FYI.

This story is over 5 years old.

Sports

Un footballeur américain s'ouvre le crâne en motivant ses coéquipiers

Tout le monde n'a pas le talent pour motiver ses partenaires avant un match.
4.1.16

On savait que les avant-matches de rugby se faisaient avec des discours exaltants, galvanisants, électriques et parfois violents. Mais on découvre que c'est bien pire au football américain. La preuve avec Ben Kline, le linebacker de l'université de Penn State en Pennsylvanie. Samedi, avant le coup d'envoi du match opposant son équipe à celle des Georgia Bulldogs, Ben Kline a décidé de motiver ses troupes en leur donnant de grands coups de tronche. Manque de bol, il s'est ouvert le crâne et son équipe a perdu (24-17).