Culture

Goshka Macuga fait des machines à altérer le passé

Ses immenses fresques revisitent des évènements historiques, détail par détail.
27.6.16
Times as Fabric, 2016. Exhibition view: New Museum. All photos courtesy Maris Hutchinson / EPW Studio

Goshka Macuga fait des tapisseries. D’immenses tapisseries qui n’ont pas grand-chose en rapport avec celles de votre grand-mère ou celle de Bayeux. Les œuvres de Goshka sont des machines à voyager dans le temps, mieux encore, des machines à altérer le passé. Avec son projet Goshka Macuga: Time as Fabric, elle compose d’impressionnantes fresques qui revisitent des événements historiques, des rendez-vous entre puissants de l’histoire, des accords, des traites, des débats, etc.

Publicité

Les tapisseries sont actuellement exposées au New Museum de New York, et ce, jusqu’au 26 juin. C’est seulement la première exposition de Macuga à Manhattan et pour ceux qui ne visualisent pas, elle se tient donc dans ce bâtiment qui ressemble à plusieurs sucres en morceaux posés les uns sur les autres.

On vous laisse découvrir ça ci-dessous :

Pour plus d’information sur l’exposition, rendez-vous sur ce lien.