Vous vous souvenez de l'époque où Kaaris était le mec le plus dégueulasse du rap français ?
Photo : capture d'écran du clip "Dès le Départ"

Vous vous souvenez de l'époque où Kaaris était le mec le plus dégueulasse du rap français ?

Nous, oui : de "Z.E.R.O" à "Or Noir part 2", retour en punchlines sur l'âge d'or barbare du roi sevranais.

Fin février, Kaaris a posté sur son Instagram un contenu qui a agité la toile - enfin les fans de rap quoi. Et ce n’était pas pour la photo, qui repousse les limites de la banalité même si on peut saluer le port de la banane en 2018. Non, ce qui a marqué les gens c’est la légende et son hashtag #O.N.3 ainsi que la promesse : « la suite sera tellement sale, le sale n’aura plus de limite ». O.N.3 renverrait apparemment à un futur album Or Noir part. 3, qui ferait suite aux deux premiers volets (jusque là on ne prend pas trop de risques niveau déduction). Là où c’est intéressant, c’est que sur ses derniers albums, le rappeur du 93 a amorcé une réorientation vers un style bien plus sage et ouvert au grand public, lorgnant sur des tubes afro et des morceaux dansants assez doux et chantés. Certains fans de la première heure ont donc grincé des dents : de 2012 à 2014, Kaaris était LE bourrin du rap français, celui qui non seulement assumait des beats trap bien barbares signés Therapy mais qui, surtout, enchaînait les rimes les plus dégueulasses qui soient.

Publicité

Et fatalement, c’était super drôle puisque sa particularité était de se focaliser sur le sexe, mais à sa façon bien à lui, au point que l’on pouvait avoir l’impression qu’il avait raté sa vocation de proctologue et se vengeait comme il pouvait. Pour comprendre en quoi un hypothétique (attendons quand même de juger sur pièce, faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages) Or Noir 3 serait une excellente nouvelle, nous allons nous replonger dans les meilleurs moments de ce qu’on pourrait appeler l’âge d’or de Kaaris. Cette période recouvre donc les albums Or Noir part 1 et part 2 mais aussi la mixtape Z.E.R.O, sorte de prequel indispensable. Comme dirait un autre roi (celui des poètes, cette fois) : là, tout n'était que désordre et saleté, luxure, crasse et vulgarité. Et c’était très bien comme ça.

Z.E.R.O

« Intro Ram Muay »

Chuis un putain de chien donc je les baise dans la position propre à mon espèce
Il est lucide, on peut pas lui enlever ça.

Paniquer ne sert à rien, je vais te niquer et forcer tes copines à regarder
Là où c’est génial c’est que cette phrase peut s’adresser à un homme.

« Houdini »

La street et moi c’est fait ça y est, elle est enceinte, pour l’instant je la prends qu’en levrette pour faire attention au bébé
Kaaris papa poule, tout en tendresse et petites attentions.

Selon le CNRS l’univers est en expansion comme ma bite
Après vérification auprès du Centre National de la Recherche Scientifique, cette phrase est validée.

Publicité

Suffit du clac du string d’une tass pour que le char se réveille, un doigt de génie rectal en guise de tendresse
Le lexique de la guerre et la sodomie, une association d’idées que Kaaris affectionne particulièrement, on y reviendra plus tard.

Rafale de bastos sur ta raie
Kaaris tireur d’élite.

Dès que ta seuf est moulée dans le booty c’est pour faire couler notre coulis
En effet, c’est finement observé.

Ne m’appelle pas si c’est pas pour une fissure anale
C’est vrai qu’il a pas que ça à foutre non plus.

« L’hôte funeste »

Veni, vidi, tu comprendras que j’ai vici quand ton équipe et l’industrie se délecteront de mes litchis Jules César likes this.

Comment t’expliques qu’ils écartent leur te-cha en suppliant qu’on les baise ?
C’est une bonne question, on va rappeler le CNRS.

« Bon qu’à ça »

Lâche ton verre, j’ouvre ma braguette si tu veux boire direct au robinet
Poli et toujours prêt à rendre service, que demander de plus ?

J’rappe pas parce que c’est la hass, je suis pas venu pour nahess surtout si c’est ta paire de fesses qui est à l’autre bout de la laisse.
Si vous habitez Sevran vous avez sans doute pu voir un homme promener des gens en laisse certains soirs. C’était Kaaris.

« L’œil du mur »

Prends ma bite dans ton cul comme une visite amicale. Entre le biz et les MC c’est bucco-génital donc on achète des caisses de munitions en format familial
Kaaris c’est comme les E.T. de Mars Attacks lorsqu'ils font : « ne fuyez pas, nous sommes vos amis ». Et toujours ce lien entre sexe et armes, on s’en lasse pas.

Publicité

Bellek on vient te doigter, la chatte à ta grand-mère en 3D
James Cameron, si tu nous lis.

« Lourd lourd »

Marianne j’te baise mais putain qu’est-ce tu crois ? Et si t’es déjà enceinte ça me fera un plan à 3
Pimp C (« pregnant pussy is the best you can get, fuckin’ a bitch while her baby’s sucking your dick » ) et Kaaris, même combat. On ne parle pas assez de la sexualité des fœtus dans le rap français.

Tempête de douilles, je lubrifie pour pas que leurs schneks rouillent, mais tu comprends pas parce que t’as même pas la moitié d’une couille
Kaaris a conscience que ses textes imagés ne sont pas toujours super accessibles pour les novices.

Si la république est prête je lui fais un facial avec ma grosse bite style colonial
Votez Kaaris, la vraie voix du peuple.

Tu cours partout comme une pucelle dans un champ de bites
Bienvenue chez Kaaris, mets des patins et attention où tu mets les pieds.

Dis à ta grand-mère qu’elle compte pas sur moi pour la prochaine canicule
Là c’est pas évident, mais dans le doute je me suis dit que ce n’est pas avec de l’eau que Kaaris hydrate les vieux au mois d’août.

Chuis speed, j’ai tellement pas le temps que j’te baise et j’garde mes chaussettes
ENFIN un rappeur qui brise ce tabou.

« Criminelle League »

Ton père aurait dû se retirer de la chatte à ta mère avant de cher-cra
Alors oui, mais c’est plus facile à dire qu’à faire. Dany Dan était moins exigeant (« ta mère aurait dû mettre une capote ou t’avaler », ça demande moins d’acrobatie).

Publicité

Ton trou d’balle affiche complet
Showcase privé, désolé.

« Le légiste »

Accouché par le goudron je grignote mon cordon dans le hall pendant que ton gang se fait remplir le cul en taule
Il y a des expressions qui font rêver tellement elles suggèrent un univers imaginaire féérique, « se faire remplir le cul » en fait désormais partie. À noter que la première partie de la phrase aurait pu faire l’objet d’un article de la NRF si Kaaris s’était appelé Booba ou Oxmo (« la métaphore de l’accouchement est forte, hmmm incroyable la façon dont ce jeune sauvage dit qu’il essaie de se sortir de la rue en parlant de grignoter le cordon, ouh grand fou ça me rappelle Céline », etc).

Dépêchez-vous de me sucer j’ai le gland desséché
Kaaris veut bien être patient mais faut pas abuser non plus.

Nos larves dans leurs ovules
Le miracle de la vie.

Négro j’t’aime pas et j’te tolère, comme l’odeur de ma merde
MA-GNI-FIQUE

Mamie, punani, je rentre comme une anémie
Pourquoi pas, oui, au point où on en est.

S’il est vrai que le printemps est annoncé par l’hirondelle, mon album annonce un objet contondant pour vos rondelles
Les Mayas avaient donc vu juste.

J’ai un brelan de dames qui se galochent en me branlant
Et non pas « un brelan d’ânes », comme on a pu le lire ailleurs, tas de cinglés.

« Caïman »

Jusqu’à ce que ma vie ait le goût de la mouille à Carla
C’est ce qu’on appelle avoir de l’ambition.

Publicité

Nos putes sont tellement michto que pour leur toucher le clito obligé de faire des devis
Et en plus elles sont fermées le dimanche.

Et croise les jambes sinon tu vas pondre un marmot
C’est vrai que ce serait ballot.

Je me suis vu percer, je me suis vu prendre l’industrie à 4 pattes jusqu’à ce que je gagne le tiercé
« La vie est une chance, saisis-la. » Mère Thérésa.

« Hémophiles »

Par ceux de mon espèce tu peux t’faire bouffer la chatte sans ticket de caisse
Au diable la paperasse inutile.

« Un caillou sur la langue »

Rien à battre de qui a rempli le cul de Rachida Dati
Ça se confirme, pour Kaaris on se reproduit par les fesses. C’est pas spécialement plus idiot que l’histoire de la cigogne.

Ce qui vous glorifie nous horrifie, fils je torréfie, j’balance mon foutre dans vos orifices
Là on arrive au cœur du sujet. Quand il dit ça c’est une déclaration de guerre : il est là avec tout Sevran devant ton château et il lance son sperme sur les fenêtres jusqu’à ce que tu te rendes sans faire d’histoire. Probablement qu’il s’est construit une catapulte à foutre le gars.

Le gouvernement nous a vu racailler et il flippe, il devrait faire sa langue de bois pour nous tailler une pipe
Attention aux échardes cependant.

OR NOIR 1

« Bizon »

93 j’ai la recette, j ’prends en bucket, j’prends en levrette, à la lunette, à l’aveuglette
On s’amuse, on fait rire, la censure on la fait fuir, les aventures des Tiny Toons sont là pour vous ravir.

Publicité

Femelle, j’te crache sur le Rimmel, approche de mes décibels, je brûle comme le soleil, tu repars t’as le cul qui pèle
Outre le fait qu’il parle comme s’il était Smaug, on en profite pour vous conseiller l’application d’une crème solaire parce que c’est vrai que les peaux mortes sur les fesses c’est pas très glam.

Je l eur baise tellement leur daronne qu’elles ont même du retard sur leurs menstrus
Ce sera la phrase la plus normale de tout l’album au niveau de la reproduction humaine.

C’est dans ton bonda que j’déferle, ça te dérange mais tu fermes ta gueule, tu restes àl, tu prends sur oit, comme quand le daron lâche des perles
Là il faut rappeler que Kaaris n’a pas connu son père, il faut donc voir dans la seconde partie de la phrase l’appel au secours d’un gosse en cruel manque d’affection. Ou alors ça veut juste dire qu’il t’encule.

« Zoo »

J’encule Brandon et Dylan
Des gens regardaient Beverly Hills en se disant « je baise Kelly », mais cela ne constituait que le début d’un engrenage dangereux pour le jeune Ris-Kaa qui a laissé fermenter sa haine jusqu’à détourner totalement son attention de la petite pour se concentrer sur le châtiment à réserver à ses deux prétendants. Un peu comme Bane qui grandit dans une cellule et qui ne veut même plus se taper Talia, juste niquer Batman.

Ma vocation : te braquer et te voir me l’astiquer / J’te mets en location, t’es maqué, j’vais devoir te niquer
Une vocation qui semble permettre à notre bonhomme de s’épanouir, et ça fait chaud au cœur.

Publicité

« Ciroc »

Je crois qu’y’a assez de place dans ton cul pour y mettre ma bouteille de Ciroc
C’est vrai que ça peut être pratique mais par contre prévoyez des glaçons après.

Si je passe ne cherche plus ta go, ou bien regarde sur les sièges parce qu’elle laisse plus de traces qu’un escargot
« Ah la salope. Va laver ton cul malpropre. Car il n’est pas propre tirelire. Car il n’est pas propre tirela ».

T’accouches ta merde en même temps que tes gosses / Je sors le chibre en même temps que la crosse et t’avales le sperme en même temps que ton gloss
Synchronisation des montres.

Alpha mâle reproducteur si t’as envie d’sexe / Main sur ta shnek, l’autre sur mon Ruger : chuis ambidextre
Il aurait pu être un excellent DJ si ça se trouve.

L’argent tombera du ciel quand les strings des strip-teaseuses seront trop larges
L’ORACLE A PARLÉ.

« MBM »

Du big-bang à Mac Doom
Tout comme l’agent Smith, Kaaris est perplexe quant à l’évolution de notre espèce.

« B inks »

J’ai des shneks de chiennes à casser
On rigole on rigole, mais il serait temps de se remettre au boulot les gars.

Tous les jours dans le binks
Oui, dans le binks, et non pas « dans Lloyd Banks » bande de tordus.

J’ai vu mon sang rouge sur la jolie fleur blanche du coton, c’est pour ça que ma grosse queue fracasse les parois de leur colon
Le rappeur Tiers-Monde avait déjà fait le jeu de mot « l’Afrique a le cancer du colon », c’était mimi mais il ne parlait pas ensuite d’enculer tout connement les responsables, et Kaaris vient corriger ça. À noter qu’il loupe un second jeu de mot impliquant l’expression baiser en missionnaire mais bon, on peut pas tout avoir dans la vie.

Publicité

La vie n’est qu’une tasse-pé avec un gros cul, j’espère que tu la montes au moins
Un peu de philo en passant, ça mange pas de pain.

J’crois que le canon et le trou de tes fesses ont la même circonférence
Apparemment la teille de Ciroc n’a pas suffit à satisfaire sa curiosité, les recherches continuent.

Et te fais pas d’idées groupie (*sifflet*) C’est comme ça qu’j’appelle ton gros cul, y’aura pas d’dîner avec bougies
Dommage, parce que bon : on aurait eu d’un côté un gros cul de groupie docile, et de l’autre, une bougie. Grossière erreur du Sevranais qui n’a pas été sur le coup et oublie ses recherches.

« Je bibi »

J’les fais tous flipper, j’leur mets plus profond que dans le petit bain
On a frôlé le drame puisque si c’était La Fouine qui disait ça, on penserait logiquement qu’il parle de ses rapports intimes avec des enfants dans le petit bain d’une piscine mal éclairée. Ici tout va bien, c’est juste Kaaris qui parle de t’enfoncer un truc d’1m-1m20 dans le cul.

Je sais exactement où les atteindre, ils ont le clitoris qui clignote
Alors :
1/ certains hommes ont des clits.
2/ des clits munis d’un clignotant.
3/ Kaaris est le seul à les voir.

Je déverse tonne de me-sper / Et je t’éteins comme un Canadair
Peut-être qu’une seconde carrière l’attend dans l’humanitaire, avec tous ces incendies de forêt l’été on en aurait bien besoin.

Biatch sous la table, comme la tour du Mac
Faut faire gaffe aux fils, ce serait chiant de débrancher l’imprimante d’un coup de fesse.

Publicité

Îlotiers , keufs, BAC / Bouffent mes couilles comme œuf de Pâques
Kaaris s’adapte à la tradition et offre un goûter aux fonctionnaires de police au terme d’une chasse au trésor qu’on imagine fort ludique.

J’baise les bleus dans la Subaru / Grosse queue de loup-garou
C’est vrai que j’osais pas le dire mais jusqu’à présent ça manquait quand même de zoophilie.

Moi, quand j’paye, bitch, c’est pour les 3 orifices
Stop à la pub mensongère, Kaaris ira se plaindre au service après-vente s’il faut aller jusque là.

« B ouchon de liège »

J’leur mets profond, j’fais d’la spéléo, je t’ouvre la gorge comme une trachéo, un facial j’te refais la déco
Attention sur la fin ou le papier peint risque d’en prendre un coup.

Peu importe si t’es pas Bintou / J’te baise même si t’es Guindou
Claude François avait ses Claudettes, Kaaris a Kadiatou, Bintou, Guindou sans oublier l’intrépide Aminata.

20 000 lieues toute l’année / Ma bite dans ton cul fait de l’apnée
Après la spéléologie, la plongée sous-marine. Certains emportent des capotes à leur rendez-vous amoureux, notre ami plus pragmatique se munit d’un casque, d’une lampe torche et d’une bouteille d’oxygène.

J’te bouffe la schnek comme une viennoise, en même temps j’fume ma O.G. Kush, en même temps j’attrape une grosse mouche avec une paire de baguettes chinoises
CHUCK. NORRIS. FACTS.

« P aradis ou enfer »

Fais c’que tu peux, je vais pilonner au mortier, tu ferais mieux d’apprendre à avorter
« Kaaris c’est un bon » : Simone Veil, discours du 26 novembre 2093.

Publicité

Pendant que ton équipe attend la giclée, passe son temps à vider des couilles
On sent un début de promotion sociale pour ton équipe, qui se faisait « remplir le cul en taule » sur « Le Légiste ».

Nique ta mère par derrière / J’ai avalé l’hostie de travers
Donc s’il avait avalé l’hostie normalement, tu niquerais ta mère par devant.

J’leur bouffe la schnek pour mardi-gras
Encore heureux, après avoir offert ses propres parties génitales pour Pâques. Plaisir d’offrir, joie de recevoir.

« LEF »

J ’vais faire comme le Duc / J’vais pas les prendre par les sentiments, j’vais les prendre par le uc'
Un émouvant passage de flambeau. Sans doute que Booba a versé une larme de joie à l’époque.

"Dès le départ »

Suce-moi la bite jusqu’à ce que j’en ai marre
C’est quand même la moindre des choses.

On t’crache dessus tous nos têtards, oseille tout-par, si on veut, on t’casse le cul et on l’répare Casser le cul, oui, mais en le réparant après : ces petites attentions du quotidien qui cimentent une vie de couple réussie.

Chienne de guerre, ok, y’a pas d’lézard, 2 chiennes de guerre dans la même bre-cham pour les veinards
Joyeux Noël.

« Pas de remède »

Je fais des créneaux dans leurs vagins
Une phase déjà sortie dans « Roue Arrière », mais comme nous l’a dit l’intéressé : « I l fallait que je le redise, qu’ils sachent que déjà à l’époque je faisais des créneaux dans leurs vagins. » Un homme, un combat.

Publicité

« 63 »

Ramasse ton string et va t’laver, et j’te l’répèterai pas
« Là où c’est génial c’est que cette phrase peut s’adresser à un homme. »

Elles se déboîtent les babines quand elles sucent le dinosaure
De la zoophilie préhistorique. Pas trop tôt putain.

Ils ouvrent la bouche que pour d’la merde, diplômés de blowjobs
Nouveau dérapage de K2A. S’ils sont diplômés de blowjobs alors c’est pour du sperme qu’ils ouvrent la bouche. Si c’est pour de la merde, ils sont diplômés de bukaca, c’est à dire un bukkake mais avec du caca.

« Bébé »

D epuis le bled si j’veux je prends ta température rectale
Sans doute à l’aide d’un thermomètre du futur. Ça fait 6 ans qu’on vous dit que c’est un proctologue de l’extrême, c’est pas pour rien.

Tu sors de la chatte à ta maman et t’en as encore l’odeur
Pour savoir où l’on va, il faut savoir d’où l’on vient.

« P lus rien »

Une pute un peu olé, deux putes olé olé
On peut lui reprocher beaucoup de choses mais il maîtrise parfaitement le calcul mental.

T a chatte vient nous racoler, elle pue on l’a déjà contrôlée
Son équipe tient une liste et la remet à jour régulièrement, ça sert à rien de forcer.

Regarde ma capsule décoller, tes testicules dégringoler
A priori sa capsule est propulsée par un système de poulie, avec des couilles à l’autre bout. C’est pas encore Gravity mais ça s’en rapproche.

Sur tes lèvres rêches, du sperme de sarakolé, attends faut qu’ça sèche, laisse faire ça va coller
Je sais ce que vous vous dites : en hiver, ça donne des lèvres gercées. Et ça c’est pas cool.

Publicité

Siliconée, string, on la baise y’a même pas d’intrigue
Le grand drame du porno d’aujourd’hui, où est le mystère bordel ?

« T u me connais »

Je vais faire trembler toutes leurs shneks sur l’échelle de Richter
Pas de panique, si vos fondations sont solides et homologuées vous n’avez rien à craindre. Mais les Japonaises auront l’avantage de par leur expérience.

F ais-moi un hug ou reste où t’es, fais ton thug, enlève ton slip et assieds-toi sur un plug
Si vous voyez un gros noir barbu en t-shirt Jeune Riche Paris avec la pancarte « Free Hugs », ne vous posez pas de question, obtempérez bon dieu.

Elles passent leurs nuits à me reluquer sur Instagram, depuis pour les niquer j’fais am, stram, gram, bitch
Malgré le succès, il faut savoir garder son âme d’enfant.

J’vais les prendre en abscisse et en ordonnée, bitch
Quand on vous disait qu’il est fort en maths.

Elle a sa petite culotte qui fuit comme une piscine à débordement
Ça a l’air plutôt accueillant, après faut prévoir son bonnet de bain.

« 2 et demi »

Ciroc entre les jambes d’une tigresse pour un autre genre d’ivresse
Si c’est la même bouteille que plus haut, respect au mec qui va boire derrière.

Bitch si t’es trop bonne on se retournera pour téma sûrement par où tu chie s
On note le « sûrement » : en bon professionnel, il n’affirme rien et attend de vérifier si c’est bien par là que ça passe.

Leur sang coule jusqu’à la rivière, de leur boul je suis à la lisière
Kaaris explorateur, Kaaris aventurier, Kaaris Indiana Jones.

Publicité

« À la barrière »

Elles mouillent, il plait aux filles, grosses couilles : hypertrophie
Frankenstein, Terminator, Randy Marsh, je ne sais pas, je ne sais plus.

Si j’leur éclate le fion ? Oui j’les défonce. C’est ta question ? C’est ma réponse
Au diable la langue de bois, c’est la fin de l’album, notre homme met son cœur à nu.

Ramène quelques chiennes que toutes j’les prenne en file indienne
Human Centipede 3.5 : Kaaris Edition.

OR NOIR 2

« Intro »

J'encule tous ces négros faibles : leur mouille se mélange à leurs règles
Un mix qui peut être sympa mais notre ami préfère rester en terrain connu.

Fais un faux pas et mon équipe t'ouvre la chatte jusqu'au menton
On devait s'y attendre, Kaaris dispose à présent de plusieurs stagiaires pour l'aider dans ses recherches.

Tu l'sens, quand j'rappe, que j'ai l'truc, tu l'sens, mon bras dans ton uc ?
Malgré les années, il se montre toujours autant à l'écoute des patients durant les examens de routine.

Trouve-moi : fusil crosse marron, en train d'essayer d'peser ma merde, couché à la place de ton daron, en train d'essayer d'baiser ta mère
Tel un oncle un peu excentrique mais affectueux, Kaaris aime débarquer à l'improviste pour une partie de cache-cache avec toute la famille.

« Sombre »

Je nettoie le rap mais pour la chatte des MC je crois que je vais mettre du Cif
Une obsession de la propreté qui vire au perfectionnisme, que les ménagères en prennent de la graine.

Publicité

Sont dans des WC, font un AVC, selon l'AFP
À tous les coups c'est dû à des problèmes de constipation, faut manger plus de fibres. Kaaris fait aussi dans la prévention et on l'en remercie.

Salope tu peux jouer avec ma queue mais ne t'éloigne pas trop
On peut s'amuser mais il faut savoir raison garder.

Suce-moi bien, j'te rajoute des points sur ta carte de fidélité
Ce n'est pas un ingrat, sans doute qu'au bout de 2000 points tu gagnes un vélo ou une cocotte-minute, comme avec les S'miles.

« S.E.V.R.A.N »

La coke est dans la coupelle, ta schnek est dans la poubelle
Mon grand-père disait toujours : une place pour chaque chose et chaque chose à sa place.

Tes potes et tes putes et ta team et ton gang : je leur encule leur race sans forcer
Ramenez aussi vos gosses la prochaine fois, il est d'humeur généreuse.

On jette grand-mère dans les orties, beaucoup de cyprine dans les shorties
Une solution radicale au problème de financement des retraites suivie d'une main tendue à la jeunesse, Kaaris sait être fédérateur quand il le faut.

2-7 Z.E.R.O 9-3, dans le fiacre à Ghislaine et Geoffroy
Je sais pas qui c'est mais avec des blases pareils ils l'ont clairement cherché.

Pour mettre au monde ce genre de renoi, le bassin de Marianne est trop étroit
Il faut donc trouver une autre porte de sortie, comme on dit dans le jargon.

« Comment je fais »

Je veux mettre une pote-ca pour lui ranger, cette tasse me dit : "pas la peine de l'emballer, c'est pour manger sur place"
Ne pas confondre vitesse et précipitation, Kaaris n'est pas une machine bordel.

Publicité

Couilles gonflées comme la levure, mange-les comme des œufs durs
Oui, je sais : si c'était des œufs crus, on aurait pu faire des crêpes, mais il faut savoir se contenter de ce qu’on a.

Sachet de coke coincé dans le cul, coincé comme à Lampedusa
Ça facilite pas le transit mais il faut ce qu'il faut.

Dans le vaisseau ma bite s'allonge comme le menton des frères Bogdanov
Une sympathique dédicace à ses confrères scientifiques.

Le doigt sur une chatte ou deux ou sur la gâchette, je suis chatouilleux
Faites pas les surpris, ça fait 10 pages qu'on vous explique que c'est la même chose.

À la Cheick je t'étrangle, lame de rasoir sur ta raie, t'as la schneck en triangle et j'ai la mâchoire carrée
On saluera la dose de souplesse requise pour réaliser un étranglement tout en maintenant simultanément une lame sur la raie de l'heureux élu.

« À l'heure »

Que ça te plaise ou pas, on te baise
Simple, basique.

Faut vous résoudre, j'fais un carnage, j'défonce tout sur mon passage, qu'est-ce que tu vas faire ? A part te recoudre avant le mariage ?
À un moment il vaut mieux accepter sa destinée.

« Juste »

Elle prend par le cul, elle me l'a dit de sa bouche
La sincérité fait parfois des miracles.

Négro t'as une te-cha, ta gueule n'est pas fiable, j'te donne pas mon she-ca même si tu suces le diable
Depuis 2012 ce mec repère les hommes munis de clitoris à 8km à la ronde, alors ceux qui ont un vagin c'est perdu d'avance.

Publicité

Elle a le clito qui bavarde
Sans doute une cousine des mystérieux hommes au clito qui clignote, ce Kaaris découvre jour après jour des spécimens fascinants.

Un peu de biff et ça suce, 2-3 biffles et à plus
Les bons comptes font les bons amis.

Je fais plus dans la dentelle, j'encule ces enculés
C’est vrai que jusque là on était dans la retenue, mais ici il se permet un léger relâchement.

Tu réalises qu'il y a une stache-mou à l'autre bout de ton gare-ci
Les concepts de caméra cachée vont de plus en plus loin.

Les rappeurs ont le cul farci, j'veux vivre en autarcie
Chacun sa façon de fêter son thanksgiving mais faut pas pousser non plus, surtout quand on n'a pas de cumin.

Je vous nique tous, je vous encule, j'irai même vous chercher dans le caveau familial
Prix de groupe, si ça c'est pas un geste commercial je sais pas ce que c'est.

Elles se rappelleront que je suis chauve mais avec une queue de cheval
L’Élu, on peut le dire.

Tu me pompes ma lollipop, poc poc, je tue le hip-hop / T'as même pas l'temps de mettre un slip propre
Parfois Kaaris est un peu pressé, c'est pour ça qu'il faut toujours prévoir des habits de rechange.

« Chargé »

Je m'arrêterai quand j'aurai posé ma euq' et mes yeuks sur le front de Marine
La to-do list du K2A devrait être apprise à l'école.

Son boul est tellement gros que sa shnek avale la chaise
L’Élue, on peut le dire.

La bouche c'est comme le trou, ça se lave
Encore une couche de prévention sanitaire pour ceux qui nous auraient rejoint en cours de route.

Publicité

Mais elle la mange, croit qu'elle est comestible
Sans doute la même impatiente qui voulait bouffer sur place tout à l'heure.

« Pablito »

J'retire pas mes chaussures, tout le monde y est passé, je défonce ta ke-schne, j'rentre comme dans un taudis
Il y a du laisser-aller, parce que dans « Lourd Lourd » il ne gardait que ses chaussettes.

J'crache partout si tu veux de la mayo dans ta pita
Ça peut toujours aider niveau assaisonnement.

Ouvre tes oreilles ou j't'enfonce mon orteil
Fini les conneries, dorénavant ( et désormais ) il n'y aura plus de coup de semonce.

Je suis dans la cuisine, je farcis des douilles vides et leur trou de balle avec du cumin
Idée recette : on l'aura compris notre hôte prépare une version un peu customisée de la soupe aux lentilles.

Lèche-moi la queue et le fiacre, je suis repeint
Même après son disque d'or, l'artiste conserve ses goûts simples et un rien suffit à son bonheur.

J'regarde ton dos nu, je ne pèse que le pour / Je ne te baise plus ton cul, je te baise ton amour
Faudra quand même préciser à quoi ça correspond exactement et quels ustensiles ça implique, c'est pour les archives.

J'retire le gros chibre de ta bouche et tu retires les poils de ta langue
Le grand équilibre cosmique est à l’œuvre.

J'lâche une grosse caisse en pissant / J'arrose et parfume le rap depuis 10 ans
Et tout ça c'est cadeau car le hip-hop, c'est aussi le partage.

« Killé »

Coccyx vers le haut, face contre terre
Il faut savoir souhaiter la bienvenue à ses invités.

Je n'fais pas la bise, drrrrrrhaa dans le fion
C'est cohérent.

Elle a les yeux qui pétillent et j'ai la queue qui frétille
Chabadabada, chabadabada.

« Je remplis l'sac »

Ouvre ta gueule et ma bite se décharge au fond de ta gorge, gorge
Les lois de l'attraction, le miracle de la vie, appelez ça comme vous voulez mais parfois la nature fait bien les choses.

L’i ndustrie finit le cul assis sur mon doigt
Chacun sa route, chacun son chemin, chacun son rêve, chacun son destin.

Avale ou j'te baise toi, ta re-mè et même ton village natal
Apparemment il a fait des recherches sur ton arbre généalogique en remontant sur 10 générations, un professionnalisme qui force le respect, et qui le force pas qu'un peu.

Pétasse, t'es pas ma go mais j'ai la gaule parce que je suis content d'te voir
Ça s’appelle la galanterie.

Pfff elle croit qu'elle est vierge parce qu'elle prend par le uc'
Comme des parents qui révèlent l'absence du Père Noël, Kaaris est au regret d'annoncer l'horrible vérité.

Si ta vie à un goût de de-mer c'est que tu ne suces pas le bon chibre
À chaque problème une solution, et s'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème.

Je préfere bouffer l'cul du p'tit chaperon que tes 5 fruits et légumes
Et ce sera son dernier mot. La proctologie a encore une fois prouvé les limites de la diététique, qu'on se le dise.

THAT’S ALL FOLKS.

Si avec tout ça vous ne comprenez toujours pas pourquoi il est vital (pas seulement pour les fans, mais aussi le rap français dans son entier, la musique en général et l’humanité toute entière) que Kaaris revienne à ce style au moins le temps d’un ultime volet de la saga Or Noir, c’est que vous êtes des gens de peu de foi. Bonne comme mauvaise.

Yérim Sar est sur Noisey.