Crime

Attaque à Nice : 84 morts, l'état d'urgence est prolongé

Des dizaines de personnes sont mortes à Nice ce jeudi soir, un peu avant 23h00, après qu'un camion a foncé sur la foule qui s'était rassemblée dans la ville pour assister au feu d'artifice du 14 juillet.
14 juillet 2016, 10:10pm
Un blessé au sol à Nice, après qu'un camion a foncé sur la foule. Photo par Eric Gaillard/Reuters

L'essentiel ce vendredi matin :

Un camion a foncé sur la foule à Nice, un peu avant 23h00 ce jeudi soir. Le conducteur a été neutralisé.

• Le dernier bilan du ministère de l'intérieur fait état de 84 morts.

• La foule était réunie sur la promenade des Anglais pour assister au feu d'artifice du 14 juillet.

• Le Parquet antiterroriste de Paris s'est saisi de l'affaire.


Ce vendredi matin :

10h30 : Le Premier ministre Manuel Valls annonce un deuil national les 16, 17 et 18 juillet.

9h00 : Un dernier bilan donné par le ministère de l'Intérieur fait état de 84 morts et de près de 20 blessés dans un état très grave ce vendredi matin.

Le ministère a également annoncé que l'identification du conducteur du camion était en cours et que le procureur de la République s'exprimera sur le sujet.

Le président François Hollande recevait un conseil restreint de sécurité peu après 9h00 à l'Élysée. Plus tôt dans la nuit, le chef d'État a fait une déclaration dans laquelle il évoque le "caractère terroriste" de l'attaque, le maintien à "un haut niveau de l'opération Sentinelle". Le président a également annoncé "faire appel à la réserve opérationnelle". Enfin, l'état d'urgence qui devait prendre fin le 26 juillet est "prolongé de trois mois". François Hollande a annoncé l'intensification de frappes en Syrie et en Irak.


Ce jeudi :

03h50 : Le président François Hollande annonce que l'état d'urgence va être prolongé et parle d'un acte terroriste.

01h15 : Christian Estrosi, ancien maire de Nice et président de la région parle sur BFM TV d'armes retrouvées dans le camion qui a foncé sur la foule et d'un bilan de plus de 70 morts.

01H00 : Notre reporter sur place, Pierre Longeray, est arrivé dans la ville de Nice peu avant une heure du matin. Il décrit des rues plutôt vides avec des policiers lourdement armés en patrouille dans les rues. Les passants devaient traverser la place Masséna les mains en l'air à la demande des forces de l'ordre, avant d'être fouillés et d'ouvrir leurs sacs.

Autour de la promenade des Anglais, un très important dispositif policier et médical est déployé. Une équipe de la BRI a pris position.

00h58 : Le ministère de l'Intérieur annonce que le conducteur du camion a été neutralisé. "L'enquête déterminera s'il a agi seul." Le ministère de l'Intérieur dément une prise d'otage à Nice.

23h50 : Plusieurs personnes sont mortes à Nice ce jeudi soir, un peu avant 23h00, d'après les autorités locales, après qu'un camion a foncé sur la foule qui s'était rassemblée dans la ville pour assister au feu d'artifice du 14 juillet.

Le camion aurait roulé sur une grande distance dans la foule compacte. Des coups de feu ont été rapportés par des témoins.

Un hashtag #PortesOuvertesNice a été lancé pour permettre à des personnes perdues de se mettre à l'abri. Les autorités locales ont recommandé aux Niçois de rester cloitrés.

Le camion qui a foncé sur la foule — Nice-Matin (@Nice_Matin)14 juillet 2016

"Chers niçois, le chauffeur d'un camion semble avoir fait des dizaines de morts. Restez pour le moment à votre domicile." a annoncé le président de la région PACA, Christian Estrosi.

Cher niçois, le chauffeur d'un camion semble avoir fait des dizaines de morts. Restez pour le moment à votre domicile. Plus d'infos à venir
— Christian Estrosi (@cestrosi) July 14, 2016

Des vidéos publiées sur les réseaux sociaux montrent des gens en train de fuir la zone de la promenade des Anglais.

jss dans nice y'a des mouvements de foule de mutant on sait pas pk pic.twitter.com/ByXnaig0Qk
— yannick (@yvnnick) July 14, 2016

Les motivations et l'identité du conducteur du véhicule étaient inconnues en fin de soirée. Les autorités locales parlent d'une attaque.

Plus tôt dans la journée, le président François Hollande avait annoncé que l'État d'urgence instauré après les attaques du 13 novembre prendrait fin le 26 juillet.


Suivez VICE News sur Twitter : @vicenewsFR

Likez la page de VICE News sur Facebook : VICE News FR