous avez débloqué tous les animaux en mode Réalisateur… mais en êtes-vous bien sûr ? »

Franklin et un peyotl.

Sur Reddit, la communauté comprend rapidement qu'un animal spécial peut être incarné en dénichant un peyotl encore plus secret que les autres, que cet animal est probablement Bigfoot, la version forestière et américaine du yéti, et se met à chercher d'autres indice. Pour ce faire, les plus motivés plongent dans le code source du jeu, et font remonter des séries de coordonnées correspondant à des peyotl non référencés, visibles uniquement lorsque la météo est neigeuse ou brumeuse. En moins d'une semaine, la communauté Reddit r/chiliadmystery (et surtout le redditeur rkRusty) déniche le « golden peyotl », comestible uniquement le mardi, entre 5h30 et 8h00 lorsqu'il y a du brouillard (si, si), et qui permet effectivement de se balader dans la forêt dans la peau du yéti. Fin de l'énigme ? Que nenni.

Publicité

« Sa proie lui était familière »

Les types de chez Rockstar, probablement divertis par toute cette agitation, décident alors de continuer à jouer avec leurs fans : il y a six mois, lors d'une nouvelle mise à jour, épluchée comme à chaque fois par un groupe appelé The Codewalkers, la communauté découvre une nouvelle ligne dans le code, directement adressée aux joueurs : « il avait tort de débuter sa quête un mardi ». Grâce à cet indice supplémentaire et en découvrant que le personnage de Bigfoot possède une sorte de « sonar », les joueurs comprennent qu'il n'y a pas un cactus magique mais sept, qui doivent être gobés les uns après les autres dans un ordre précis… et dans les mêmes conditions temporelles et météorologiques. Une suite de manipulations impossible à effectuer sans programmes de modification, la météo de GTA V étant, tout comme la météo réelle, très aléatoire. Armés de leurs mods, les redditeurs parviennent à dénicher les sept plantes magiques et les gober dans l'ordre précis, dans la brume et au petit matin… et rien ne se passe. La piste refroidit. Jusqu'à la dernière mise à jour, il y a deux semaines : dans le code du jeu, une nouvelle phrase remplace l'ancienne : « sa proie lui était familière ».

L'emplacement des sept cactus magiques. Image : Kotaku.

A partir de là, raconte à Kotaku l'un des protagonistes de la quête, le redditor Sir_Galehaut, la communauté découvre que le dernier des sept peyotl, une fois gobé, active un invisible jeu de piste : le joueur, toujours dans la peau du yéti, suit une autre bestiole à la trace grâce aux cadavres qu'elle laisse derrière elle et en s'aidant du « sonar » (une sorte de hurlement bestial auquel l'insaisissable monstre répond). Et ne vous imaginez pas une petite course-poursuite de rien du tout digne d'un Crash Bandicoot : dans le jeu sadique de Rockstar, les joueurs se coltinent une heure de traque en suivant un chemin invisible et erratique, qui les fait parfois tourner sur eux-mêmes. Mais le 24 juin, « à 3h du mat' » selon l'auteur de la vidéo, un joueur parvient enfin à terminer la traque et tuer la bête. Qui n'est autre qu'un loup-garou habillé comme un lycéen américain, en référence au personnage principal du film Teen Wolf, incarné par Michael J.Fox en 1985. Et qu'on peut donc, par la suite, incarner dans le jeu.

Mais la véritable récompense de ce travail d'équipe, c'est ce sentiment de satisfaction soulagée qui domine aujourd'hui dans la communauté de GTA V. Car si les indices autour de Bigfoot passionnaient les joueurs depuis un an, le véritable mystère, celui du Mont Chiliad - qui mêle ovnis, complotisme, cryptographie et spéculations quasi-mystiques et mériterait à lui seul un autre article - est toujours ouvert, malgré l'analyse maniaque de fans qu'on sent parfois à la limite du trouble obsessionnel. Lassés, les plus fervents détectives d'hier, frustrés par l'opacité des indices disséminés par Rockstar, sont aujourd'hui les plus sceptiques quant à d'éventuelles découvertes futures, quand les explorateurs de code ne sont pas ouvertement moqués par le reste des joueurs pour leur fanatisme. Il n'empêche que depuis quinze jours, les haters se font discrets et le subreddit dédié aux mystères de GTA bruisse à nouveau des murmures des déchiffreurs d'indices.