FYI.

This story is over 5 years old.

Sports

Fin de match complètement pétée entre le Maccabi Tel-Aviv et Darussafaka en Euroleague

Les Israéliens avaient besoin de 11 points d'écart pour se qualifier. Ils ont tout fait pour aller en prolongations, quitte à rater volontairement des shoots.
18.12.15

C'était la dernière journée de la phase de poules d'Euroleague jeudi soir. Le club israélien du Maccabi Tel-Aviv, grand nom de la scène européenne depuis des années (le club passe normalement sans difficultés la phase de poules depuis vingt ans), était bien mal en point : avec trois victoires pour six défaites, le Maccabi allait devoir batailler face à ses concurrents directs pour la quatrième place du groupe D. Le Darussafaka Istanbul était, lui, à quatre victoires pour cinq défaites. Si le Maccabi battait Istanbul, les deux équipes auraient été à égalité. Encore fallait-il qu'elles se départagent aux points. Pour dépasser le club turc au classement et lui ravir la quatrième place, le Maccabi devait donc remporter le match avec 11 points d'avance.

Publicité

Au quatrième quart-temps, le Maccabi remonte un retard de dix points. Sachant que cela allait être difficile de mettre 11 points dans la vue des Turcs, les Israéliens n'avaient donc plus qu'une idée en tête : aller en prolongations, coûte que coûte, histoire d'avoir encore une chance de se qualifier. Pour cela, il fallait maintenir le score à égalité. À 1:16 de la fin, le score est de 65-65. Les Israéliens vont tout faire pour en rester là : cela veut donc dire rater volontairement les lancer-francs (les joueurs ne font pas semblant d'ailleurs), et défendre de manière acharnée.

Seulement, les Turcs ont bien compris que gagner ou perdre n'avait plus aucune importance dans ce match, il fallait juste ne pas donner l'occasion au Maccabi d'aller en prolongations. Leur salut arrivera par une faute d'un joueur du Maccabi. Les Turcs marquent le premier lancer-franc, ratent volontairement le deuxième. C'est simple, avec un point d'avance, et sans faire de faute sur les joueurs du Maccabi, les Israéliens n'avaient plus aucune option possible. Ils marquent un trois points, mais les Turcs n'ont pas envie d'aller chercher la victoire à tout prix. C'est donc le Maccabi qui remportera le match 70-66, mais les Stambouliotes iront en huitièmes de finale. Les deux dernières minutes de la partie sont visibles, en accéléré, (et sans le trois points final du Maccabi) ci-dessous :

Une situation ubuesque qui rappelle un peu le match de football entre la Barbade et Grenade pendant les qualifications pour la Coupe caribéenne 2002, résumé ici. On peut pourtant se demander : à 66-68 en faveur du Maccabi à deux secondes de la fin, pourquoi les Israéliens n'ont-ils pas cherché à mettre un panier contre leur camp ? Certainement parce qu'ils avaient déjà trop honte de la parodie de basket qu'ils avaient donné à voir jusque-là.