Drogues, armes et deep web

FYI.

This story is over 5 years old.

Drogues, armes et deep web

La collecte d'informations de masse connaît une croissance des plus sérieuses depuis 2005. Pour déjouer cette surveillance, certains n’hésitent pas à utiliser des navigateurs aussi bien prisés par les criminels que par les défenseurs des libertés.
24.7.14

POUR ACTIVER LES SOUS-TITRES, CLIQUEZ SUR L'ICÔNE SOUS LA VIDÉO.

Les informations livrées par Edward Snowden, ancien de la CIA et de la NSA, ont eu le mérite de confirmer un fait : le monde d'aujourd'hui est très surveillé.

La collecte d'informations de masse connaît une croissance des plus sérieuses depuis 2005 et on sait désormais que la NSA a fouillé parmi les détails les plus intimes et les plus personnels de notre vie.

Pour déjouer cette surveillance, certains ont décidé de se protéger grâce à des navigateurs comme Tor – logiciel qui permet de masquer son adresse IP et de dissimuler ses activités informatiques aux yeux des autorités. Ces réseaux sont entre 1 000 à 2 000 fois plus importants que tout le domaine indexé par les moteurs de recherche et ne contiennent que des sites volontairement placés dans les « profondeurs » du web.

Bienvenue dans le « deep web », un espace sans règles et utilisé très fréquemment à des fins illégales. Du fait de l'anonymat – la principale caractéristique de ce nuage d'ombre –, il est très difficile d'être certain de savoir à qui on parle et jusqu'à quel point les messages et les offres des différentes plate-formes de ce monde numérique se traduisent en quelque chose de concret.

Tom Littlewood, rédacteur en chef de VICE Allemagne, a enquêté sur l'impact que peut avoir le « deep web » sur la réalité. Il a ainsi rencontré un citoyen allemand qui s'adonne au business d'armes sur la plate-forme et a pu se rendre compte de la facilité et de la fiabilité de ce système. Tom a également rencontré Karsten Nohl, spécialiste en cryptologie, Moritz Bartl, fondateur de torservers.net, et Ehsan Norouzi, journaliste iranien qui aide les activistes à communiquer de façon sécurisée.